Pinterest dévoile ses nouveaux outils de modération

apps

Par Amandine Jonniaux le

Le réseau social a annoncé le lancement de sa Charte des Créateurs, ainsi que d’un ensemble de nouveaux outils destinés à faciliter la modération des commentaires. Objectifs : éviter la propagation des fake news et de la haine en ligne. 

Crédits Pinterest

Bien décidé à “promouvoir un environnement plus sûr et plus inclusif”, Pinterest a dévoilé hier son plan d’action pour lutter contre la désinformation et les comportements problématiques en ligne. Dans un communiqué officiel, le réseau social a ainsi présenté deux nouveaux outils de modération.

Responsabiliser les créateurs

Afin de responsabiliser encore davantage les créateurs de contenus sur sa plateforme , Pinterest a ainsi dévoilé hier sa nouvelle Charte des créateurs, un ensemble de principes et de règles destiné à faire du réseau social un espace positif et inspirant. L’entreprise a également tenu à renouveler son engagement en faveur des créateurs, en lançant aux États-Unis son premier Fond des Créateurs, un programme de développement qui aura pour but de mettre en lumière les contenus sous-représentés ou issu de minorités. “Notre priorité est de continuer à faire de Pinterest la plateforme de référence en matière de contenus inspirants et inclusifs”, a ainsi expliqué la plateforme dans un communiqué officiel.

Rendre l’espace commentaire plus sûr

Autre nouveauté introduite cette semaine par la plateforme, Pinterest a annoncé le développement de nouveaux outils dédiés à la modération des commentaires. Le réseau social enverra ainsi un “rappel de positivité” aux internautes avant toute publication de commentaire, afin d’éviter les propos offensants ou déplacés. De plus, l’utilisation du machine learning devrait désormais permettre à l’entreprise de modérer plus efficacement et plus rapidement les propos malveillants, mais aussi les spams. Les créateurs de contenus pourront également choisir de mettre eux-mêmes en avant certains commentaires de leur communauté sous un de leurs posts (dans une limite de trois), à la manière des commentaires épinglés sur Instagram.