Même sans salaire, Elon Musk pourrait dépasser Jeff Bezos

Business

Par Julie Hay le

Grâce à un généreux plan de compensation, validé en 2018 par le conseil d'administration de Tesla, Elon Musk pourrait empocher la coquette somme de 30 milliards de dollars.

© HBO

­Aussi surprenant que cela puisse paraître, Elon Musk ne touche pas de salaire. Le prolifique homme d’affaires n’est pas rémunéré par Tesla, ou du moins pas de manière conventionnelle. Pourtant, le PDG empoche de coquettes sommes lorsque la firme enregistre de très bons résultats à la bourse. En 2018, le conseil d’administration de la firme a validé un plan de compensation qui lui permet de percevoir des récompenses en fonction du cours de l’action. Constitué de plusieurs paliers, cet accord entre le PDG et l’entreprise prévoit notamment que lorsque cette dernière atteindra 650 milliards de capitalisation, Elon Musk percevra pas moins de 100 milliards de dollars. Alors que Tesla a généré plus de 10 milliards de dollars de revenus et un EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts et dépréciation et amortissement) de 1,8 milliards de dollars pour ce dernier trimestre, l’homme d’affaires vient de franchir les cinquième et sixième paliers. S’il choisit de les faire valoir, il pourrait repartir avec 30 milliards de dollars en action. Il deviendrait alors le PDG le mieux payé du globe, devant le patron d’Amazon Jeff Bezos.

Crédits : Tesla

Une requête judiciaire enclenchée

Mais que va faire Elon Musk de tout cet argent ? Financer la découverte spatiale, évidemment. L’homme d’affaires avait en effet annoncé que ces fonds serviront à la création d’une civilisation sur Mars. Pour autant, tout n’est pas joué pour Elon Musk qui va d’abord devoir s’expliquer devant la justice. Comme le souligne Associated Press, des actionnaires de Tesla ont déposé une requête en justice contre la firme et son PDG, concernant justement ce plan de récompense. Ils les accusent « d’avoir violé leurs obligations fiduciaires envers la société et ses actionnaires, en accordant un enrichissement injustifié à Musk et d’avoir gaspillé les actifs de l’entreprise. » Un juge du Delaware a ordonné lundi aux avocats représentant les administrateurs de Tesla de remettre certaines communications partagées par le PDG avec les avocats internes de la société avant que le conseil n’approuve le plan de compensation.