Le directeur de The Witcher 3 quitte CD Projekt après des accusations de harcèlement

Business

Par Elisa Rahouadj le

Après une enquête interne rigoureuse, Konrad Tomaszkiewicz a été innocenté mais a tout de même préféré partir en s’excusant.

© CD Projekt

Après plusieurs ratés depuis le début de l’année, CD Projekt Red est encore une fois sous les feux des projecteurs pour de mauvaises raisons. Konrad Tomaszkiewicz, le directeur du développement de The Witcher 3, vient de donner sa démission officielle. Cette décision aurait pu être prise avec tristesse et nostalgie par tous, si seulement il n’avais pas démissionné à cause de plaintes pour harcèlement. Konrad Tomaszkiewicz nie les accusations faites à son encontre, et une enquête interne. Il a été reproché à Konrad Tomaszkiewicz des faits de harcèlement et d’intimidation au travail, créant ainsi un environnement toxique pour certains employés.

L’enquête conclue, elle n’a pas permis de prouver les faits de harcèlement. Cependant, Konrad Tomaszkiewicz a admis que « beaucoup de personnes ressentent de la peur, du stress ou de l’inconfort lorsqu’elles travaillent avec moi ». Il s’est également excusé pour « tout le mauvais sang qu’il a pu causer ». C’est pour cette raison que l’ancien directeur de jeu a préféré donner sa démission et quitter CD Projekt Red de son plein gré. Le parcours de Konrad Tomaszkiewicz reste admirable malgré cette affaire. Il a d’abord commencé en 2004 en tant que testeur débutant sur The Witcher 1, puis designer principal des quêtes sur The Witcher 2, pour finir directeur sur The Witcher 3.

En parallèle, CD Projekt a des projets très ambitieux pour son nouveau jeu, Cyberpunk 2077. L’entreprise compte bien faire en sorte de vendre le jeu pendant encore plusieurs années, comme cela a été le cas pour The Witcher 3. Ce dernier a d’ailleurs enregistré sa deuxième année record en termes de ventes en 2020 et a dépassé les 30 millions de copies vendues depuis son lancement en 2015.

Profitez de The Witcher 3 à 34,95€