Blue Origin met aux enchères un siège pour voyager dans l’espace

Espace

Par Olivier le

Le premier touriste spatial envoyé en orbite par Blue Origin décollera dans quelques mois ! La compagnie de Jeff Bezos a donné de plus amples détails sur son offre ouverte aux (riches) particuliers.

© Blue Origin

Blue Origin a annoncé cette semaine que le premier vol habité de sa fusée New Shepard se déroulera le 20 juillet. Un des sièges est réservé à un touriste spatial, et pour pouvoir s’y installer il faudra ouvrir en grand son portefeuille, puisqu’il est vendu aux enchères. Elles se dérouleront en trois phases et se termineront le 12 juin, en direct et en ligne.

Décollage le 20 juillet !

Voilà qui promet une belle foire d’empoigne parmi les plus fortunés des amateurs de grands espaces ! Mais qu’on se rassure, l’honneur est sauf : les bénéfices de l’opération seront reversés au Club For The Future, une fondation dédiée à l’éducation créée par Blue Origin.

Le voyage emportera six membres d’équipage dans la capsule monté au sommet de New Shepard. Après la séparation d’avec la fusée (qui reviendra tranquillement sur Terre), la capsule va rester en suspension quelques minutes à la frontière entre l’atmosphère et l’espace. Puis ce sera le retour sur le plancher des vaches, avec l’aide d’un parachute.

Aucun humain n’a, à l’heure actuelle, volé dans une fusée Blue Origin. Ce sera donc une grande première pour la société de Jeff Bezos, qui s’offre ainsi une belle couverture médiatique ! Dans ce domaine, Blue Origin est largement dépassé par SpaceX, l’autre entreprise d’Elon Musk, qui a multiplié les essais et les vols avec la NASA. Elle a aussi envoyé des astronautes dans l’espace et a empoché le contrat qui enverra de nouveau des hommes vers la Lune.

Blue Origin n’est pas seul sur le créneau du tourisme spatial. Virgin Galactic et SpaceX ont également des projets sur ce marché potentiellement très prometteur.