Tesla : pourquoi Elon Musk suspend-t-il les paiements en Bitcoin ?

Automobile

Par Remi Lou le

Le patron de Tesla a indiqué que l’entreprise n'accepterait plus les paiements en Bitcoin jusqu’à nouvel ordre, provoquant l’effondrement du cours.

Elon Musk Bitcoin Dogecoin
© Iván Jesus Rojas / Pixabay

Il a fallu d’un seul tweet pour que le marché des cryptomonnaies s’effondre d’un seul coup. Dans la soirée du mercredi 12 mai, Elon Musk a fait chuter le cours de la plus célèbre d’entre elles de près de 10%, le Bitcoin, qui en a entraîné bien d’autres dans son sillon. Le fantasque milliardaire américain a en effet déclaré sur Twitter que Tesla n’accepterait plus les paiements en Bitcoin, moins de deux mois seulement après avoir lancé ce moyen de paiement et annoncé un investissement à hauteur de 1,5 milliard de dollars dans cette cryptomonnaie. Dans son tweet, Elon Musk justifie cette décision par l’impact environnemental fort du Bitcoin, dont la consommation électrique totale serait équivalente à une ville comme Hong Kong.

Forcément, alors que Tesla prône l’automobile électrique et le zéro émission, l’empreinte carbone du minage de Bitcoin fait tâche. Mais pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Selon nos confrères de Presse-Citron, ce soudain revirement de situation pourrait être lié à une récente demande de Tesla visant à rejoindre un programme fédéral de crédits pour carburants renouvelables.

Quelques heures seulement avant le tweet d’Elon Musk, Reuters rapportait en effet que Tesla avait déposé une demande afin de participer à ce programme visant à récompenser les entreprises qui participent à la transition écologique. Celui-ci devrait en effet être prochainement étendu à certains acteurs de l’industrie de l’électrique par l’administration Biden. Afin de mettre toutes les chances de son côté, Tesla doit donc se défaire des dossiers sensibles en matière d’impact environnemental, comme le Bitcoin.

Le Dogecoin pour remplacer le Bitcoin ?

Néanmoins, si Tesla délaisse le Bitcoin, Elon Musk affirme qu’il croit encore et toujours aux cryptomonnaies. Dans son tweet, il déclare qu’il ne compte pas liquider ses Bitcoin pour autant, mais que l’entreprise cherche d’autres cryptomonnaies moins polluantes afin d’autoriser à nouveau ce type de paiement.

Justement, deux jours plus tôt, l’entrepreneur américain tweetait un sondage dans lequel il demandait à ses abonnés s’ils souhaitaient pouvoir acheter une Tesla en Dogecoin, la cryptomonnaie issue d’une blague qui a explosé sous l’influence d’Elon Musk ces derniers mois.

Enfin, quelques heures après le tweet qui a fait fondre le cours du Bitcoin, le boss de Tesla et SpaceX a indiqué qu’il était en train de « travailler avec les développeurs du Doge afin d’améliorer l’efficacité des transactions du système. Potentiellement prometteur. » Immédiatement, le cours du Dogecoin est réparti à la hausse. La question se pose : Elon Musk ne se prépare-t-il pas à annoncer les paiements en Dogecoin chez Tesla ? Bien que moins sécurisé, ce mème-coin dispose en effet d’un avantage écologique certain face au Bitcoin puisqu’il est bien moins énergivore. De plus, Elon Musk l’avait déjà largement mis en avant en annonçant son ambition de financer un satellite vers la Lune en Dogecoin. Bien sûr, à l’heure où nous écrivons ces lignes, cela ne reste qu’une hypothèse. Réponse d’ici quelques semaines !

 Plateforme n° 1 mondiale

 Formation pour les débutants

 Zéro frais de dépôt (virement)

 Plus large choix de crypto-monnaies (>100)

10 /10

1

 Acheter du Bitcoin / Ether facilement

 Une app mobile simple et intuitive

 Ouvrir un compte en 19 secondes

 10$ de Bitcoin offerts (cash back)

9.5 /10

2