En Lituanie, un portail futuriste veut connecter les villes entre elles

Situé à Vilnius, ce portail aux airs de science-fiction relie directement la capitale lituanienne à la ville de Lublin, en Pologne.

Le projet Go Vilnius en Lituanie
© Go Vilnius

L’idée est digne d’un film de science-fiction, et le design futuriste de ces installations n’est d’ailleurs pas sans rappeler les portes des étoiles de la saga Stargate. Pour connecter les gens même en temps de pandémie, la ville de Vilnius en Lituanie vient d’inaugurer un portail interactif. Connecté à une autre installation identique située à Lublin, en Pologne, le dispositif permet d’avoir en temps réel une fenêtre sur la ville voisine, située à environ 600 km de là.

Des caméras et un écran géant

Évidemment, pas de science-fiction dans l’histoire. Pour mener à bien son projet en collaboration avec Lublin, la capitale lituanienne a ainsi détaillé dans un communiqué que ses portails étaient tous les deux équipés d’un écran géant, ainsi que de plusieurs caméras capables de filmer et de diffuser en direct des images des deux villes. Une sorte de “pont numérique” estime Benediktas Gylys, président de la Fondation Benediktas et instigateur du projet , destiné à “repenser le sens de l’unité”.

Baptisés Go Vilnius, ces portails inspirés de Stargate – “un symbole de science-fiction bien connu” ont de leur côté été conçus par les ingénieurs du Centre de créativité d’innovation LinkMenu Fabrikas de l’Université Vilnius Tech. Une prouesse technologique, estime Adas Meskenas, directeur de LinkMenu Fabrikas, qui rappelle qu’un “projet comme celui-ci nécessite une équipe large et multifonctionnelle (…) qui réussit à travailler ensemble et à atteindre une parfaite synchronicité”. Si l’inauguration du projet tombe à pic en cette période de pandémie, ce dernier aura tout de même nécessité près de cinq ans de travail et de recherche, précise le communiqué de presse. D’autres portails devraient rapidement être installés dans d’autres villes à l’avenir ont promis les organisateurs de Go Vilnius.

Source: Leta