Bientôt de l’OLED sur tous les iPad d’Apple ?

Apple

Par Remi Lou le

D’après ETNews, Apple songerait à intégrer des dalles OLED sur pratiquement tous ses modèles d’iPad d’ici 2023.

iPad Pro M1
© JDG

Alors que le dernier iPad Pro M1 de 12,9 pouces vient à peine de délaisser le LCD et d’introduire un écran mini-LED, certaines rumeurs évoquent déjà l’arrivée d’un écran OLED sur certains modèles d’iPad dès l’année prochaine. C’est en tout cas ce qu’explique le média coréen ETNews, généralement de bonnes sources.

La transition débuterait l’an prochain

Selon ETNews, le LCD serait amené à disparaître progressivement des iPad pour céder sa place à l’OLED, à partir de 2022. À compter de 2023, toutes les tablettes d’Apple devraient en profiter. Cela concorde avec les dires de Ming-Chi Kuo, analyste star en ce qui concerne Apple, qui envisage quant à lui l’arrivée d’un écran OLED sur l’iPad Air prochainement.

Vous le savez probablement, cette technologie offre une qualité d’affichage sans commune mesure avec le LCD. L’OLED propose un contraste infini, ce qui permettrait donc de contrecarrer l’effet de « blooming » (fuite de lumière) encore bien présent sur les derniers modèles d’iPad, comme l’a remarqué le YouTubeur ZoneOfTech.

L’objectif d’Apple serait également de mettre à profit des dalles OLED pour affiner davantage son iPad, bien qu’il ne soit déjà pas bien épais (5,9mm pour l’iPad Pro 11 pouces, par exemple). Les écrans OLED offrent en effet l’avantage de se montrer plus fins que les dalles LCD, qui nécessitent forcément l’ajout d’un panneau de rétroéclairage.

Pour l’heure, on ignore encore qui fournira ces écrans OLED de tablettes. Cela se jouera certainement entre LG et Samsung, mais ce dernier pourrait être privilégié puisqu’il produit déjà les écrans OLED LTPO 120 Hz des futurs iPhone 13 Pro attendus en septembre. Selon The Elec, ces dalles seraient justement entrées en production récemment, soit un mois plus tôt qu’à l’accoutumée. Il s’agirait sans doute de ne pas prendre de retard cette année, tandis que le lancement des iPhone 12 avait été décalé l’an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, d’autant plus qu’une pénurie de composants touche encore pleinement l’industrie à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Source: ETNews