Test

[Test] iPad Air 2020, aussi convaincant que l’iPad Pro ?

Apple

Par Remi Lou le

En actualisant l’iPad Air, Apple lui a donné des atouts autrefois réservés à l’iPad Pro en faisant les compromis nécessaires pour la proposer à un tarif bien plus doux. L’iPad Air n’en devient-elle pas la tablette la plus intéressante du moment chez la Pomme ?

Si les impatients espéraient voir l’iPhone 12 dès la keynote du 15 septembre, Apple avait finalement profité de cette conférence pour renouveler ses iPad, avec un nouveau modèle d’entrée de gamme, mais aussi un nouvel iPad Air de 4ème génération. Le premier n’apporte pas de grandes surprises mais le second s’est immédiatement posé comme l’un des produits les plus attendus de la rentrée. L’iPad Air 2020 semble, en apparence, reprendre un bon nombre d’éléments qui ont fait le succès de l’iPad Pro, pour un prix bien plus doux. On retrouve notamment cet écran bord à bord rappelant fortement les lignes de l’iPad Pro dans sa version 11 pouces, tandis que l’ardoise se dote même de coloris inédits du plus bel effet. Mais forcément, l’iPad Air 2020 n’est pas un iPad Pro, et tire donc une croix sur quelques fonctions. Celles-ci valent-elles le ticket d’entrée au tarif bien plus salé ? Finalement, l’iPad Air ne représente-t-il pas le meilleur compromis dans la gamme d’iPad d’Apple pour profiter à la fois d’un prix correct, de bonnes performances, mais aussi d’un look dans l’air du temps ? Réponse !

Pour rappel des caractéristiques techniques, voici ce que l’iPad Air 2020 vous propose :

Caractéristiques de l’iPad Air 2020

 iPad Air (2020)
Écran- Écran Liquid Retina de 10,9 pouces
- Résolution de 2 360 x 1 640 à 264 ppp
- Large gamme de couleurs (P3)
- True Tone
- 500 nits
- Compatible avec l’Apple Pencil (2ème génération)
SoC- Puce A14 Bionic gravé en 5 nm
- Neural Engine
Mémoire- 64/256 Go stockage
- Pas d'extension mémoire
Coloris- Argent
- Gris sidéral
- Or rose
- Vert
- Bleu ciel
Appareil Photo- Capteur photo arrière 12 Mpx
- Capteur photo avant 7 Mpx
Audio- 2 Haut-parleurs (stéréo)
Batterie- NC
Connectivités- Lecteur d'empreintes Touch ID intégré au bouton de déverrouillage
- Bluetooth 5.0
- WiFi (802.11a/b/g/n/ac) bi‑bande simultané (2,4 GHz et 5 GHz)
- USB-C
- Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
- Capteur de proximité et de luminosité
Logiciel- iPadOS 14
Taille et Poids- 247,6 x 178,5 x 6,1mm
- 458 g
Prix de lancement- 669€ (64Go)
- 809€ (64Go + Cellular)
- 839€ (256Go)
- 979€ (256Go + Cellular)
Date de Disponibilité- Disponible le 23 octobre 2020

Où l’acheter ?

Nouveau Apple iPad Air (10,9 Pouces, Wi-FI, 64 Go) - Argent (Dernier modèle, 4ᵉ génération)

amazon
Non disponible
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Design & Prise en main

Cette année, Apple a vu les choses en grand pour son iPad Air. On retrouve ainsi une dalle de 10,9 pouces aux bordures fines, contenue dans un châssis aux dimensions identiques à celles d’un iPad Pro 11 pouces. On perd donc 0,1 pouces par rapport au « Pro », et on a droit à des bordures légèrement plus épaisses. Dans les faits, cela se remarque à peine, même lorsqu’on dispose l’iPad Air aux côtés d’un Pro 11 pouces.

iPad Pro (2018) à gauche, iPad Air (2020) à droite

Il s’agit d’une dalle Liquid Retina – donc LCD – dotée d’une définition de 2 360 x 1 640 et de 264 ppp. On y retrouve le True Tone, qui permet d’adapter la température de l’écran en fonction de l’environnement extérieur, mais aussi le gamut DCI-P3. Niveau luminosité, on pourra monter jusqu’à 500 nits. Il s’agit, comme toujours avec Apple, d’un excellent écran aux couleurs parfaitement justes, avec une très bonne luminosité lui offrant une excellente visibilité, même en plein soleil. On note qu’Apple garde l’argument du ProMotion (120 Hz) au seul bénéfice de l’iPad Pro, puisque cet iPad Air se dote d’une fréquence de rafraîchissement standard de 60 Hz. Quand on n’a pas goûté à un taux de rafraîchissement supérieur, ce manque ne devrait toutefois pas du tout se ressentir.

Pour ce qui est du châssis, il est sensiblement identique à celui qu’on retrouve sur l’iPad Pro 11 pouces. Les dimensions sont similaires, à la différence de l’épaisseur, très légèrement supérieure sur l’iPad Air. On retrouve des grilles haut-parleurs moins longues (seulement deux haut-parleurs ici, contre quatre sur l’iPad Pro), des nouveaux coloris, mais aussi ce tout nouveau bouton de déverrouillage contenant Touch ID. Puisque ce nouvel iPad Air ne dispose pas de Face ID comme sur les iPad Pro, et qu’il délaisse le bouton Home en façade, Apple a intégré pour la première fois son lecteur d’empreintes digitales sur le bouton de déverrouillage situé sur la tranche supérieure. Ce bouton est donc un peu plus imposant qu’à l’accoutumée, et on a trouvé ce capteur suffisamment véloce, tout du moins autant qu’un Touch ID de 2ème génération. Etant utilisateur d’un iPad Pro 2018 depuis son lancement, je trouve que l’arrivée du capteur d’empreinte sur cet iPad Air est une excellente idée. J’avais fini par désactiver totalement Face ID sur iPad Pro tant son fonctionnement était capricieux. Certains adorent Face ID, mais selon moi, le fonctionnement d’un capteur d’empreinte est bien plus adapté à une tablette, qu’on n’oriente pas nécessairement face à soi lorsqu’on l’utilise. Ce sera donc une question de préférence si vous hésitez entre ce Air et un Pro. On retrouve sinon les deux boutons de volume ainsi que l’emplacement pour l’Apple Pencil sur la tranche droite, et un port USB-C (et plus Lightning !) sur la tranche inférieure. Hélas, ce nouveau châssis tiré de l’iPad Pro n’amène pas que des qualités : exit la prise jack, absente de ce modèle. Si ce n’est plus tant un problème sur smartphone, cela l’est un peu plus sur un iPad qui commence clairement à devenir un outil de production pour certains et où l’absence d’une prise jack pourrait gêner (on pense aux musiciens ou aux monteurs vidéo avec LumaFusion, notamment).

Enfin, on trouve un simple capteur photo de 12 MP à l’arrière, un grand-angle plutôt classique qu’on voit également sur l’iPad Pro 2020. Ce dernier profite, en plus, d’un ultra grand-angle ainsi que d’un scanner LiDAR. À l’avant, on profitera d’un capteur de 7 MP. Dans les faits, cela suffit très largement sur une tablette, un appareil plutôt inadapté à la prise de photos. Il n’empêche qu’avec ces capteurs décents, on pourra aisément passer des appels en visioconférence ou effectuer des scans à la volée avec la caméra arrière. La qualité est globalement satisfaisante, sauf lorsque la lumière vient à manquer. À noter que contrairement à l’iPad Pro (2018 & 2020), l’iPad Air n’embarque pas de torche flash.

Performances, Autonomie et iPadOS

L’iPad Air 2020 est vraiment bourré de bonnes surprises. Non seulement il offre le design si apprécié de l’iPad Pro sur une gamme de prix inférieur, mais Apple n’a pas fait de compromis au niveau puissance puisqu’il intègre une puce A14 Bionic, dernier SoC d’Apple présent également dans l’iPhone 12. Ce processeur, gravé en 5 nm, promet des performances ahurissantes permettant à l’iPad Air de s’ériger comme l’un des produits mobiles les plus puissants d’Apple. Du côté des performances brutes, l’iPad Pro 2020 reste malgré tout devant, et ce même s’il dispose d’une puce A12Z qui semble deux générations en retrait de l’A14. Toute la subtilité réside dans ce « Z », qui indique que la puce a été drastiquement boostée par rapport à l’A12 qu’on retrouvait dans l’iPhone XR, l’iPhone XS et l’iPhone XS Max. L’A12Z est d’ailleurs la première puce utilisée par Apple sur Mac, ce qui témoigne de sa puissance. Pour en revenir à l’iPad Air, l’A14 devrait malgré tout offrir des performances de haut vol pour de longues années. À titre de comparaison, l’A14 de l’iPad Air (et des iPhone 12) est vraiment très loin devant le Snapdragon 865, fleuron du monde Android.

Évidemment, la bonne surprise d’un iPad ne vient pas que de sa puissance, mais aussi de son logiciel. Si on trouve d’excellentes tablettes d’un point de vue matériel dans le monde Android – on pense notamment à la Galaxy Tab S7 ou encore à la Huawei MatePad Pro – l’iPad d’Apple reste une référence, tant la firme a su optimiser son logiciel pour tirer parti des spécificités de ce type d’appareil. L’iPad Air 2020 est ainsi livré avec iPadOS 14, soit la deuxième itération de l’OS mobile de la Pomme depuis qu’elle se distingue plus franchement le système d’exploitation de l’iPhone et de l’iPad. Si cette cuvée offre moins de nouveautés que son itération pour iPhone, on retrouve toutefois des ajouts bien sympathiques, à commencer par la fonction Griffonner, qui permet d’utiliser le Pencil à chaque endroit où l’interface comporte un champ textuel. Cette fonction n’est, hélas, pas encore compatible avec le Français.

Cerise sur le gâteau : cet iPad Air est le premier iPad « non-Pro » à bénéficier de l’Apple Pencil de 2ème génération. Bien plus pratique que le premier stylet d’Apple, le nouvel Apple Pencil vient s’aimanter sur la tranche de l’iPad, ce qui lui permet à la fois de s’y connecter et de se recharger. L’iPad Air devient de ce fait une tablette de choix pour la prise de note manuscrite ou le dessin, même si les plus exigeants lui préféreront l’écran ProMotion de l’iPad Pro. Pour avoir utilisé l’Apple Pencil sur les deux tablettes l’une après l’autre, on a tout de même trouvé très peu de différences. L’iPad Air s’en sort très honorablement, et suffira pour une vaste majorité d’utilisateurs, même pour des dessinateurs exigeants.

Enfin, en ce qui concerne l’autonomie, on l’a trouvé excellente, et à peu près au niveau d’un iPad Pro de 11 pouces, voire même un peu mieux. Le couple A14 – et sa consommation énergétique réduite – et iPadOS 14 – particulièrement bien optimisé – permet à la tablette de tenir plusieurs jours en utilisation modérée grâce à une bonne gestion de la veille et plus d’une journée complète en utilisation intensive. À noter que, contrairement aux iPhone 12 et aux dernières Apple Watch, Apple fournit bel et bien un bloc chargeur avec l’iPad Air : il s’agit de l’adapteur secteur USB-C de 20W, dernier modèle de bloc chez Apple qui permet de recharger assez rapidement l’appareil.

Nouveau Apple iPad Air (10,9 Pouces, Wi-FI, 64 Go) - Argent (Dernier modèle, 4ᵉ génération)

amazon
Non disponible
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Notre avis

L’iPad Air semble présenter le compromis idéal entre design, prix et fonctionnalités. Il semble même si intéressant qu’il vient furieusement concurrencer l’iPad Pro. Finalement, seul l’absence d’un écran ProMotion à 120 Hz sera vraiment perçue comme un manque pour tout habitué de l’ardoise « Pro » d’Apple. La présence de Touch ID au lieu de Face ID, d’une seule caméra arrière, de haut-parleurs moins puissants, de bordures d’écran très légèrement plus épaisses ou d’une seule caméra arrière semblent n’être que des compromis surmontables, surtout lorsqu’il faut débourser plus de 200 euros supplémentaires pour acquérir le « Pro ».

Au passage, on gagne des coloris vert et bleu ciel inédits et une compatibilité avec l’Apple Pencil de 2ème génération et le dernier Magic Keyboard. Pour le dire franchement, l’iPad Air nous semble être le meilleur choix à faire, aussi bien en matière d’iPad dans la gamme actuelle que de tablette, tant Apple a de l’avance dans le secteur. À partir de 669 euros, l’iPad Air 2020 est une excellente cuvée, et devient instantanément la tablette la plus intéressante du moment.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Le look de l’iPad Pro à prix réduit
  • La puissance de la puce A14
  • Compatible avec l’Apple Pencil 2 et le Magic Keyboard
  • Touch ID, bien mieux adapté à une tablette
  • L’écran Liquid Retina
  • Pas de ProMotion (120 Hz)
  • Augmentation du tarif