Apple explique pourquoi l’App Store est indispensable à votre sécurité

Apple

Par Remi Lou le

Dans un long document, Apple explique pourquoi donner la possibilité à ses utilisateurs de télécharger leurs applications en dehors de l’App Store est une mauvaise idée.

iPhone App Store
© Adrien / Unsplash

Cela fait déjà plusieurs années qu’Apple est régulièrement sous le feu des critiques en raison de son App Store, seule et unique porte d’entrée permettant de proposer une application sur iPhone. Les développeurs reviennent régulièrement à la charge contre la Pomme en raison de la fameuse commission de 30% appliquée à chaque achat transitant par son App Store, notamment.

Le procès d’ampleur qui a confronté Epic Games à Apple ces derniers mois a remis le débat sur la table : Apple doit-il permettre aux utilisateurs d’iPhone de télécharger des applications en dehors de l’App Store ? Cette solution, la firme s’y oppose avec force. Elle l’a fait au cours du procès l’opposant au développeur de Fortnite, et Tim Cook a fermement défendu le jardin fermé d’iOS lors de son passage au salon parisien VivaTech.

Afin d’affirmer une nouvelle fois sa position, Apple vient de publier un document très complet (visible en source) pour expliquer que l’App Store est là pour servir les utilisateurs, et non pas l’inverse.

« Construire un écosystème de confiance pour des millions d’applications »

En 2007, déjà, Steve Jobs déclarait « nous essayons de réaliser deux choses diamétralement opposées : fournir simultanément une plate-forme ouverte et performante aux développeurs tout en protégeant, dans un même temps, les iPhone des virus, malwares et des attaques contre la vie privée. Ce n’est pas une tâche facile. » Ce mantra, Apple le conserve encore aujourd’hui.

Pour dérouler son raisonnement, Apple explique que l’App Store est un élément indispensable à la sécurité de l’iPhone. Puisque l’App Store est le seul et unique moyen de proposer des applications sur les iPhone et iPad, il devient tout de suite plus aisé de les contrôler et de s’assurer qu’il ne s’agit pas de malwares.

Selon des experts en sécurité cités par Apple, ce modèle est effectivement le plus sûr, Apple procédant minutieusement à la supervision des applications qui sont proposées sur l’App Store. Si des magasins d’applications alternatifs devaient coexister, ils devraient eux-aussi procéder à des vérifications poussées, ce qui ne sera probablement pas le cas, estime Apple.

« Les études montrent que les magasins d’applications tiers sur les appareils Android où les applications ne sont pas sujettes à des vérifications, font courir plus de risques et sont plus susceptibles de contenir des malwares, comparé aux applications que l’on trouve sur les magasins officiels » explique la firme dans ce document.

De ce fait, l’iPhone se retrouverait alors dans la même position qu’Android, où cette ouverture partielle serait responsable d’une sécurité amoindrie. « Une étude montre que les appareils Android sont 15 fois plus infectés par des logiciels malicieux que les iPhone » se justifie Apple, reprenant une étude de Nokia (Threat Intelligence Report 2020). En résumé, si Apple ne veut pas que vous téléchargiez des applications en dehors de l’App Store, c’est pour votre sécurité… et l’entreprise n’est visiblement pas prête de changer d’avis.

Source: Apple