OnlyFans veut s’éloigner du porno, et attirer les investisseurs

Business

Par Amandine Jonniaux le

La plateforme, surtout connue pour ses contenus explicites, aimerait s’éloigner de la pornographie pour redorer son image auprès des investisseurs.

OnlyFans
© OnlyFans

Lancé en 2016, OnlyFans s’est rapidement imposé comme l’un des paywalls les plus populaires du moment. Avec une interface similaire à celle d’Instagram, le réseau social fonctionne sur un système de forfait payant, qui permet aux internautes de s’abonner à leurs personnalités préférées. Sans surprise, le caractère payant de la plateforme et son absence de censure ont rapidement fait du réseau social le rendez-vous des célébrités du X et autres modèles érotiques. Il faut dire que le concept peut très vite devenir rentable : en fin d’année dernière, la sulfureuse Belle Delphine révélait toucher 1,2 millions de dollars mensuels grâce à ses abonnés.

OnlyFans renie le porno (mais pas son argent)

Oui mais voilà, depuis quelques semaines, OnlyFans aimerait délaisser ses comptes les plus explicites et s’éloigner du contenu pornographique. Une situation plutôt étonnante quand on sait que le site est extrêmement rentable grâce à sa commission de 20% touchée sur l’ensemble des abonnements (estimé à 2 milliards de dollars l’année dernière). Selon Bloomberg, le site serait en fait en pleines négociations avec de nouveaux investisseurs pour s’offrir une levée de fonds destinée à transformer la plateforme NSFW en site grand public. Un moyen pour l’entreprise d’attirer davantage de célébrités “classiques” comme des chanteurs ou des acteurs, mais aussi des influenceurs.

Après avoir connu un énorme succès grâce à la pornographie à son lancement, OnlyFans aimerait donc faire oublier ses origines à de futurs investisseurs. Par la même occasion, le réseau social pourrait profiter de cette prise de distance avec la pornographie pour attirer des annonceurs. On le sait, même si les contenus pour adultes génèrent énormément de vues (et donc de revenus), beaucoup de marques sont encore réticentes à apparaître entre deux vidéos suggestives. Il y a quelques semaines, la plateforme Twitch a d’ailleurs été confrontée à la même problématique, allant jusqu’à créer une catégorie spéciale bikini et jacuzzi.