Disney+ commence à stagner aux États-Unis

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

Après un démarrage en fanfare l’année dernière, Disney+ ne séduirait plus autant qu’avant, avec un nombre d’abonnés qui stagne depuis quelques semaines aux États-Unis.

© Disney+

Si Disney+ a connu un très bon démarrage au moment de son lancement, la plateforme a eu le mérite de ne pas se reposer sur ses lauriers, en proposant bon nombre de contenus exclusifs pour faire oublier aux fans la fermeture des cinémas. Ces dernières semaines, les plus jeunes ont ainsi pu découvrir le film d’animation Luca, tandis que les adeptes de la maison des idées se sont plongés dans Loki, la nouvelle série Marvel mettant à l’honneur le dieu de la malice.

Alors que Disney+ pouvait se targuer d’avoir dépassé les 100 millions d’abonnements en juin dernier, le service lancé en novembre 2019 aux États-Unis (et en mars 2020 en France) semble pourtant se stabiliser. Au mois de juillet, le service comptait 110 millions d’abonnés. Selon The Information, Disney+ regrouperait ainsi 38 millions d’utilisateurs en Amérique du Nord (Canada et États-Unis), soit “seulement” un million de plus qu’il y a six mois. À titre de comparaison, c’est presque deux fois moins que les chiffres de Netflix, qui enregistre de son côté 74 millions de comptes nord-américains sur sa plateforme.

Une hausse des prix en cause ?

Selon The Information, cette stagnation à laquelle doit faire face Disney+ aux États-Unis pourrait être due à la récente hausse des tarifs de la plateforme survenue au mois de février. Censée rentabiliser l’arrivée de contenus supplémentaires (et notamment de Star), cette augmentation généralisée aurait pu conduire certains hésitants à ne pas passer le cap de l’abonnement, ou à se tourner vers du partage de compte. D’autant plus que si Disney+ nous régale avec bon nombre de contenus exclusifs, à l’image des séries Marvel et des films d’animation Pixar, le reste du catalogue peine encore à rivaliser avec Netflix ou HBO Max outre-Atlantique.

Découvrir Disney+