A peine revenu sur Terre, Richard Branson lance une loterie pour un voyage dans l’espace

Espace

Par Antoine Gautherie le

A peine revenu d'un voyage qui semble avoir beaucoup vexé Jeff Bezos, le milliardaire a annoncé la tenue d'une loterie avec un tour dans l'espace à la clé.

© Virgin Galactic

Ça y est : après 17 ans d’activité, Virgin Galactic vient enfin d’achever son premier vol d’essai habité du SpaceShipTwo conditions réelles. Comme annoncé, son fondateur Richard Branson était bien de la partie; il a donc pu réaliser son rêve d’enfant. Il devient le premier milliardaire à prendre part à une telle mission.

C’est une étape importante qui devrait marquer le début du tourisme spatial pour Virgin. Il reste donc un peu de temps à l’écurie rouge pour boucler les derniers préparatifs avant le début de son activité touristique, prévu en 2022. Mais d’ici là, le département commercial peut compter sur Branson pour en vanter les mérites.

J’ai beau avoir rêvé de ce moment depuis tout petit, rien ne pouvait me préparer à la vue de la Terre depuis l’espace”, a réagi celui qui était officiellement venu “tester l’expérience client”. Verdict : une expérience “unique dans une vie”, qu’il espère bien vendre plus de 200.000 dollars le siège.

Comme prévu, le milliardaire a également fait sa grande annonce. Il s’agit d’une loterie mise en place en partenariat avec Omaze. Le gagnant pourra visiter les locaux de Virgin Galactic, guidé par Branson lui-même, avant de s’envoler à bord du SpaceShipTwo. Il est possible de s’inscrire à cette adresse.

Un milliardaire concurrent vexé, et une compétition à couteaux tirés

Richard Branson avait suscité l’intérêt de nombreux observateurs en annonçant qu’il prendrait part à ce voyage. Et pour cause : beaucoup y ont vu une façon de couper l’herbe sous le pied à Jeff Bezos, qui partira dans l’espace de son côté le 20 juillet prochain.

Branson a refusé cette interprétation, expliquant qu’il n’y avait pas de compétition entre lui et Jeff Bezos. Mais les équipes de Blue Origin ne semblent pas du même avis… c’est en tout cas ce qui ressort de ce tweet posté par l’écurie bleue peu avant le départ du SpaceSHipTwo.

Un tweet un peu curieux, car il ne s’agit pas seulement d’une publicité comparative pour Blue Origin; c’est une tentative évidente de minimiser l’impact de la mission de Virgin Galactic, voire même de la ridiculiser. Une démarche pas très élégante. Sur Internet, les internautes se sont amusés de se moquer de ce qu’ils ont perçu comme de l’amertume suite à une défaite non assumée.

Le point que Blue Origin met le plus en avant, c’est l’altitude du vol. SpaceShipTwo n’a effectivement pas dépassé la fameuse ligne de Karman, frontière de l’espace située à 100km d’altitude. New Shepard, le vaisseau de Blue Origin, devrait quant à lui dépasser cette limite.

De quoi mettre du baume au cœur de Jeff Bezos. Car l’américain, certainement très fier de devenir le premier milliardaire à voyager dans l’espace, semble avoir été particulièrement vexé par cette histoire. Même s’il ne l’a pas posté lui-même, le message que souhaite faire passer Blue Origin est très clair : c’est Bezos qui sera le premier milliardaire dans l’espace, point barre, et Branson n’a réalisé de son côté qu’un vulgaire petit tour d’avion.

Le Britannique ne souhaitait pas rentrer dans la concurrence frontale, mais c’était mal connaître le fondateur d’Amazon; en réponse à sa main tendue, il a reçu l’équivalent médiatique d’un crochet au menton. Mais qui promet quelques belles péripéties. Le ton est donné : la course à l’espace est bien lancée, et tant pis pour le fair-play, Jeff Bezos ne fera pas de quartiers.

Source: Engadget