Dossier

[Dossier comics] Le guide de lecture des Avengers en dix équipes indispensables

Dark Avengers Assemble !

Dark Avengers Assemble !

dark avengers

Pour gagner Civil War, Iron Man a eu recours à des méthodes peu recommandables. L’une d’entre elles consiste à enrôler de dangereux criminels pour grossir le nombre de son armée. De cette très mauvaise idée nait une nouvelle formation du groupe des Thunderbolts, entièrement constituée de malfrats connus de l’univers Marvel, avec à leur tête le pire d’entre eux : le célèbre Norman Osborn.

Toujours sous le contrôle de Tony Stark, le groupe continue d’officier après la fin du conflit pour capturer les héros non enregistrés. Chapeauté par Warren Ellis et Mike Deodato Jr, l’histoire s’avère être une excellente surprise qui nous montre les coulisses d’une équipe de psychopathes obligée de travailler ensemble, guettant la moindre occasion de se rebeller contre cette initiative.

Le lien avec les titres Avengers n’est pas évident à première vue. Il faut attendre la fin de Secret Invasion et la montée au pouvoir de Norman Osborn à la tête des super héros enregistrés pour y voir un peu plus clair. Ce dernier se constitue alors sa propre équipe d’Avengers en récupérant les membres de l’opération Thunderbolts. L’idée est tordue, particulièrement jouissive alors que les véritables Avengers deviennent des criminels aux yeux de la loi, tandis que l’équipe d’Osborn (rebaptisé Iron Patriot) pille l’héritage et l’identité de ses fondateurs.

À lire :
Thunderbolts par Warren Ellis tome 1 et tome 2

Dark Avengers Assemble