Dossier

[Dossier] Star Trek, le guide pour les noobs

Les points d'entrées : la chronologie originale

Dossiers / Comparatifs

Par Pierre le

Dans cette partie, nous allons vous parler du vrai Star Trek, c’est à dire de la chronologie originale. Une chronologie mise de côté depuis 2005 avec la dernière série en date, Enterprise. Mais elle sera remise à l’honneur dans Discovery. Voici donc quelques œuvres à découvrir dans Star Trek.

La série où tout a commencé

Star Trek (date de diffusion : 1966-1969 — Date dans la chronologie : 2266 – 2269)

LA série. Celle avec qui tout a commencé. Concept révolutionnaire pour l’époque, Star Trek, aussi appelé La Série Originale, signe le début de la licence. Elle nous raconte les aventures de l’équipage de l’Enterprise NCC-1701, mené par le fougueux Capitaine Kirk (William Shatner).

tos

Composée de trois saisons, la série est bien ancrée dans son époque et pourrait être compliquée à aborder pour les plus jeunes avec son grain d’image vieillot, ses épisodes one-shot, son rythme lent et ses scènes disons… fauchées.

Mais passé ce temps d’adaptation, la série est un véritable bijou à découvrir, non seulement pour connaître Star Trek, mais aussi pour revivre un moment historique de l’histoire des séries télévisées. Culte aux Etats-Unis, elle n’arriva en France que dans les années 80 et se montre ainsi moins adulée dans notre pays.

Une série indispensable qui représente un excellent point d’entrée pour les profanes. Mais rassurez-vous : si vous restez de marbre devant ces épisodes datés de 50 ans, d’autres points d’entrées viendront dans ce dossier.

La trilogie de Spock

Débutant avec La Colère de Khan, ces trois films représentent une bonne manière de découvrir Star Trek à travers trois œuvres très différentes qui se suivent. Des œuvres qui représentent la saga chacune à leur manière.

Star Trek II : La colère de Khan (date de sortie : 1982 — Date dans la chronologie : 2285)

La Colère de Khan n’est pas une suite directe du premier film et se charge de nous embarquer dans un tout nouveau cycle. Premier film de ce qu’on appelle la trilogie de Spock, il débute par une situation initiale tout à fait compréhensible pour un profane de la licence.

tumblr_lm4va1kd8h1qboo5qo1_500

Considéré comme le meilleur film Star Trek à ce jour, La Colère de Khan met en scène notre équipage préféré face à Khan Noonien Singh (Ricardo Montalbán) un humain quasi-parfait que Kirk avait déjà rencontré dans la série originale (mais pas de panique, il n’est pas nécessaire de la regarder pour comprendre). Lui et son équipage doivent donc rivaliser d’ingéniosité pour le piéger, mais au prix de terribles sacrifices.

Attention, les deux prochains films présentés vont spoiler la fin de La Colère de Khan.

Star Trek III : À la recherche de Spock (date de sortie : 1984 — Date dans la chronologie : 2285)

Suite directe de La Colère de Khan, À la recherche de Spock voit notre équipage essayer de se remettre de la mort de celui qui donne son titre au film. Mais est-il définitivement perdu ? Grâce à une ficelle scénaristique discutable, nos amis apprennent que Spock est toujours vivant et se lancent à sa recherche.

trek3-2

Il s’agit ici du premier film Star Trek réalisé par Leonard Nimoy (Spock).

Star Trek IV : Retour sur Terre (date de sortie : 1986 — Date dans la chronologie : 2286 et 1986)

Spock a été retrouvé ! Mais une nouvelle menace pèse sur la planète. Pour la sauver, il faut récupérer deux baleines bleues, hélas disparues. Nos héros décident alors de remonter le temps et atterrissent à San Francisco en 1986. Une aventure qui sera pour Spock l’occasion de retrouver sa vraie personnalité.

star-trek-the-voyage-home-04

Deuxième film de Leonard Nimoy, Retour sur Terre n’est pas épique pour un sou. Néanmoins, c’est bien le film le plus drôle de la saga. Il place nos personnages face au monde d’aujourd’hui (enfin… contemporain au film) et enchaîne les situations absurdes. On peut par exemple y voir Spock maîtriser un punk, Chekov demander où trouver des armes nucléaires avec son accent russe (nous sommes alors en pleine guerre froide) ou Scotty habitué à la technologie de pointe tenter d’utiliser un antique ordinateur.

star-trek-4-transparent-aluminum

The Next Generation

Star Trek : La Nouvelle Génération (date de diffusion :1987-1994 — Date dans la chronologie : 2364-2370)

Si vous ne connaissez rien à la saga et que vous cherchez un point d’entrée plutôt facile, La Nouvelle Génération est faite pour vous ! Il y a tellement à dire sur cette série, qui met en scène un nouvel équipage ! Nous allons procéder par étape.

tng_crew

Au milieu des années 80, CBS cherche à relancer la série Star Trek à la télévision. Kirk et son équipage brillent au cinéma depuis presque dix ans maintenant. Hors de question de refaire une série avec le même équipage. Il est alors décidé de mettre en scène un tout nouveau casting qui évoluera 100 ans après la première série. Le but est de séduire les fans de la première heure, mais également d’attirer un nouveau public, plus jeune, qui ne connait rien à Star Trek.

Nous suivons donc l’équipage de l’Enterprise NCC-1701-D mené par le capitaine Jean-Luc Picard (Patrick Stewart). Fait étonnant, le personnage en question est bien de chez nous, puisque Stewart incarne un Français (avec un humour et un flegme très britannique, cependant). D’autres personnages sont introduits et plaisent au fan, comme l’androïde Data, le klingon Worf ou le commandant Ryker. On découvre également l’holodeck, chambre de réalité virtuelle qui permet aux scénaristes de se lâcher.

star_trek_tng_12_0

Durant 7 saisons, l’équipage sera confronté à toutes sortes de menaces, notamment les Borgs, créatures qui assimilent les humains et qui deviennent les nouveaux ennemis phares. A la fin de la série, l’équipage aura lui aussi le droit à des films.

La Nouvelle Génération est un point d’entrée parfait pour les profanes. C’est d’ailleurs aux côtés de Jean-Luc Picard que votre serviteur a été aspiré par Star Trek étant enfant.

Les séries post TNG

Star Trek Deep Space Nine (date de diffusion : 1993-1999 — Date dans la chronologie : 2369-2375)

star-trek-deep-space-nine-crew

Série chargée de supplanter Une Nouvelle Génération partie au cinéma, Deep Space Nine change quelque peu la formule. Cette fois, nous ne suivons plus l’équipage d’un vaisseau, mais d’une station spatiale dirigée par Benjamin Sisko. Série capable de vivre par elle-même, elle se montre diablement intelligente, juste et surtout sombre. Elle est certes moins connue que la série précédemment citée, mais permet de découvrir un autre aspect de l’univers si vous avez déjà un pied dedans.

Star Trek Voyager (date de diffusion : 1995-2001 — Date dans la chronologie : 2371-2378)

voyager-crew-star-trek-voyager-667302_478_305

Quatrième série Star Trek, Voyager reprend la même formule que les deux premières pour la tordre. Cette fois, plus question d’aller plus loin dans l’espace pour explorer des mondes étranges. Non, non, non. Notre équipage (mené pour la première fois par une femme, la Capitaine Kathryn Janeway incarnée par Kate Mulgrew) est propulsé par accident à l’autre bout de la galaxie. Toute l’intrigue reposera sur sa quête de retour au foyer, qui ne sera pas si simple.

Série isolée du reste de l’univers, elle représente elle aussi un bon point d’entrée pour le noob que vous êtes peut-être.