Dossier

Guide de Noël 2018 : Les 5 jeux Switch à offrir à l’occasion des fêtes

Jeux-Video

Par Mathieu le

Noël, c’est dans un mois. Et si certains d’entre vous ont déjà des idées bien définies, d’autres cherchent toujours le cadeau qui fera mouche. Cela tombe bien, au Journal du Geek, on est aussi là pour vous donner quelques conseils. Aujourd’hui, ce sont les jeux parus sur Switch qui nous intéressent.

Nintendo doit être heureux de sa performance. En moins de deux ans, sa console hybride, la Switch, a réussi à devenir une très sérieuse rivale des éternelles Xbox One et Playstation 4. Il faut dire qu’à défaut de puissance, la machine a dans sa poche des exclusivités de poids et un potentiel très intéressant qui ravit petits et grands : son côté portable. Jouer à Pokémon, Zelda ou Mario n’a jamais été aussi simple qu’avec la petite hybride qui s’est déjà écoulée à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde. Et si Nintendo compte bien placer sa console aux pieds de nombreux sapins, ce sont surtout ses jeux qui nous intéressent. Retrouvez ainsi les cinq titres à offrir aux jeunes joueurs et à leurs parents :

Pokémon Let’s Go (notre test maison)

L’attente a été longue, très longue. Depuis mars 2017 et la sortie de la Switch, nombreux sont les joueurs à avoir attendu le premier Pokémon de la console. S’il n’est pas exempt de défauts, ce premier volet reste un plaisir à avoir entre les mains. Destiné aux néophytes et aux plus jeunes dresseurs, le titre emprunte le système de capture de Pokémon GO, mais aussi l’histoire et l’île d’une certaine version Jaune, sortie il y a 18 ans de cela. Ouvert et intuitif, Pokémon Let’s Go assume totalement sa facilité pour se concentrer sur une aventure plus ludique tout en s’assurant de conférer un maximum de plaisir aux fans.

Plus mignon que jamais, cet épisode se prend en main avec une grande aisance et propose des heures de jeu avant de pouvoir attraper l’ensemble des créatures qui composent la région de Kanto. Autre nouveauté intéressante, la compatibilité du titre avec Pokémon GO pour compléter plus aisément sa collection de Pokémon. Et puis, comment ne pas tomber sous le charme de Pikachu et Évoli, les deux petites créatures qui nous accompagnent durant tout le voyage ?

Smash Bros Ultimate

Plus de quatre ans après les versions Wii U/3DS, la série de jeu de combat estampillée Nintendo compte faire un retour fracassant. Attendu pour le 7 décembre prochain, ce nouvel épisode est d’ores et déjà annoncé comme étant un joyau pour les fans. Plus complet que jamais, Smash Bros Ultimate devrait réussir le pari fou de réunir les non-initiés à la saga et les joueurs chevronnés.

Cet opus Switch a toutes les cartes en mains pour devenir le roi de la console hybride. Son casting, impressionnant de stars, devrait être un argument de choix pour convaincre à quelques semaines de Noël. En plus de Mario, Samus ou Link, on retrouvera avec grand plaisir Pikachu, Sonic, Inkling, Snake, Ryu ou Cloud. Des heures de fun en perspective.

Mario Tennis Aces

Alors que Top Spin ou Virtua Tennis n’ont pas daigné sortir de leur retraite, Mario lui continue de tâter les terrains synthétiques du monde. S’il ne s’agit pas de la mouture la plus inoubliable du plombier, reste que Mario Tennis Aces procure un fun immédiat et inspiré. Avec son gameplay technique, mais suffisamment intuitif, le jeu permet de se lancer dans différents modes et notamment celui dédié à l’aventure de notre héros moustachu.

Pourvu de quelques nouveautés bienvenues (coup instinct, tournois en ligne, jeu libre, etc.), ce nouveau titre procure un plaisir immédiat sur de longues durées, mais aussi lors de petites parties. Amusant, notamment à plusieurs, cet épisode s’avère très plaisant, surtout lorsqu’il fait appel à nos réflexes pour réussir les divers défis qui se dressent sur notre chemin. Fluide et mignon, il s’agit d’un titre qui plaira aux petits et grands, qu’ils soient fans de tennis ou pas.

Diablo 3 (nos impressions)

Plus de six années après sa sortie originale sur PC, le royaume de Khanduras débarque dans une version revue et corrigée pour la Switch. Si le jeu initial avait déjà conquis les joueurs, force est de constater que cette mouture pour la petite hybride de Nintendo fait fort. En adaptant parfaitement le gameplay pour qu’il soit jouable aussi bien en mode portable que sur la télévision, Blizzard a rempli son contrat et favorise encore plus la démocratisation d’un genre à part grâce à une expérience réussie. Cette édition spéciale, qui contient l’ensemble du contenu créé jusqu’à aujourd’hui, promet des dizaines et des dizaines d’heures de jeu, le tout aussi bien en solo qu’à plusieurs.

C’est ainsi la grande force du titre qui se partage aisément en local avec une seule console ou en ligne et hors ligne avec plusieurs consoles. S’il ne s’agit pas d’un foudre de guerre technique, Diablo 3 est très stable (60 images par seconde en mode portable ou en dock) et suffisamment joli pour faire la différence. Si on peut lui reprocher d’avoir fait les mêmes erreurs que sur les versions précédentes (notamment l’affichage peu ergonomique des menus), il faut bien avouer que cette mouture a de sérieux arguments à faire valoir pour se glisser en douce au pied du sapin le 25 décembre prochain.

Dark Soul : Remastered (notre test maison)

Phénomène à sa sortie en 2011, Dark Souls a relancé le genre, souvent peu apprécié, du Die and Retry. Avec ses défis d’une difficulté parfois jamais atteinte, le jeu de From Software a décidé de venir porter un dernier coup d’épée sur Switch. Si, bien évidemment, il a fallu faire quelques concessions techniques par rapport aux moutures sorties sur PS4 et Xbox One (30 images par seconde versus 60 images par seconde notamment), l’expérience originale est quant à elle toujours au rendez-vous. En plaçant la dark-fantasy au sommet de son art, les développeurs ont réussi leur pari tout en s’assurant que la version Switch puisse transmettre les bonnes émotions aux joueurs.

La prise en main est étonnamment bonne et l’expérience finale très plaisante. Le jeu tire parti de la fonction « vibrations HD » de la console hybride pour retranscrire encore plus la tension qui pèse sur les épaules du joueur dans chaque nouvelle zone. Bien évidemment, Dark Souls a vieilli, mais il serait dommage de passer à côté de ce Remaster qui a la bonne idée de nous faire vivre, une fois encore, une aventure pleine de danger, qu’on soit en voiture ou dans notre canapé.