Test

Impressions : Kinect Disneyland Adventures

Par François le

Vous avez du découvrir comme nous lors de la conférence pré-E3 de Microsoft le titre Kinect Disneyland Adventures. Le concept est assez simple : permettre aux enfants du monde entier de devenir accros aux franchises Disney… Mais non ! Juste de pouvoir se promener, avec votre petite famille, dans un Disneyland virtuel, sans bouger de votre salon, et sans à avoir à affronter la foule !

Evidemment le titre ne se limite pas à cela. Dans la démo que j’ai pu essayer, j’ai eu l’occasion d’expérimenter les pendants Kinect des attractions « Peter Pan » et « Alice in Wonderland ». Chaque attraction a évidemment hérité son propre gameplay. Peter Pan vous propose de diriger votre avatar pendant qu’il vole au travers du pays imaginaire. Si le tout aurait de quoi charmer nos chères têtes blondes sur le papier, il faudra tout de même noter qu’on retrouve ici les même défauts que dans le titre Kinect Joy Ride… Le gameplay est bien trop assisté pour être réellement plaisant… pour un adulte ! Après avoir vu suffisamment d’enfants adorer ce titre pourtant très moyen, je sais maintenant que ce genre de défauts n’enlève rien au fun de l’expérience, surtout pour les « gamers » de moins de 10 ans. Et fun, le titre l’est indéniablement lorsque la précision du gameplay demeure le cadet de nos soucis !

Le second mini jeu était basé sur la licence « Alice aux pays des merveilles »… La encore, le gameplay est bien assisté, mais un peu moins que dans le monde précédent. Ici on commence par chuter dans le pays des merveilles, à la manière Alice, et on se retrouve rapetissé et utilisé comme boule dans la partie de croquet de la reine de coeur. Encore une fois, le fun est bien présent, et la réalisation rend bien hommage à l’oeuvre de Disney.

Kinect Disneyland Adventures ne restera pas dans les annales des jeux pour gamers. Malgré tout, il devrait s’afficher comme un titre à ne pas louper pour nos lecteurs ayant des enfants, et il devrait trouver sans soucis sa place en dessous du sapin cette année…

Vous avez du découvrir comme nous lors de la conférence pré-E3 de Microsoft le titre Kinect Disneyland Adventures. Le concept est assez simple : permettre aux enfants du monde entier de devenir accros aux franchises Disney… Mais non ! Juste de pouvoir se promener, avec votre petite famille, dans un Disneyland virtuel, sans bouger de votre salon, et sans à avoir à affronter la foule !

Evidemment le titre ne se limite pas à cela. Dans la démo que j’ai pu essayer, j’ai eu l’occasion d’expérimenter les pendants Kinect des attractions « Peter Pan » et « Alice in Wonderland ». Chaque attraction a évidemment hérité son propre gameplay. Peter Pan vous propose de diriger votre avatar pendant qu’il vole au travers du pays imaginaire. Si le tout aurait de quoi charmer nos chères têtes blondes sur le papier, il faudra tout de même noter qu’on retrouve ici les même défauts que dans le titre Kinect Joy Ride… Le gameplay est bien trop assisté pour être réellement plaisant… pour un adulte ! Après avoir vu suffisamment d’enfants adorer ce titre pourtant très moyen, je sais maintenant que ce genre de défauts n’enlève rien au fun de l’expérience, surtout pour les « gamers » de moins de 10 ans. Et fun, le titre l’est indéniablement lorsque la précision du gameplay demeure le cadet de nos soucis !

Le second mini jeu était basé sur la licence « Alice aux pays des merveilles »… La encore, le gameplay est bien assisté, mais un peu moins que dans le monde précédent. Ici on commence par chuter dans le pays des merveilles, à la manière Alice, et on se retrouve rapetissé et utilisé comme boule dans la partie de croquet de la reine de coeur. Encore une fois, le fun est bien présent, et la réalisation rend bien hommage à l’oeuvre de Disney.

Kinect Disneyland Adventures ne restera pas dans les annales des jeux pour gamers. Malgré tout, il devrait s’afficher comme un titre à ne pas louper pour nos lecteurs ayant des enfants, et il devrait trouver sans soucis sa place en dessous du sapin cette année…