Test

[Impressions] Lego Star Wars the Force Awakens : aucun respect pour Kylo Ren

Par Zacharia G le

Après 5 ans sans jeu Lego à son nom sur console, Star Wars revient pour nous faire revivre les aventures du septième opus de la saga.

SWTFA_FRANCE_solid

Le jeu apporte quelques nouveautés au genre, avec ses 18 niveaux (répartis dans 5 grandes zones) dont 7 relatent de nouvelles histoires, absentes des films. Les joueurs auront à leur disposition plus de 200 personnages à collectionner et customiser (changer les armes par exemple), ainsi que 40 véhicules/montures, dont le Faucon Millenium. Sans parler bien sûr, de tous les petits ajouts au niveau du gameplay et de la qualité des graphismes.

lego-star-wars-reveil-force
Mais il n’empêche… pauvre Kylo Ren.

Alors, quoi de neuf dans ce jeu Star Wars ?

Commençons par les multi-builds. Dans les anciens jeux Lego de la franchise, tout est assez linéaire au niveau des constructions, lorsque les personnages se retrouvent devant des pièces détachées à monter. Ici, il est possible d’avoir jusqu’à trois choix d’appareils, de mécanismes ou d’objets à construire, à chaque tas de pièces.

LSWTFA_MarchPreview_3

Comme pour les autres jeux, chaque personnage a ses capacités propres. Passer de l’un à l’autre, ici de Rey à BB-8, est donc indispensable. Si la jeune femme en effet, bondit, s’agrippe avec agilité à certains murs et à la tuyauterie, BB-8 lui, actionne tout ce qui est électronique ou informatique. C’est là, que le multijoueur se révèle très pratique, même si se lancer une partie solo est tout à fait possible sans ajouter à la difficulté.
D’ailleurs, quelques portes et passages ne sont pas accessibles tout de suite. Pour y accéder, les capacités spéciales de personnages pas encore disponibles sont nécessaires. Il faut attendre de les débloquer en avançant dans le jeu, et rejouer les niveaux concernés.

LSWTFA_MarchPreview_2

Une autre nouveauté concerne les combats. À chaque coup porté, une sorte de barre d’énergie se remplit, qui si utilisée, permet d’effectuer des attaques plus puissantes.

Du pilotage ?!

C’est le premier jeu de cette saga Lego à en proposer, ou du moins, qui soient aussi libres. Ces passages se divisent en deux catégories : la partie linéaire et la partie libre. Pendant ce test, j’ai parcouru les entrailles du croiseur interstellaire de Jakku à bord du Faucon Millenium, avant d’abattre des chasseurs TIE dans une sorte d’arène, que je suis alors libre de parcourir de long en large.

LSTFA_Announce_3

Manier le véhicule est relativement facile, et les joueurs ont le choix entre les commandes inversées ou “normales”. Le multijoueur permet d’ailleurs à une autre personne d’assister le pilote en tirant depuis sa tourelle.
Petit défaut à relever toutefois : la caméra ne semble pas très intuitive lors des moments linéaires. La démo présentée toutefois, n’est pas encore tout à fait le produit fini.

[nextpage title= »Combattez et laissez l’ambiance vous bercer »]

Pew ! Pew !

LSTFA_Announce_1

Certaines batailles au blaster ne seront pas remportées si facilement. Des passages du jeu selon le scénariste et le producteur associé, placent le joueur devant un barrage de feu impossible à surmonter en mode bourrin. Il faut se planquer, et soit utiliser son environnement (faire tomber un mur, monter une tourelle, etc.), soit tirer depuis sa couverture. Développer quelques stratégies sera nécessaire pour ce jeu Lego donc. Rien de trop compliqué toutefois. Il faut que des jeunes enfants puissent y jouer.
D’ailleurs, l’ennemi aussi peut construire de quoi vous ralentir. Aussi, mieux vaut l’arrêter avant.

kylo-ren-lego

De mon côté, je suis mort plusieurs fois, la faute à Kylo Ren présent derrière moi. En parlant de lui d’ailleurs, le jeu exploite bien son côté fan boy, ici lors d’une cinématique. Vraiment, aucun respect pour lui… bien qu’il y soit hilarant.

IMG_20160322_114706

Et pour l’ambiance ?

Celle-ci est plutôt fidèle au film. On retrouve certes l’humour classique des jeux Lego, mais aussi les musiques et les décors de l’épisode VII. Dans le jeu, les développeurs ont clairement fait un effort niveau conception : tout ou presque est reconstitué à l’échelle et jamais un jeu Lego n’aura été aussi beau. Le niveau de détail dans le background et les décors, est assez impressionnant pour la franchise.

ithorian-lego-force-awakens-humour

Au niveau des lois de la physique, elles sont plus respectées que la moyenne des jeux Lego. Lorsqu’une carcasse de TIE tombe à côté de votre personnage par exemple, vous le “sentez” bien.
Le rythme du jeu est assez rapide. De plus, divers clins-d’oeil et easter-eggs passent de temps en temps sur l’écran mine de rien.

LSTFA_Announce_4

Lors des cinématiques et de temps en temps au cours de la partie, les voix des acteurs originaux (ici en V.O) se font entendre. Bien que la plupart des répliques et des dialogues aient été repris du film, Daisy Ridley a enregistré pour ce jeu, des lignes inédites. Rien n’a été précisé pour les autres acteurs toutefois, bien que les équipes derrière cet opus nous promettent des surprises. En ce qui concerne la V.F, les mêmes doubleurs que ceux du film devraient être de la partie.

rey

Verdict !

Lego Star Wars : Force Awakens semble d’après cette démo, un bon ajout à la panoplie des jeu de cette franchise. Il est amusant, beau et apporte plusieurs nouveautés intéressantes.

Sortie espérée le 28 juin 2016, sur Microsoft Windows, Nintendo 3DS, PlayStation 3, PlayStation 4, PlayStation Vita, Wii U, Xbox 360 et Xbox One.