Test

[Prise en main] PlayStation 4 : l’accessoire qui transforme votre DualShock 4 en manette Pro

Gadget

Par Remi Lou le

Pas assez de boutons sur votre manette de PlayStation 4 ? Sony a pensé a vous avec son DualShock 4 Back Button Attachment, un accessoire qui vient se loger au dos de votre manette pour vous permettre d’accéder plus rapidement à certaines touches importantes. Les joueurs en ligne devraient apprécier.

Marre de devoir lever vos pouces des sticks de la DualShock 4 afin d’effectuer une action rapide avec un bouton, et ainsi perdre quelques précieuses millisecondes en ligne ? Avec ce nouvel accessoire pour la manette de la PlayStation 4, cela ne devrait plus vous arriver. On vous présente le DualShock 4 Back Button Attachment, un nom un peu trop long désignant un nouvel accessoire de Sony pour vous donner une longueur d’avance avec deux boutons configurables supplémentaires. Vendu une trentaine d’euros, le Back Button Attachment vaut-il vraiment le coup ?

Le Dual Shock 4 Back Button Attachment se présente sous la forme d’une attache dorsale pour votre manette de PlayStation 4. On le connecte directement aux ports de la DualShock 4, et l’accessoire vient se lover naturellement sur le bas et le dos de la manette, tout en conservant la prise jack. Nul besoin de piles ou de batterie, puisque l’accessoire puisera directement la puissance nécessaire dans celle de la DualShock 4. Première bonne surprise, le tout vient à peine alourdir la manette (on parle de seulement 25g), et n’altère absolument pas la prise en main, au contraire même, puisque l’accessoire fait office de repose-pouces et vient même améliorer la préhension de la manette.

Mais l’intérêt principal de cet accessoire, c’est d’offrir à votre Dualshock 4 deux nouveaux boutons. Du côté de la prise en main, on ne peut qu’être admiratif : les deux boutons sont idéalement placés, et tombent parfaitement sous les annulaires. S’il fallait ajouter des boutons à la manette de Sony, ce serait assurément à cet emplacement exact (peut-être sur la DualShock 5 ?). Ces deux boutons offrent également une course très courte, ce qui permet d’être parfaitement réactif en ligne. Bien que ces boutons soient sensibles, il reste néanmoins assez improbable de les enclencher malencontreusement. Un bon point.

Au centre de l’accessoire, on retrouve un grand écran OLED circulaire, qui permet de configurer l’accessoire, sans même avoir à passer par les réglages de la PlayStation 4. Cet écran cliquable affiche les configurations possibles, parce que, oui, nous parlons là d’un accessoire qui ne vient pas ajouter deux nouveaux boutons à votre DualShock 4, mais qui permet de dupliquer deux boutons déjà présents sur votre manette. Ainsi, il est aussi bien possible d’utiliser ces nouveaux boutons comme des gâchettes, ou les utiliser pour accéder aux touches Croix, Carré, Triangle ou Rond sans pour autant avoir à lâcher les sticks. De mon côté, j’avoue avoir choisi de dupliquer les boutons Croix et Carré, qui permettent de sauter ou s’accroupir dans un Call of Duty : Modern Warfare, ce qui permet d’être bien plus vif dans une partie en ligne. Dans les faits, vous pouvez choisir de dupliquer n’importe quel bouton présent sur la manette.

Pour créer une configuration, il suffit d’enfoncer l’écran cliquable, jusqu’à l’apparition du mode Edition. De là, il est possible d’assigner à chacun des deux boutons une autre touche, puis d’enregistrer le profil. Suivant le type de jeu, qu’il s’agisse d’un FPS nerveux, d’un jeu de combat ou encore d’un jeu de sport, il vous suffira de double cliquer sur l’écran de l’accessoire pour switcher entre trois configurations possibles, lesquelles sont baptisées P1, P2 et P3 et sont enregistrées dans l’appareil. Configurer l’appareil directement sur cet écran est très simple, et surtout, rapide, et ne nécessite à aucun moment de se perdre dans les menus de la console. Un très bon point.

À l’utilisation, l’accessoire nous a clairement convaincu. Bien sûr, il faudra se faire à une petite phase d’adaptation, ce qui est normal puisque nous avons été habitué pendant des années à utiliser la DualShock telle quelle. Forcément, il arrive d’oublier que l’accessoire est présent, par habitude. Malgré tout, petit à petit, on commence à l’utiliser ponctuellement, puis systématiquement dès lors que l’appui sur ces boutons devient un réflexe. Dans un FPS du style de Call of Duty : Modern Warfare, l’usage de ce type d’accessoire est particulièrement pertinent, puisque chaque milliseconde compte. Quant aux jeux de combat, du type Dragon Ball Fighter Z, là aussi le Back Button Attachment devient vite un indispensable. L’accessoire se révélera pertinent aussi dans les jeux d’aventure, dans lesquels la caméra est contrôlée par l’un des sticks, ce qui permettra de ne pas obstruer la vision en allant chercher les touches Croix, Carré, Rond ou Triangle.

Vendu 30 euros, l’accessoire nous semble malgré tout un peu cher pour ce qu’il apporte concrètement. On parle tout de même d’un accessoire coûtant la moitié du prix d’une manette neuve, et n’apportant que deux boutons supplémentaires. L’accessoire se destinera avant tout aux plus gros joueurs qui auraient déjà pesté en jouant en ligne, après avoir perdu un temps précieux le pouce hors du stick. Pour les novices, en revanche, le Back Button Attachment ne semble pas vraiment pertinent. Il se destine clairement aux joueurs en ligne qui cherche à améliorer leurs performances. En attendant, c’est une excellente idée pour PlayStation de le proposer, en attendant une éventuelle DualShock 5 munie d’emblée avec ces nouveaux boutons ? L’avenir nous le dira.

 

Acheter le DualShock 4 Back Button Attachment à 29,99€

Notre avis

Le Dual Shock 4 Back Button Attachment n’est pas indispensable, mais il pourrait bien vous apporter le petit plus nécessaire pour passer à un autre niveau en ligne. Pour 30 euros, il s’agit d’un accessoire plutôt bien fini, offrant une excellente prise en main, et très facilement configurable, mais encore faudra-t-il parvenir à en justifier l’achat. Une fois qu’on y a gouté, difficile de revenir en arrière… L’accessoire nous fait maintenant rêver d’une DualShock 5 qui comprendrait ces touches supplémentaires d’emblée, lesquels pourraient être exploitées par les développeurs pour proposer de nouvelles actions.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Boutons idéalement placés
  • Configuration aisée
  • Léger et ergonomique
  • Un peu cher pour ce que c'est