Test

Prise en main du OnePlus 6 : la continuité

Android

Par Anh Phan le

C’est devenu une habitude, le printemps est désormais synonyme d’un nouveau smartphone OnePlus. Le OnePlus 5T n’est plus, vive le OnePlus 6. Sans revenir sur toutes les caractéristiques techniques, le OnePlus 6 se présente comme une évolution du OnePlus 5T avec des caractéristiques renouvellées, un bloc photo remis au goût du jour et un écran encore plus grand pour occuper toujours plus la surface avant du smartphone. Voici nos premières impressions sur le OnePlus 6.

En précommande chez Amazon au prix de 569€

Quand on prend en main pour la toute première fois le OnePlus 6, on est en terrain connu. Le OnePlus 6 reprend à peu de choses près la taille du OnePlus 5T. La finition est toujours excellente avec un changement de taille cette année puisque le OnePlus 6 propose un dos en verre, signe distinctif et obligatoire pour un smartphone dit « Premium ». Disponible en 3 coloris, deux sont avec une finition mate (Midnight Black et Silk white) qui n’est pas sans rappeler la finition des Sony Xperia Z3 et le dernier propose une finition brillante (Mirror Black). Nous avons testé la version brillante mais on a pu découvrir les versions mates et entre nous, on a une petite préférence pour la version noire mate (Midnight Black). Le contour est bien évidemment en aluminium. Le tout propose un design propre et léché, et comme à chaque fois, le smartphone est assez fin, même avec une des coques officielles.  

On retrouve également la protection d’écran posée par défaut, et, oui, les deux appareils photo au dos dépassent toujours mais ils sont maintenant au centre, ce qui permet au OnePlus 6 de ne pas être (trop) bancal quand il est posé à plat. Le OnePlus 6 tient très bien en main. Ceux qui n’aiment pas les grands smartphones risquent de ne pas forcément apprécier. L’écran occupe maintenant 84 % de la surface avant (contre 80,5 % sur le 5T), la capteur d’empreintes est toujours au dos et il est idéalement situé sous les appareils photo. Le OnePlus 6 dispose d’un système de reconnaissance faciale et si la technologie n’est pas aussi avancée que celle d’Apple, la reconnaissance se fait sur 100 points d’identité pour chacun des visages et c’est très rapide.

Le 5T proposait un écran au format 18:9. Encoche oblige, le OnePlus 6 propose un écran au format 19:9. Avec une dalle OLED, les couleurs sont bien saturées et les noirs profonds. Avec une diagonale de 6,28 pouces et une encoche, les notifications sont déplacées autour de l’encoche. Contrairement à Apple, le contenu multimédia est affiché en 18:9, ce qui évite d’avoir une image rognée par l’encoche comme le propose Apple. On préfère. La définition Full HD+ est largement suffisante pour l’œil humain et seule l’usage de la VR peut faire que cette définition soit insuffisante. Contrairement à Huawei, Oxygen OS est mieux optimisé pour tirer partie de l’espace autour de l’encoche. Typiquement, les icônes de réseaux sont à droite, ce qui permet de voir les nouvelles notifications, sur la gauche. Au niveau du son, pas de changement puisqu’on retrouve un seul haut-parleur dans la tranche du bas du smartphone. A noter qu’on a toujours la possibilité de choisir son codec Bluetooth Audio, appréciable. 

Pour les caractéristiques techniques de fond, je vous invite à aller ICI lors de l’annonce, si vous voulez tout savoir. Le OnePlus 6 reprend la même stratégie que le 5T pour son double appareil photo. On se retrouve avec un double capteur avec la même focale. Avec ce second capteur, on pourra accéder au mode portrait et un zoom hybride. La combinaison des deux capteurs permet ainsi de récupérer des détails et autres informations qu’un seul capteur ne pourrait donner. De nos premiers essais, le tout s’avère plutôt concluant avec un zoom hybride assez  performant pour remplacer un vrai téléobjectif. Il faudra tester tout ça en profondeur. 

Le OnePlus 6 n’est pas le photophone avec les objectifs les plus lumineux mais ils font partie des plus lumineux sur le marché. Mais ce qui a surtout retenu notre attention cette année, c’est le capteur 19% plus grand que celui du 5T mais aussi que le OnePlus 6 propose enfin un stabilisateur optique (OIS) en plus du classique stabilisateur électronique (EIS). Du coup, on est impatient de tester la vidéo qui peut maintenant monter jusqu’en 4K à 60fps. Pour revenir sur la photo, je vous rappelle que, comme sur le 5T, quand les conditions de lumières ne sont plus suffisantes, le OnePlus 6 bascule du capteur principal vers le capteur secondaire qui utilise la technologie maison Intelligent Pixel (en gros, 4 pixels sont utilisés pour déterminer 1 pixel et ainsi réduire le bruit tout en gardant les informations). Le OnePlus 6 propose toujours 3 micros avec la réduction de bruit, que cela soit en conversation téléphonique ou en enregistrement vidéo.

Rappelons pour finir que le OnePlus 6 sera disponible à la vente (sur le site officiel de la marque, mais aussi sur Amazon.fr) à partir du 21 mai prochain. Comptez 519 euros pour la version 64 Go, 579 euros pour la version 128 Go et 639 euros pour la version 256 Go.

Galerie Photo

Notre avis

En conclusion, le OnePlus 6 nous semble plus que complet et propose un rapport qualité-prix qui vient clairement chahuter les smartphones haut de gammes avec des prix désormais aux alentours de 800 euros. De nos premières impressions, les changements ne sont pas forcément visibles pour ceux qui ont déjà un OnePlus 5T mais pour les autres, pas de souci, vous pouvez vous lancer et ce, sans vous ruiner en plus. RDV le 21 mai prochain pour le test complet.