Test

[Test] Razer Opus, le casque THX qui s’émancipe du carcan gaming

Audio

Par Remi Lou le

Avec l’Opus, Razer veut démontrer qu’il a sa place sur le secteur des casques destinés à un usage quotidien. Avec son look sobre, sa réduction de bruit active, sa certification THX et son petit prix, l’Opus parvient-il à venir titiller les cadors du secteur comme Sony et Bose ?

L’Opus n’est-il qu’un énième casque gaming de Razer ? Si c’est ce que vous pensiez en voyant inscrit le nom de la marque — devenue incontournable dans le monde du jeu vidéo — figurez-vous que l’Opus n’est absolument pas un casque gaming. Comme tout casque audio, il peut évidemment servir à cet usage, mais, que cela soit dans ses lignes, son look ou ses capacités sonores, le Razer Opus a réellement tout d’un casque grand public. Au point de rivaliser avec les références du marché que sont les Bose 700, Sony WH-1000XM4 et encore le dernier AirPods Max ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Design et Ergonomie

Visuellement, le Razer Opus s’avère plutôt réussi. Exit les LED et autres fioritures caractéristiques de la marque. Ici, on se retrouve avec un casque extrêmement sobre et épuré, et seule l’inscription « Razer » des deux côtés de l’arceau nous rappelle qu’il s’agit bien d’un produit estampillé Razer. Autrement, on retrouve simplement les labels THX sur chaque côté du casque. Concernant la conception du casque en lui-même, il est capable de se plier des deux côtés, et il nous a semblé particulièrement solide. C’est du plastique, certes, mais du plastique de qualité qui ne vous fera pas défaut. À l’usage, aucun jeu ne s’est formé entre certaines pièces et le casque respire franchement la solidité, même lorsqu’il est malmené. Sinon, le casque est de type circum-auriculaire — c’est-à-dire qu’il entoure l’oreille de l’utilisateur — et on l’a trouvé très confortable, même en l’utilisant pendant de longues heures d’affilées.

Du côté de l’ergonomie, Razer a fait le choix d’intégrer des boutons sur son casque, et de ne pas miser sur les contrôles tactiles. De notre côté, on a trouvé qu’il s’agissait d’un excellent point, puisque les contrôles tactiles entraînent généralement bien trop de fausses manipulations, ce qui peut devenir franchement lassant à l’usage. Là, on a pas le choix et c’est tant mieux, d’autant que ces boutons sont idéalement placés pour y accéder facilement lorsque le casque est posé sur le crâne. On retrouve ainsi un bouton « Power » permettant d’activer ou de désactiver la réduction de bruit ou le mode transparence d’un clic court, et deux boutons volumes qui entourent le bouton play/pause. Autrement, on retrouve bien sûr la fonction qui permet de mettre vos contenus en pause lorsque vous ôtez le casque.

En ce qui concerne la connectique, on retrouve une prise jack 3,5mm pour utiliser le casque en filaire, ainsi qu’un port USB-C pour la recharge. L’autonomie s’est par ailleurs révélée excellente au cours de nos tests, et semble même s’étaler au de-delà de celle annoncée par le constructeur, de 25 heures au total. Dans les faits, on semble plutôt proche des 30 heures d’utilisation. Sinon, le Razer Opus est fourni avec tout le nécessaire : un câble jack 3,5 mm vers jack 3,5 mm, un chargeur USB-C et un étui de rangement. L’expérience est franchement au niveau, pour ce tarif.

Qualité Sonore et Fonctionnalités

Mais si le casque semble plutôt réussi dans sa conception, qu’en est-il du son qu’il délivre ? On l’a comparé frontalement avec un Sony WH-1000XM4, dernière référence de la marque nippone, pour se faire une idée, et autant vous dire que la différence existe, mais elle n’est pas vraiment flagrante. Ce serait mentir que de dire que ce Razus Opus, vendu seulement 209,99€, offre le même rendu sonore qu’un Sony WH-1000XM4 à 349,99€. Néanmoins, en passant de l’un à l’autre, on ne note pas de différence significative, même si le Sony offre de meilleures basses, notamment. Le rendu sonore délivré par le Razer Opus est néanmoins à la hauteur, avec un son riche, précis malgré des basses un peu molles sur des musiques modernes. On a tout de même trouvé que le niveau sonore maximal du casque était assez faible. Cela devrait suffire pour le commun des mortels, mais c’est un point à prendre en compte si vous aimez écouter votre musique (très) fort.

Côté réduction de bruit, en revanche, le Sony s’avère tout de même un cran au-dessus, même si celle offerte par ce Razer Opus n’a clairement pas à rougir. Il filtre efficacement les bruits parasites et réduit drastiquement le volume sonore ambiant. Il arrive néanmoins que la réduction de bruit provoque des sons indésirables dès lors que le casque bouge légèrement de vos oreilles, en marchant ou courant, par exemple. Il suffira logiquement d’ajuster correctement votre casque afin que cela n’arrive pas. Enfin, du côté du mode « Ambiant », on a trouvé son rendu plutôt convaincant. Il n’amplifie pas énormément les sons extérieurs, mais cela permet à Razer de ne pas tomber dans le piège d’un rendu artificiel fort désagréable, comme certains de ses concurrents.

Là où l’Opus parvient à tirer son épingle du jeu, c’est par la certification THX de ce casque. Razer avait en effet racheté le spécialiste de l’audio fondé par George Lucas en 2016, et en profite donc pour intégrer ses technologies à certains de ses produits, comme l’Opus. Ne vous attendez pas non plus à un rendu surround, mais le THX apporte clairement un petit plus, notamment lors du visionnage d’un film. À noter qu’on dispose d’une application dédiée plutôt bien finie qui permet de régler l’égalisateur en un clin d’oeil. Enfin, du côté des appels, le casque s’en sort plutôt bien, et mes interlocuteurs ne se sont jamais plaints du son de ma voix.

Où l’acheter ?

Razer Opus - Casque sans fil ANC à suppression active du bruit, réglage audio THX, batterie 25 h, compatible avec les prises Bluetooth 5.0 et 3,5 mm, ...

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Notre avis

Bien moins cher que ses concurrents directs, et avec des capacités vraiment très proches, le Razer Opus nous a pleinement convaincu. Il offre tout ce dont pourrait avoir besoin le grand public, avec des qualités sonores indéniables, une réduction de bruit particulièrement efficace, une bonne autonomie, du confort et des lignes épurées. Son seul défaut, c’est peut-être celui d’être un casque estampillé Razer, une marque qu’on apprécie beaucoup, mais qui est encore largement associée au monde du jeu vidéo pour beaucoup. Nul doute qu’en multipliant les produit comme le Razer Opus, la marque parviendra à s’extirper de son carcan gaming pour toucher d’autres utilisateurs. Du moins, c’est ce qu’on lui souhaite ! À 209,99€, vous ne pouvez pas vous y tromper on choisissant le Razer Opus.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Excellent rapport qualité-prix
  • Rendu sonore convaincant
  • Conception solide et design sobre
  • Le THX apporte un plus
  • L’autonomie !
  • Volume assez faible
  • Basses peu présentes