Test

[Test] Bose 700 : Excellent et Design

Notre avis
9 / 10
Audio

Par Anh Phan le

Très bien implanté  sur le créneau des casques à réduction de bruit active, Bose a présenté un nouveau Bose 700 qui aura pour mission de rivaliser avec les derniers Sony. Que vaut ce nouveau casque ? 

Quand on parle de casque à réduction de bruit active, on ne peut décemment ignorer Bose et sa gamme QuietComfort. Mais depuis quelques années, Sony, un des leaders sur le marché des casques audios joue le troubles-fêtes avec ses WH-1000X. Le dernier en date, le 1000X Mark III est une réussite si bien qu’il est considéré comme le meilleur sur le marché. Si le QC35, sans être le meilleur, est excellent, son design a quelque peu vieilli. C’est ainsi qu’arrive le nouveau Bose 700 avec un nouveau design et la lourde tâche d’aller chercher Sony. Cela fait quelques semaines que nous l’utilisons et on peut déjà vous le dire : c’est un excellent casque à réduction de bruit active.

Design

Alors que le QC35 II arbore un design assez business (cela reste l’ADN de la gamme), le Bose 700 propose un design résolument plus lifestyle. Bose nous l’a présenté comme un tout nouveau produit et non le successeur du QC35 II. On entend bien mais on ne voit pas très bien pourquoi Bose sortirait dans le futur deux produits quasi-similaires avec pour seule différence le design. Concernant le design, celui du Bose 700 est nettement plus affirmé et affiné. L’arceau ne s’arrête pas aux oreillettes mais continue sur l’extérieur. Sur l’oreillette droite, il y a une surface tactile qui permet de contrôler le son. L’avantage de l’arceau est d’être une sorte de détrompeur qui vous permettra de bien positionner votre doigt pour monter le volume ou passer d’un titre à l’autre avec de simples gestes assez classiques. Fini également les plastiques d’ingénieurs, on a droit à des plastiques au rendu « soft-touch » pour notre plus grand plaisir. Dans la version noire que nous avons testé, il est incontestablement élégant et discret. Les premières fois,  il m’a fallu un peu de temps pour que le casque se fasse à ma tête mais les coussinets restent confortables. Cette désagréable sensation que le casque serrait un peu trop est depuis partie et j’ai fait dernièrement deux vols de 12h chacun sans souci à déplorer.

Encore des boutons

2019 oblige, on a enfin droit à un port USB-C pour recharger son Bose 700 (ou NCH 700 ou Noise Canceling Headphones 700 pour les intimes), ce qui lui assure une bonne vingtaine d’heures d’autonomie. Dans nos tests, on était dans les chiffres décrits par Bose. A noter aussi que 15 minutes de charge permettent d’assurer 3,5h d’autonomie. S’il y a bien une surface tactile, il reste encore quelques boutons physiques. Sur l’oreillette de gauche se trouve le bouton qui vous permettra de basculer entre 3 modes d’annulation de bruits (de 0 à 10, 10 étant l’annulation de bruits la plus efficiente). Les valeurs se paramètreront via l’application Bose Music (iOS ou Android). Juste en dessous se trouve une prise mini-jack de 2,5mm… Pourquoi ne pas utiliser le standard de 3,5mm ???

Sur l’oreillette de droite se trouve le bouton de mise sous tension et/ou d’appairage Bluetooth ainsi qu’un bouton pour l’assistant vocal de votre smartphone. Un seul appui sur le bouton de mise sous tension permet d’allumer ou d’éteindre le Bose 700. On aurait préféré un appui long car si on utilise pas l’étui livré, une erreur est vite arrivée dans un sac-à-dos. En parlant de l’étui, il est tout plat, ce qui lui permet de se glisser facilement dans un sac mais mieux encore au dos d’un siège d’avion. C’est tout bête mais tellement pratique. Du coup, on l’aura compris, du fait de son étui et de son arceau, le Bose 700 ne se replie pas comme d’autres de ses concurrents.

La réduction de bruits et le Son

Concernant la réduction de bruits, on a apprécié de pouvoir paramétrer désormais le niveau d’annulation de bruit, c’est quand même bien plus pratique quand on a besoin d’écouter l’environnement autour de nous. Sur le bouton dédié sur l’oreillette gauche, c’est par défaut régulé sur les niveaux 0, 5 et 10. Au quotidien,  j’ai surtout utilisé les niveaux 0 et 10 ! Pour la réduction de bruit en elle-même, je vais être direct, c’est excellent mais pas autant que Sony sur son WH-1000X Mark III. Sur le Bose 700 par rapport au QC35 II, Bose a énormément travaillé sur la voix. Aussi, la réduction de bruit s’applique également sur la voix pour nos interlocuteurs. Testé avec la famille, je suis heureux de dire que Bose a tenu promesse et ce, quelque soit l’environnement où je me trouvais.

Pour la qualité audio, Bose s’en sortait déjà avec les honneurs sur le QC35 II et on retrouve en soi la même qualité sonore. J’ai pu rapidement le comparer au QC35 II et il y a effectivement un peu plus de dynamique mais ce n’est pas flagrant pour tout le monde. Comparé à mon Sony WH-1000X Mark III, les basses sont un peu moins « punchy » mais pour le reste, on entend parfaitement les différents instruments et on reconnaît cette signature Bose qui fait que la marque américaine ne communique jamais sur les caractéristiques techniques. Si l’application Bose Music permet de gérer les niveaux de réduction de bruits, on aurait aimé avoir également accès aux égaliseurs. Et puisqu’on parle de l’application, elle est catastrophique, j’ai dû m’y prendre une dizaine de fois avant de pouvoir l’appairer correctement avec l’application pour accéder aux paramètres. Si vous n’en avez pas besoin, restez sur l’appairage classique.

Le Bose 700 au meilleur prix

Galerie Photo

Notre avis

Le Bose 700 propose un design des plus réussis avec une excellente annulation de bruit. Les contrôles ont été revus et sont plus en adéquation avec 2019. L’autonomie est excellente, tout comme la qualité sonore.

S’il ne parvient pas à être meilleur que le Sony WH-1000X Mark III, notre référence, il n’en est pas moins excellent et ravira les fans de la marque. Il reste la question de son prix qui s’affiche plus cher que la concurrence directe.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Qualité Audio
  • Réduction de Bruit
  • Design et Confort
  • Autonomie
  • Bose Music inutilisable
  • Pas d’égaliseurs
  • Prix