Test

Test : casque Jays V-Jays

Audio

Par Gregori Pujol le

Jays est une marque suédoise malheureusement trop peu distribuée en France, qui offre notamment des écouteurs intra-auriculaire d’une excellente qualité comme les Q-Jays pour un prix abordable.

Après un premier casque nommé C-Jays plutôt honnête, mais sans être une référence, Jays revient avec un nouveau modèle nommé V-Jays qui cette fois-ci s’attaque au marché des casques portables et pliables comme les Sennheiser PX100/200 ou encore le PortaPro de Koss.

P1080602

Caractéristiques

  • Réponse en fréquence: 25 kHz – 20 Hz
  • Haut-parleur: Transducteur dynamique / ouvert
  • Impédance: 24 Ohms
  • Sensibilité: 98 dB SPL
  • Longueur cordon: 60 + 70 cm
  • Poids : 59 g

P1080610

Design, ergonomie

Avec un design minimaliste en fibre de verre et plastique, ce V-Jays est particulièrement léger (59g) et finalement assez robuste malgré une première impression très « cheap ». Il est équipé d’un simple arceau réglable et de deux écouteurs pliables vers l’intérieur.

P1080604

Petit bémol par contre sur les mousses bien trop fines et fragiles, qui sont finalement moyennement confortables si vous portez ce casque durant plusieurs heures.

P1080605

Côté packaging, Jays a cette fois mis le strict minimum, puisque avec votre casque vous aurait simplement droit à une paire de mousses de rechange et une rallonge ! Pour 60 euros on aurait espéré un petit peu plus, comme un étui par exemple…

P1080601

Son

Heureusement pour nous, si nous avons été un peu déçus à l’ouverture du paquet, ça été autre chose lors de l’écoute. Ce V-Jays offre une très bonne qualité sonore pour un casque ouvert nomade de ce type.

P1080608

Le son ne dispose pas de basses prédominantes comme c’est souvent le cas, de ce fait, l’équilibre est très bon, linéaire et le V-Jays se permet même un niveau de détail et de netteté légèrement supérieur à ses concurrents.

P1080607

Tout est dit. Si vous supportez mal les écouteurs de type intra, ce casque peut donc être une bonne alternative pour écouter votre baladeur en mobilité.

Conclusion

Malgré un packaging assez pauvre et une ergonomie perfectible à la longue, le V-Jays est l’un des meilleurs casques nomades et ultra léger que j’ai pu écouter. Assurément un modèle à prendre en compte lors de l’achat d’un baladeur, si vous arrivez à le trouver évidemment 🙂

Page produit sur le site du constructeur

Jays est une marque suédoise malheureusement trop peu distribuée en France, qui offre notamment des écouteurs intra-auriculaire d’une excellente qualité comme les Q-Jays pour un prix abordable.

Après un premier casque nommé C-Jays plutôt honnête, mais sans être une référence, Jays revient avec un nouveau modèle nommé V-Jays qui cette fois-ci s’attaque au marché des casques portables et pliables comme les Sennheiser PX100/200 ou encore le PortaPro de Koss.

P1080602

Caractéristiques

  • Réponse en fréquence: 25 kHz – 20 Hz
  • Haut-parleur: Transducteur dynamique / ouvert
  • Impédance: 24 Ohms
  • Sensibilité: 98 dB SPL
  • Longueur cordon: 60 + 70 cm
  • Poids : 59 g

P1080610

Design, ergonomie

Avec un design minimaliste en fibre de verre et plastique, ce V-Jays est particulièrement léger (59g) et finalement assez robuste malgré une première impression très « cheap ». Il est équipé d’un simple arceau réglable et de deux écouteurs pliables vers l’intérieur.

P1080604

Petit bémol par contre sur les mousses bien trop fines et fragiles, qui sont finalement moyennement confortables si vous portez ce casque durant plusieurs heures.

P1080605

Côté packaging, Jays a cette fois mis le strict minimum, puisque avec votre casque vous aurait simplement droit à une paire de mousses de rechange et une rallonge ! Pour 60 euros on aurait espéré un petit peu plus, comme un étui par exemple…

P1080601

Son

Heureusement pour nous, si nous avons été un peu déçus à l’ouverture du paquet, ça été autre chose lors de l’écoute. Ce V-Jays offre une très bonne qualité sonore pour un casque ouvert nomade de ce type.

P1080608

Le son ne dispose pas de basses prédominantes comme c’est souvent le cas, de ce fait, l’équilibre est très bon, linéaire et le V-Jays se permet même un niveau de détail et de netteté légèrement supérieur à ses concurrents.

P1080607

Tout est dit. Si vous supportez mal les écouteurs de type intra, ce casque peut donc être une bonne alternative pour écouter votre baladeur en mobilité.

Conclusion

Malgré un packaging assez pauvre et une ergonomie perfectible à la longue, le V-Jays est l’un des meilleurs casques nomades et ultra léger que j’ai pu écouter. Assurément un modèle à prendre en compte lors de l’achat d’un baladeur, si vous arrivez à le trouver évidemment 🙂

Page produit sur le site du constructeur