Test

Test flash : Kane & Lynch 2 : Dog Days

Par Rédacteur Invité le

Ils sont de retour. Les 2 anti-héros de base créés par Io Interactive ont donc décidé de revenir sur le devant de la scène, après un premier épisode aussi prometteur que perfectible. Mais visiblement, les développeurs n’ont pas franchement su tirer parti du potentiel qui s’offrait à eux. Explications.

kane-lynch-2-dog-days-pc-031


Si Kane & Lynch premier du nom avait su nous étonner lors de sa sortie, du fait par exemple de sa construction atypique et de son univers (très) original, il nous avait tout de même laissé comme un arrière-goût d’inachevé dans la bouche. Trop linéaire, trop court, handicapé par une IA dans les choux… Bref, un premier essai « prometteur », comme on dit dans le milieu. Prometteur, mais pas promis à un bel avenir, dans le cas où ses développeurs ne se donnent pas la peine de se retrousser les manches et de creuser un peu lorsqu’ils s’attèlent à la construction de sa suite. Et c’est exactement ce qui s’est passé avec ce Dog Days, qui se paye même le luxe d’être inférieur à son aîné. Pour faire simple, le jeu, pourtant épaulé par un aspect graphique bigrement efficace, ne se révèle en fait être qu’un banal shooter au gameplay assez imprécis, enchaînant les mêmes phases de jeu encore et encore. Dommage pourtant, le scénario du jeu aurait semblé promettre son lot de chapitres soutenus ! Le plus grave dans tout ça étant que les phases de jeu en question nous obligent la plupart du temps à nous farcir une IA sensée nous aider, mais qui au final nous fait plus souvent planter nos objectifs qu’autre chose. L’équipe en charge de développer le jeu n’a de plus visiblement pas pensé la structure du jeu pour qu’elle soit véritablement exploitée en co-op, puisque se lancer dans une partie à 2 ne développe même pas un schéma d’entraide évident… Pour ne rien arranger, le scénario du jeu plonge bien souvent dans le malsain mal maîtrisé, qui confèrera au final au jeu un côté plus dérangeant qu’autre chose. Pour autant, tout n’est pas à jeter dans le soft, et sa partie multi, basée sur celle du premier volet arrive plus ou moins à sauver les meubles, et notamment grâce à ses modes Flic et Voleurs et Flic Infiltré. De là a dire que ça vaut le coup de lâcher le billet de 50€…

Décevant, ce second opus de la série Kane & Lynch traîne beaucoup trop de casseroles pour espérer s’affirmer comme un bon shooter. Et ce n’est pas son univers, pourtant travaillé, qui saura rattraper le tout. Son multi, à la rigueur…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un style graphique marqué
Un multi sympathique

Les –
Gameplay trop léger
IA bancale
Très linéaire
Encore trop court
Souvent malsain

Ils sont de retour. Les 2 anti-héros de base créés par Io Interactive ont donc décidé de revenir sur le devant de la scène, après un premier épisode aussi prometteur que perfectible. Mais visiblement, les développeurs n’ont pas franchement su tirer parti du potentiel qui s’offrait à eux. Explications.

kane-lynch-2-dog-days-pc-031


Si Kane & Lynch premier du nom avait su nous étonner lors de sa sortie, du fait par exemple de sa construction atypique et de son univers (très) original, il nous avait tout de même laissé comme un arrière-goût d’inachevé dans la bouche. Trop linéaire, trop court, handicapé par une IA dans les choux… Bref, un premier essai « prometteur », comme on dit dans le milieu. Prometteur, mais pas promis à un bel avenir, dans le cas où ses développeurs ne se donnent pas la peine de se retrousser les manches et de creuser un peu lorsqu’ils s’attèlent à la construction de sa suite. Et c’est exactement ce qui s’est passé avec ce Dog Days, qui se paye même le luxe d’être inférieur à son aîné. Pour faire simple, le jeu, pourtant épaulé par un aspect graphique bigrement efficace, ne se révèle en fait être qu’un banal shooter au gameplay assez imprécis, enchaînant les mêmes phases de jeu encore et encore. Dommage pourtant, le scénario du jeu aurait semblé promettre son lot de chapitres soutenus ! Le plus grave dans tout ça étant que les phases de jeu en question nous obligent la plupart du temps à nous farcir une IA sensée nous aider, mais qui au final nous fait plus souvent planter nos objectifs qu’autre chose. L’équipe en charge de développer le jeu n’a de plus visiblement pas pensé la structure du jeu pour qu’elle soit véritablement exploitée en co-op, puisque se lancer dans une partie à 2 ne développe même pas un schéma d’entraide évident… Pour ne rien arranger, le scénario du jeu plonge bien souvent dans le malsain mal maîtrisé, qui confèrera au final au jeu un côté plus dérangeant qu’autre chose. Pour autant, tout n’est pas à jeter dans le soft, et sa partie multi, basée sur celle du premier volet arrive plus ou moins à sauver les meubles, et notamment grâce à ses modes Flic et Voleurs et Flic Infiltré. De là a dire que ça vaut le coup de lâcher le billet de 50€…

Décevant, ce second opus de la série Kane & Lynch traîne beaucoup trop de casseroles pour espérer s’affirmer comme un bon shooter. Et ce n’est pas son univers, pourtant travaillé, qui saura rattraper le tout. Son multi, à la rigueur…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un style graphique marqué
Un multi sympathique

Les –
Gameplay trop léger
IA bancale
Très linéaire
Encore trop court
Souvent malsain