Test

Test des Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ : Toujours plus près des étoiles

Affichage et Audio

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Samsung proposait le meilleur écran mobile avec les Galaxy S7 et Galaxy Note7. Et c’est encore le cas avec le nouveau Galaxy S8/S8+ et ce, quelle que soit la version du S8. Comme pour le Galaxy Note7, on retrouve la technologie HDR. La grosse différence vient bien évidemment du format de l’écran qui n’est plus un 16:9 Quad HD, mais un 18,5:9 Quad HD+. Avec une diagonale de 5,8 pouces sur le Galaxy S8 et 6,2 pouces sur le Galaxy S8+, vous ne verrez pas de différence notable en terme de finesse d’affichage entre les deux.

Un écran encore proche de la perfection

La dalle OLED est tout simplement excellente. En terme de finesse d’affichage, si tout se joue au niveau des chiffres, je vous défie de trouver une différence à l’oeil nu pour tout ce qui est finesse d’affichage au niveau des textes et autres. Je n’ai pas encore eu le nouveau Gear VR pour tester et voir si je vois des différences avec les anciens S7 Edge et Note7 au niveau de la VR. Les noirs sont très profonds et les couleurs sautent aux yeux. La colorimétrie est maîtrisée. Les angles de visions sont très bons et je n’ai eu aucun problème de visibilité en plein soleil. Une nouvelle référence avec les Galaxy S6, S7 et Note7.

Les courbures de l’écran ne nuisent pas à la lisibilité globale et parce que la prise en main est meilleure, on n’a beaucoup moins de problèmes avec la paume de la main qui touche l’écran, comme ce fut le cas sur le Galaxy S7 et Galaxy Note7. Quand vous regardez une vidéo en mode paysage, vous aurez cette impression que l’image sort de l’écran, que ce n’est plus limité à un cadre, qu’il n’y a plus de bord en fait. C’était encore une grosse impression sur les Galaxy S7 Edge et Galaxy Note7, c’est maintenant une certitude avec le format de l’écran du Galaxy S8/S8+. C’est un vrai bonheur pour le contenu multimédia, surtout que, si certaines applications ne sont pas encore compatibles, Samsung Expérience se chargera d’adapter, via un petit bouton, les vidéos à la taille de l’écran. Malgré ce « zoom », vous ne verrez pas différences notables à l’oeil nu entre une vidéo à la bonne résolution et une vidéo zoomée.

Ici, sur Netflix est affiché nativement sur le Galaxy S8…
… Après un détour dans les options, il est possible de l’afficher en mode plein écran.

Encore, une fois, en dehors du côté esthétique, l’écran courbe ne sert à rien dans l’absolu. On retrouve bien évidemment la technologie Edge UX qui vous donne accès à des barres latérales avec des raccourcis, mais très honnêtement, je ne m’en suis que très peu servi. En revanche, c’est peut-être l’écran, mais j’ai trouvé Edge UX moins envahissant sur l’écran du S8/S8+ que sur les S7 Edge et Note7. Du coup, contrairement aux deux derniers, je n’ai pas désactivé la fonction sur le Galaxy S8/S8+.

Le support de l’audio HD

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, il se situe sur la tranche inférieure, mais contrairement à ses concurrents directs, Samsung ne propose toujours pas de haut-parleurs stéréo. Dommage. Malgré tout, j’avoue avoir été agréablement surpris par la qualité sonore en sortie puisque le haut-parleur arrive à filtrer et à ne pas saturer. Certains pourront le trouver cependant un peu faible en milieu extérieur. Que cela soit des vidéos de séries ou des vidéos YouTube, le son restait clair. Maintenant, cela reste des haut-parleurs et ils ne remplaceront jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe. Quant au DAC, il balance assez de jus pour profiter pleinement de vos fichiers multimédias, surtout avec du FLAC et autres fichiers audio HiRes.

Quelques options de réglage du son et de l’affichage des applications sur un grand écran.

Le Galaxy S8/S8+ supporte l’Audio HD comme le proposent de plus en plus ses concurrents. Samsung propose ainsi toujours l’Ultra High Quality Audio (UHQ Upscaler, UHQ-BT Codec) et la présence d’un égaliseur pour un meilleur traitement du son. Je ne suis pas un spécialiste non plus et je suis sûr que les plus audiophiles d’entre vous trouveront un usage plus en adéquation à ce que propose Samsung. Du côté de l’applicatif, c’est assez classique dans l’absolu. On notera surtout que Samsung propose toujours la navigation par dossiers. Et pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

Continuez la lecture du Test
4 Utilisation et interface
Sommaire
  1. Caractéristiques
  2. Design
  3. Affichage et Audio
  4. Utilisation et interface
  5. Performances et Autonomie
  6. Photo et Vidéo
  7. Galerie et Conclusion