Test

[Test] Dragon Ball Xenoverse 2

Notre avis
7.5 / 10

Par Mathieu le

Les fans de Dragon Ball l’attendaient de pied ferme. Dragon Ball Xenoverse 2, suite directe du premier épisode sorti il y a un an et demi, devait enfin entrer dans une nouvelle ère en se concentrant sur la nouvelle génération de consoles. Mais comment réussir à gommer les défauts de son prédécesseur tout en renouvelant une expérience qui se devait d’être intéressante à suivre pour les néophytes comme les fans de la première heure ? Bandai Namco et Dimps se sont chargés de relever le défi et de sortir un épisode à part qui doit permettre à la licence Dragon Ball de retrouver ses lettres de noblesse tout en se modernisant.

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161025145318

Entre nouveautés et classicisme

On débute le jeu de la même manière qu’il y a 18 mois. On choisit notre avatar entre Namek, Saiyens, Humains, Race de Freezer et Majin (Buu) et on le conçoit en lui apportant les détails qui nous importent le plus. Si vous avez une sauvegarde du premier épisode sur votre plateforme actuelle, votre ancien héros sera même importé. Bonne nouvelle. Vous allez donc pouvoir enfin évoluer dans cet univers, savoureux mélange de jeux de combat et de MMORPG. Bienvenue à Coton City.

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161024151005

L’avantage de cette nouvelle ville, c’est qu’elle est bien plus vaste que la première. La liberté de mouvements laissée au joueur fait plaisir et bien qu’on ne puisse pas se déplacer en volant avant un certain pallier d’expérience, le fait de traverser divers zones rappelant les grandes heures de la licence met notre petit cœur de fan en émoi. Avouons-le d’emblée, c’est bien là que réside la principale force de Xenoverse 2. Entre sa quête principale, que vous devrez faire depuis la porte du temps, mais aussi ses nombreuses quêtes secondaires, comptez des dizaines et des dizaines d’heures de jeu. Dimps a eu l’intelligence de ne pas trop se focaliser sur le mode histoire qui est malheureusement un vulgaire copier/coller du premier épisode pour laisser le joueur vaquer à de nombreuses autres occupations. Quêtes parallèles hors ligne, en ligne, entraînements des professeurs (plus de 30 à trouver), examens de votre école de “Policier du temps”, duel face aux autres combattants (PNJ, joueurs en ligne). Vous aurez vraiment de quoi faire.

Comme vous l’aurez rapidement compris, l’histoire de ce second épisode est en de nombreux points similaire à celle de Xenoverse premier du nom. On incarne un Policier chargé d’aider la Kaïo-Shin du temps pour contrer Mira et Towa, les deux méchants de l’opus, qui tentent de bouleverser l’histoire originale de la licence. Pour cela, nos deux monstres de puissance ont décidé de se faire aider par Thalès, l’un des frères de Goku, et Slug, un Namek ultra puissant. Deux personnages que l’on connait grâce aux OAV Dragon Ball Z. Ajoutez à cela un personnage mystère qui arbore une coiffure et un physique similaire à ceux de Goku et vous voilà face à l’intrigue générale du jeu, qui vous fera donc parcourir rapidement les principaux arcs du manga d’Akira Toriyama. Sympathique sans être innovant, vous en aurez vite fait le tour, sans prendre véritablement de plaisir.

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161023180838

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161024153103

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *