Test

Test flash : Roccat Ryos MK Glow

Tests et Impressions

Par Pierre le

Ça y est. Roccat se jette enfin dans le grand bain. Le constructeur a en effet décidé de sortir son premier clavier mécanique avec le RYOS MK Glow. La marque allemande nous a toujours habitué à des produits de qualité à des prix abordables. Mais les temps changent, puisque Roccat nous propose cette fois un produit de grande qualité… un peu moins abordable.

DSC03795

Design et caractéristiques

Roccat nous a continuellement familiarisé à un design sobre, un poil agressif. Les choses ne changent pas avec le Ryos MK Glow. Nous avons là un clavier simple qui n’a rien d’original au niveau du design, mais qui se montre particulièrement efficace. Les touches sont bien évidemment rétroéclairées pour une meilleure prise en main en cas de manque de lumière. Nous notons une finition en plastique, du grand classique de la part de Roccat avec des touches de vernis çà et là.

Le repose poignet quant à lui est directement incrusté dans le clavier. Impossible donc de le bouger. Même si celui-ci est parfaitement placé, nous aurions tout de même aimé pourvoir l’enlever ou le bouger, mais nous ne pouvons pas tout avoir. Côté touches, nous avons donc du mécanique Cherry MX (temps de réponse 1 ms, 50 millions de frappes) avec quelques petits ajouts. Nous avons donc 5 touches macro supplémentaires sur le côté gauche et 3 touches cliquables sous la barre d’espace. Ces touches sont d’ailleurs une excellente idée qui fait ses preuves en jeu, nous y reviendront.

DSC03797

Notons tout de même un gros bémol : l’absence de ports USB sur le clavier. Un petit défaut récurrent sur les claviers Roccat. Alors, certes, ce n’est pas indispensable, mais il est toujours agréable d’avoir un port en plus à portée de main.

À l’intérieur du clavier, nous trouvons un processeur ARM Cortex 32-bit et 2 Mo de mémoire qui permet une meilleure réactivité des touches et l’ajout de la fonction easy shift, qui permet d’assigner une seconde fonction à n’importe quelle touche. À noter également la présence d’une fonction anti-ghosting ainsi qu’une compatibilité avec tous les logiciels signés Roccat, que ce soit le Power-Grid ou le logiciel de bureau.

Enfin, les dimensions du clavier sont de 23,4 cm X 50,8 cm, le câble mesure 1,8 mètres, il y a 5 patins en caoutchouc larges sous le clavier et deux pieds repliables.

DSC03820

Utilisation

Clavier mécanique, le Roccat Ryos est un régale à utiliser. Les touches sont résistantes sous les doigts, mais pas trop, comme le Razer Black Widow. Une résistance juste donc, qui montre que Roccat assure, même pour son premier clavier de ce type. Si les touches macro placées sur le côté remplissent parfaitement leur rôle, nous saluons la présence de trois touches cliquables sous la barre d’espace.

DSC03823

Déjà, ces trois boutons sont plats et ne dérangeront nullement l’utilisateur hors-jeu. Néanmoins, une fois une partie lancée, ils prennent tout leur sens. Atteignable via le pouce, ces trois boutons sont un véritable plaisir à utiliser et ne viennent pas parasiter vos habitudes. Par exemple, assigner le lancer de grenade à la touche T1 dans BF4 a du sens et vous permet de libérer les boutons de votre souris pour d’autres tâches. C’est pratique, bien pensé et diablement efficace.

Le clavier Ryos dispose de quelques atouts par rapport à la concurrence. Tout d’abord, toutes les touches sont programmables pour leur assigner une deuxième fonction. Avec le logiciel Roccat, ainsi qu’une souris du même constructeur, il sera possible de doubler le nombre de fonctionnalité de votre clavier. Pratique pour des jeux requérant beaucoup de commandes qui nécessitent une réaction rapide de l’utilisateur (au hasard, ARMA III). Mais bon, il faut être équipé 100 % Roccat pour en profiter.

Le logiciel rempli son contrat et vous permet de personnaliser vos macros ou d’assigner des fonctions à différentes touches. Notons également la présence d’un système de succès dans le logiciel Roccat qui ravira les chasseurs d’achievements. Les autres ignoreront cet onglet.

DSC03806

Le constructeur allemand mise sur un écosystème complet pour vous faire adhérer. Ainsi, vous aurez la possibilité de télécharger Power-Grid sur votre smartphone. Ce petit logiciel vous permettra d’adopter un second écran qui gérera votre PC en vous indiquant par exemple la température du processeur ou la RAM utilisée. Avec les claviers et les souris Roccat, Power-Grid vous permettra aussi d’ajouter des raccourcis directement sur votre smartphone. Une bonne idée qui suit la logique de Roccat, le constructeur vous proposant tout un écosystème autour de ses produits. Alors certes, tout cela ne fait pas partie des fonctionnalités du clavier à proprement parler, mais cela fait la force des produits Roccat.

Verdict

Le Roccat RYOS est un clavier mécanique disposant de sérieux atouts pour faire chavirer votre cœur. Pour un premier essai dans le monde du mécanique, le RYOS s’en sort avec les honneurs grâce à ses fonctionnalités sympathiques et son écosystème autour. Néanmoins, notons que le RYOS coûte tout de même 130 €. Alors si vous êtes déjà équipé avec une souris Roccat, l’achat prend tout son sens. Cependant, pour le même prix ou pour quelques dizaines d’euros de plus, vous pouvez trouver des claviers mécaniques beaucoup plus agréables chez la concurrence, comme Razer ou Logitech.

Ça y est. Roccat se jette enfin dans le grand bain. Le constructeur a en effet décidé de sortir son premier clavier mécanique avec le RYOS MK Glow. La marque allemande nous a toujours habitué à des produits de qualité à des prix abordables. Mais les temps changent, puisque Roccat nous propose cette fois un produit de grande qualité… un peu moins abordable.

DSC03795

Design et caractéristiques

Roccat nous a continuellement familiarisé à un design sobre, un poil agressif. Les choses ne changent pas avec le Ryos MK Glow. Nous avons là un clavier simple qui n’a rien d’original au niveau du design, mais qui se montre particulièrement efficace. Les touches sont bien évidemment rétroéclairées pour une meilleure prise en main en cas de manque de lumière. Nous notons une finition en plastique, du grand classique de la part de Roccat avec des touches de vernis çà et là.

Le repose poignet quant à lui est directement incrusté dans le clavier. Impossible donc de le bouger. Même si celui-ci est parfaitement placé, nous aurions tout de même aimé pourvoir l’enlever ou le bouger, mais nous ne pouvons pas tout avoir. Côté touches, nous avons donc du mécanique Cherry MX (temps de réponse 1 ms, 50 millions de frappes) avec quelques petits ajouts. Nous avons donc 5 touches macro supplémentaires sur le côté gauche et 3 touches cliquables sous la barre d’espace. Ces touches sont d’ailleurs une excellente idée qui fait ses preuves en jeu, nous y reviendront.

DSC03797

Notons tout de même un gros bémol : l’absence de ports USB sur le clavier. Un petit défaut récurrent sur les claviers Roccat. Alors, certes, ce n’est pas indispensable, mais il est toujours agréable d’avoir un port en plus à portée de main.

À l’intérieur du clavier, nous trouvons un processeur ARM Cortex 32-bit et 2 Mo de mémoire qui permet une meilleure réactivité des touches et l’ajout de la fonction easy shift, qui permet d’assigner une seconde fonction à n’importe quelle touche. À noter également la présence d’une fonction anti-ghosting ainsi qu’une compatibilité avec tous les logiciels signés Roccat, que ce soit le Power-Grid ou le logiciel de bureau.

Enfin, les dimensions du clavier sont de 23,4 cm X 50,8 cm, le câble mesure 1,8 mètres, il y a 5 patins en caoutchouc larges sous le clavier et deux pieds repliables.

DSC03820

Utilisation

Clavier mécanique, le Roccat Ryos est un régale à utiliser. Les touches sont résistantes sous les doigts, mais pas trop, comme le Razer Black Widow. Une résistance juste donc, qui montre que Roccat assure, même pour son premier clavier de ce type. Si les touches macro placées sur le côté remplissent parfaitement leur rôle, nous saluons la présence de trois touches cliquables sous la barre d’espace.

DSC03823

Déjà, ces trois boutons sont plats et ne dérangeront nullement l’utilisateur hors-jeu. Néanmoins, une fois une partie lancée, ils prennent tout leur sens. Atteignable via le pouce, ces trois boutons sont un véritable plaisir à utiliser et ne viennent pas parasiter vos habitudes. Par exemple, assigner le lancer de grenade à la touche T1 dans BF4 a du sens et vous permet de libérer les boutons de votre souris pour d’autres tâches. C’est pratique, bien pensé et diablement efficace.

Le clavier Ryos dispose de quelques atouts par rapport à la concurrence. Tout d’abord, toutes les touches sont programmables pour leur assigner une deuxième fonction. Avec le logiciel Roccat, ainsi qu’une souris du même constructeur, il sera possible de doubler le nombre de fonctionnalité de votre clavier. Pratique pour des jeux requérant beaucoup de commandes qui nécessitent une réaction rapide de l’utilisateur (au hasard, ARMA III). Mais bon, il faut être équipé 100 % Roccat pour en profiter.

Le logiciel rempli son contrat et vous permet de personnaliser vos macros ou d’assigner des fonctions à différentes touches. Notons également la présence d’un système de succès dans le logiciel Roccat qui ravira les chasseurs d’achievements. Les autres ignoreront cet onglet.

DSC03806

Le constructeur allemand mise sur un écosystème complet pour vous faire adhérer. Ainsi, vous aurez la possibilité de télécharger Power-Grid sur votre smartphone. Ce petit logiciel vous permettra d’adopter un second écran qui gérera votre PC en vous indiquant par exemple la température du processeur ou la RAM utilisée. Avec les claviers et les souris Roccat, Power-Grid vous permettra aussi d’ajouter des raccourcis directement sur votre smartphone. Une bonne idée qui suit la logique de Roccat, le constructeur vous proposant tout un écosystème autour de ses produits. Alors certes, tout cela ne fait pas partie des fonctionnalités du clavier à proprement parler, mais cela fait la force des produits Roccat.

Verdict

Le Roccat RYOS est un clavier mécanique disposant de sérieux atouts pour faire chavirer votre cœur. Pour un premier essai dans le monde du mécanique, le RYOS s’en sort avec les honneurs grâce à ses fonctionnalités sympathiques et son écosystème autour. Néanmoins, notons que le RYOS coûte tout de même 130 €. Alors si vous êtes déjà équipé avec une souris Roccat, l’achat prend tout son sens. Cependant, pour le même prix ou pour quelques dizaines d’euros de plus, vous pouvez trouver des claviers mécaniques beaucoup plus agréables chez la concurrence, comme Razer ou Logitech.

Notre avis

Solide

7 / 10