Test

Test flash : Touch K.O. (iPhone/iPod Touch)

Par Rédacteur Invité le

Enfin une adaptation du noble art sur iPhone qui tienne la route ? Pas étonnant, quand on sait que c’est Chillingo, très prolifique sur l’AppStore depuis quelques temps, qui s’est occupé de développer ce Touch K.O.

test_touch_ko_iphone1

Etonnant que les jeux de boxe disponibles sur l’AppStore n’aient pas su tirer parti efficacement des possibilités offertes par l’écran des iPhone et iPod Touch. Enfin, pour ce coup, Touch K.O. a coiffé tout le monde au poteau, en offrant une prise en main très rapide. En fait, chaque côté de l’écran dirige l’un des bras du boxeur. Reste ensuite que les développeurs ont inclus la possibilité de réaliser différents coups : jabs, hooks et uppercuts, en glissant votre doigt sur l’écran dans une direction donnée. Minimaliste hein ? Ajoutez à cela la possibilité de bloquer ou d’esquiver les coups en utilisant l’accéléromètre, et vous aurez une idée de la façon dont le gameplay du jeu a été agencé. A côté de ça, visuellement, c’est tout simplement bluffant (pour de l’iPhone, comprenons nous bien). La modélisation des boxeurs est en effet très soignée, et les visages affichent au fur et à mesure du combat les marques des coups pris. Le genre de détails qui séduit, c’est un fait.

Du côté des modes de jeu, on s’attardera directement sur le mode carrière, qui pourrait être comparé à une version light de ce que l’on trouve au sein d’un Fight Night : vous démarrez au fin fond d’un gymnase miteux, et vous devrez tenter de gravir les différents échelons pour vous placer comme le meilleur boxeur au monde. Rien que ça. Pour se faire, vous devrez tout d’abord vous coltiner des combats contre des boxeurs à l’I.A. peu réactive (qui se prennent des droites sans trop réagir en fait), améliorer votre équipement, et passer par la case obligatoire de l’entraînement. Complet hein ? Complet, et séduisant, à condition de ne pas tenir rigueur de la relative lenteur de l’I.A., qui peine à afficher un tempérament agressif. Du coup, on enchaîne les victoires un peu trop facilement une fois les mécanismes du gameplay assimilés.

Sans révolutionner le genre, Touch K.O. arrive à se placer comme une référence, à défaut de réelle concurrence sur l’iPhone. Son mode carrière complet et son gameplay simple mais efficace ne pourront que séduire. Reste que le côté bourrin assumé du soft pourra rapidement agacer les puristes, c’est un fait…

Le verdict ?



Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Des graphismes soignés
  • Gameplay simple mais efficace
  • Une carrière complète
  • Prix raisonnable
  • Les –

  • L’I.A. trop peu réactive
  • Quelques crashs…
  • Enfin une adaptation du noble art sur iPhone qui tienne la route ? Pas étonnant, quand on sait que c’est Chillingo, très prolifique sur l’AppStore depuis quelques temps, qui s’est occupé de développer ce Touch K.O.

    test_touch_ko_iphone1

    Etonnant que les jeux de boxe disponibles sur l’AppStore n’aient pas su tirer parti efficacement des possibilités offertes par l’écran des iPhone et iPod Touch. Enfin, pour ce coup, Touch K.O. a coiffé tout le monde au poteau, en offrant une prise en main très rapide. En fait, chaque côté de l’écran dirige l’un des bras du boxeur. Reste ensuite que les développeurs ont inclus la possibilité de réaliser différents coups : jabs, hooks et uppercuts, en glissant votre doigt sur l’écran dans une direction donnée. Minimaliste hein ? Ajoutez à cela la possibilité de bloquer ou d’esquiver les coups en utilisant l’accéléromètre, et vous aurez une idée de la façon dont le gameplay du jeu a été agencé. A côté de ça, visuellement, c’est tout simplement bluffant (pour de l’iPhone, comprenons nous bien). La modélisation des boxeurs est en effet très soignée, et les visages affichent au fur et à mesure du combat les marques des coups pris. Le genre de détails qui séduit, c’est un fait.

    Du côté des modes de jeu, on s’attardera directement sur le mode carrière, qui pourrait être comparé à une version light de ce que l’on trouve au sein d’un Fight Night : vous démarrez au fin fond d’un gymnase miteux, et vous devrez tenter de gravir les différents échelons pour vous placer comme le meilleur boxeur au monde. Rien que ça. Pour se faire, vous devrez tout d’abord vous coltiner des combats contre des boxeurs à l’I.A. peu réactive (qui se prennent des droites sans trop réagir en fait), améliorer votre équipement, et passer par la case obligatoire de l’entraînement. Complet hein ? Complet, et séduisant, à condition de ne pas tenir rigueur de la relative lenteur de l’I.A., qui peine à afficher un tempérament agressif. Du coup, on enchaîne les victoires un peu trop facilement une fois les mécanismes du gameplay assimilés.

    Sans révolutionner le genre, Touch K.O. arrive à se placer comme une référence, à défaut de réelle concurrence sur l’iPhone. Son mode carrière complet et son gameplay simple mais efficace ne pourront que séduire. Reste que le côté bourrin assumé du soft pourra rapidement agacer les puristes, c’est un fait…

    Le verdict ?



    Que signifie cette pastille ?

    Les +

  • Des graphismes soignés
  • Gameplay simple mais efficace
  • Une carrière complète
  • Prix raisonnable
  • Les –

  • L’I.A. trop peu réactive
  • Quelques crashs…