Test

Test : Samsung Galaxy

Le Samsung Galaxy est le premier téléphone sous Google Android à débarquer chez le constructeur coréen. Celui-ci est disponible en France chez Bouygues Telecom avec des forfaits spécifiques, plus ou moins identiques à ceux de l’iPhone… Pour ceux qui ne souhaiteraient pas rejoindre le troisième opérateur, sachez que c’est une exclusivité temporaire et que ça court jusqu’à la fin de l’été. Ayant ce smartphone depuis un peu plus de 15 jours, je vous propose donc un petit test de la bête !

_dsc0735

Description

_dsc0727

Le Galaxy est un téléphone qui vous propose un design dans la lignée de ce que fait Samsung depuis un certain temps. C’est-à-dire un appareil assez fin (115 x 56 x 11,9 mm), léger (119g), avec un écran AMOLED tactile de 3,2 pouces et des touches situées en bas de celui-ci. On y trouve un pavé directionnel, un bouton options, un bouton retour, un bouton «home» et enfin les boutons appeler/raccrocher.

_dsc0728

Au dos, nous avons un APN de 5MPx accompagné d’un flash et sur les côtés, les boutons du volume, un bouton pour le déverrouillage lorsque l’appareil est en veille ainsi qu’un bouton d’accès rapide à l’APN. Sur la tranche supérieure se trouve un port micro-USB (le nouveau standard…) et une prise jack 3,5mm.

_dsc0730

_dsc0731

_dsc0734

Le Galaxy est 3G, Bluetooth 2.0, Wifi et dispose d’un GPS ainsi que d’un accéléromètre. Côté hardware, on retrouve un processeur Qualcomm MSM7200A 528 Mhz accompagné de 128 Mo de RAM, une capacité interne de 8Go extensible via un port mémoire microSDHC. Petite précision sur l’écran tactile, ce dernier n’est pas multitouch de base (mais il serait possible d’activer cette fonctionnalité via un hack).

_dsc0733

L’appareil est entièrement en plastique glossy, ce qui vous donnera de jolies traces de doigts ! Personnellement, je le trouve un peu cheap, pas spécialement dans sa finition, mais plutôt quant on l’a en main, il n’est pas très lourd et quand j’appuie sur certaines touches cela résonne dans le boitier, c’est très étrange. De plus, l’appareil glisse trop facilement, honnêtement je l’ai fait tombé deux ou trois fois en le manipulant avec une seule main, ce qui ne m’est jamais arrivé avec le HTC Magic, plus compact et moins glissant …

Notez que Samsung ne fait aucune référence à Android ou Google sur son mobile, c’est sans doute la politique maison puisqu’on retrouve cet état d’esprit sur les mobiles sous Symbian ou Windows Mobile.

Utilisation

_dsc0745

Le Samsung Galaxy est donc un mobile qui tourne sous Android 1.5 (Cupcake). L’interface n’a pas du tout été modifiée par Samsung, on se retrouve donc avec l’interface de base d’Android. Celle-ci est assez classique, mais bien réactive et intuitive (voir la vidéo).

Le Galaxy n’a pas de clavier physique, mais un clavier virtuel (paysage ou portrait selon les applications) qui répond assez bien et qui est accompagné d’une fonction d’écriture intuitive (à la T9 mais en mieux) bien pratique, mais qui peut être désactivée.

_dsc0761

Comme je l’avais déjà souligné dans le test du HTC Magic, Android est un OS qui peut vraiment être utilisé à 100%, si vous utilisez déjà l’ensemble des services de Google (Calendar, Gmail, Contacts, Maps…). Cependant, il est bien entendu possible d’utiliser le téléphone sans être un fan de Google et avec une autre adresse email (Hotmail, Yahoo…), mais j’avoue que je suis moins convaincu dans ce cas.

_dsc0767

Par contre, j’ai eu de gros soucis de synchronisation (gmail, twitter, agenda…), mais là je crois bien que c’est un problème chez Bouygues Telecom plutôt que sur le téléphone. La synchronisation est parfois très lente, voire inexistante et il faut attendre un petit moment avant que cela revienne à la normale. Idem pour la localisation dans Google Maps qui parfois se plante totalement ! J’ai rarement eu cela sur le Magic version SFR…

_dsc0738

L’écran du Galaxy, de type AMOLED est vraiment superbe, les couleurs sont vives, le rendu en vidéo par exemple laisse loin derrière le HTC Magic !

_dsc0739

Mais l’écran ne fait pas tout et un gros souci que j’ai rencontré sur ce Galaxy est la gestion de la mémoire. J’étais habitué à utiliser plusieurs applications sur le HTC Magic et les laisser tourner en tâche de fond. Avec le Galaxy, il ne vaut mieux pas ! En effet, au bout d’une heure d’utilisation et avec de nombreuses applications ouvertes, l’appareil ralentit considérablement et peut même planter. Je vous conseille donc d’installer une application type Task killer (disponible sur Android Market) afin de faire le ménage dans vos applications ouvertes pour ne pas rencontrer ce type de problème.

_dsc0752

Concernant les différentes touches, j’ai été un peu dérouté les premières minutes. Je n’ai vraiment pas adhéré au pavé directionnel proposé par Samsung, comparé au trackball du Magic bien pratique, et aux différents boutons moins évidents à identifier. Le bouton «Home», par exemple, est très étrangement placé sous le bouton de retour, ce qui engendre pas mal d’erreurs pour peu que vous ayez de gros doigts. Le bouton « déverrouillage » n’est quant à lui, pas des plus pratiques selon moi mais reprend ce qui se fait sur les téléphones de la marques. Notez qu’il n’y a pas de bouton « recherche » comme c’est le cas sur les modèles de HTC, ce qui est un peu dommage.

_dsc0720

Sur Android, je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus, l’OS est ce qu’il est (voir video). Personnellement j’en suis fan, l’OS répond assez bien, sa réactivité est bien meilleure comparée à ses débuts, l’Android Market est de plus en plus complet, et cela ne va aller qu’en s’améliorant dans les prochains mois… Après pour être honnête, comparé à l’OS de l’iPhone, les différences ne sont pas si flagrantes, les deux OS permettent pour le moment le même genre de choses et les applications sont plus ou moins similaires. Disons que Google permet tout de même un peu plus de liberté sur son OS qu’Apple et c’est ici où se fait la grosse différence. Sans compter que les mobiles sous Android sont UMS (reconnu comme disque dur externe USB sous n’importe quel système d’exploitation) et disposent notamment d’une grande compatibilité audio/vidéo/photo.

_dsc0759

Pour ce qui est du navigateur, Android utilise une sorte de Chrome mobile. Ce dernier est rapide, mais ne supporte pas le flash sur ce modèle, alors que sur le nouveau HTC Hero oui. La navigation peut se faire via l’écran tactile ou le pavé directionnel, en mode portrait ou paysage. Il est possible d’avoir plusieurs fenêtres, d’ajouter des favoris… Petit détail qui à son importance, un grand nombre de sites au format iPhone sont compatibles avec Android, ce qui est agréable, car la navigation est encore plus simple…

_dsc0758

Contrairement à SFR, Bouygues Telecom n’a pas développé d’application TV pour Android, et il vous faudra passer par le portail WAP/i-mode de l’opérateur pour y avoir droit. Ce n’est pas du tout pratique, mais bon, pas le choix pour le moment !

_dsc0737

Au niveau des possibilité multimédias, le Samsung est compatible MPEG4, H.263, H.264, WMV, MP3, AAC, AAC+, e-AAC+, WMA, RA, JPEG. Rien de spécial de ce côté-là, sauf qu’il faudra obligatoirement réencoder vos vidéos à la résolution 320 x 480 si vous souhaitez les visionner sur l’appareil. La qualité sonore est quant à elle correcte sans pour autant remplacer un véritable baladeur MP3 à mon gout, un souffle est présent et la non-compatibilité avec certains formats lossless est bien dommage.

_dsc0726

L’APN du Galaxy est un 5MPx avec flash, une première pour un mobile sous Android. La qualité est correcte pour un téléphone, quoique parfois un peu trop saturées ou alors un peu trop sombres en intérieur. L’appareil peut en plus géolocaliser vos clichés. Avec une capacité de 8Go, on n’est pas limité comme sur le Magic et il est possible de faire pas mal de photos et même des vidéos sans se soucier de l’espace.

_dsc0732

Voici deux photos prises avec le Galaxy :

1247997720602

2009-07-27-170133

Enfin, venons-en au plus gros point noir de ce Galaxy, sa batterie ! Elle est de 1500 mha alors on pourrait s’attendre à une bonne autonomie, mais détrompez vous, le mobile, en utilisation normale (net, mail, tweeter, quelques appels), ne tient que 18h ! Autant vous dire qu’il est conseillé de vous balader avec votre câble USB car vous pourrez ainsi le recharger à la moindre occasion. J’ose espérer que cette autonomie est due à une batterie défectueuse de mon appareil, car si ce n’est pas le cas, c’est tout simplement inadmissible !

_dsc0725

Pour info, j’ai fait un petit test d’autonomie comparé à l’HTC Magic. Les deux mobiles étaient à 100% de leur batterie le vendredi soir, je les ai laissés allumés tout le week-end, avec les notifications, la 3G et le push activé, mais sans m’en servir beaucoup (1 ou 2 appels, quelques minutes de net, twitter et lecture de emails). Le samedi soir le Galaxy était totalement mort alors que le Magic a tenu jusqu’à lundi matin !

A noter donc qu’on attend un nouveau modèle pour tester à nouveau son autonomie, cette partie est donc à prendre avec des pincettes pour l’instant.

_dsc0746

Vidéos

Voici une rapide vidéo que nous avions fait lors de la présentation de l’appareil et une autre vidéo beaucoup plus longue, qui compare le Galaxy au Magic.

Conclusion

Très attiré par les mobiles sous Android, je dois vous avouer avoir été un peu déçu par le Samsung Galaxy. Non pas que le mobile de Samsung soit mauvais, malgré une faible autonomie, l’appareil est globalement bon, mais comparé à un HTC Magic, celui-ci ne se démarque pas assez et fait plutôt jeu égal. En fait, j’aurai aimé avoir une réelle avancé, comme HTC vient de le faire avec le Hero, mais peut être que Samsung réserve cela pour son prochain modèle qui sortira en fin d’année. D’ailleurs, Samsung proposera sans doute une version d’Android à la sauce coréenne comme la marque a déjà fait avec le Player HD en interfaçant Symbian S60 afin de lui conférer un look plus Samsung. Le Galaxy est donc un mobile sous Android classique, le premier chez Bouygues Telecom, qui aura le mérite de démocratiser un peu plus l’OS de Google.

Galerie photo complète

Le Samsung Galaxy est le premier téléphone sous Google Android à débarquer chez le constructeur coréen. Celui-ci est disponible en France chez Bouygues Telecom avec des forfaits spécifiques, plus ou moins identiques à ceux de l’iPhone… Pour ceux qui ne souhaiteraient pas rejoindre le troisième opérateur, sachez que c’est une exclusivité temporaire et que ça court jusqu’à la fin de l’été. Ayant ce smartphone depuis un peu plus de 15 jours, je vous propose donc un petit test de la bête !

_dsc0735

Description

_dsc0727

Le Galaxy est un téléphone qui vous propose un design dans la lignée de ce que fait Samsung depuis un certain temps. C’est-à-dire un appareil assez fin (115 x 56 x 11,9 mm), léger (119g), avec un écran AMOLED tactile de 3,2 pouces et des touches situées en bas de celui-ci. On y trouve un pavé directionnel, un bouton options, un bouton retour, un bouton «home» et enfin les boutons appeler/raccrocher.

_dsc0728

Au dos, nous avons un APN de 5MPx accompagné d’un flash et sur les côtés, les boutons du volume, un bouton pour le déverrouillage lorsque l’appareil est en veille ainsi qu’un bouton d’accès rapide à l’APN. Sur la tranche supérieure se trouve un port micro-USB (le nouveau standard…) et une prise jack 3,5mm.

_dsc0730

_dsc0731

_dsc0734

Le Galaxy est 3G, Bluetooth 2.0, Wifi et dispose d’un GPS ainsi que d’un accéléromètre. Côté hardware, on retrouve un processeur Qualcomm MSM7200A 528 Mhz accompagné de 128 Mo de RAM, une capacité interne de 8Go extensible via un port mémoire microSDHC. Petite précision sur l’écran tactile, ce dernier n’est pas multitouch de base (mais il serait possible d’activer cette fonctionnalité via un hack).

_dsc0733

L’appareil est entièrement en plastique glossy, ce qui vous donnera de jolies traces de doigts ! Personnellement, je le trouve un peu cheap, pas spécialement dans sa finition, mais plutôt quant on l’a en main, il n’est pas très lourd et quand j’appuie sur certaines touches cela résonne dans le boitier, c’est très étrange. De plus, l’appareil glisse trop facilement, honnêtement je l’ai fait tombé deux ou trois fois en le manipulant avec une seule main, ce qui ne m’est jamais arrivé avec le HTC Magic, plus compact et moins glissant …

Notez que Samsung ne fait aucune référence à Android ou Google sur son mobile, c’est sans doute la politique maison puisqu’on retrouve cet état d’esprit sur les mobiles sous Symbian ou Windows Mobile.

Utilisation

_dsc0745

Le Samsung Galaxy est donc un mobile qui tourne sous Android 1.5 (Cupcake). L’interface n’a pas du tout été modifiée par Samsung, on se retrouve donc avec l’interface de base d’Android. Celle-ci est assez classique, mais bien réactive et intuitive (voir la vidéo).

Le Galaxy n’a pas de clavier physique, mais un clavier virtuel (paysage ou portrait selon les applications) qui répond assez bien et qui est accompagné d’une fonction d’écriture intuitive (à la T9 mais en mieux) bien pratique, mais qui peut être désactivée.

_dsc0761

Comme je l’avais déjà souligné dans le test du HTC Magic, Android est un OS qui peut vraiment être utilisé à 100%, si vous utilisez déjà l’ensemble des services de Google (Calendar, Gmail, Contacts, Maps…). Cependant, il est bien entendu possible d’utiliser le téléphone sans être un fan de Google et avec une autre adresse email (Hotmail, Yahoo…), mais j’avoue que je suis moins convaincu dans ce cas.

_dsc0767

Par contre, j’ai eu de gros soucis de synchronisation (gmail, twitter, agenda…), mais là je crois bien que c’est un problème chez Bouygues Telecom plutôt que sur le téléphone. La synchronisation est parfois très lente, voire inexistante et il faut attendre un petit moment avant que cela revienne à la normale. Idem pour la localisation dans Google Maps qui parfois se plante totalement ! J’ai rarement eu cela sur le Magic version SFR…

_dsc0738

L’écran du Galaxy, de type AMOLED est vraiment superbe, les couleurs sont vives, le rendu en vidéo par exemple laisse loin derrière le HTC Magic !

_dsc0739

Mais l’écran ne fait pas tout et un gros souci que j’ai rencontré sur ce Galaxy est la gestion de la mémoire. J’étais habitué à utiliser plusieurs applications sur le HTC Magic et les laisser tourner en tâche de fond. Avec le Galaxy, il ne vaut mieux pas ! En effet, au bout d’une heure d’utilisation et avec de nombreuses applications ouvertes, l’appareil ralentit considérablement et peut même planter. Je vous conseille donc d’installer une application type Task killer (disponible sur Android Market) afin de faire le ménage dans vos applications ouvertes pour ne pas rencontrer ce type de problème.

_dsc0752

Concernant les différentes touches, j’ai été un peu dérouté les premières minutes. Je n’ai vraiment pas adhéré au pavé directionnel proposé par Samsung, comparé au trackball du Magic bien pratique, et aux différents boutons moins évidents à identifier. Le bouton «Home», par exemple, est très étrangement placé sous le bouton de retour, ce qui engendre pas mal d’erreurs pour peu que vous ayez de gros doigts. Le bouton « déverrouillage » n’est quant à lui, pas des plus pratiques selon moi mais reprend ce qui se fait sur les téléphones de la marques. Notez qu’il n’y a pas de bouton « recherche » comme c’est le cas sur les modèles de HTC, ce qui est un peu dommage.

_dsc0720

Sur Android, je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus, l’OS est ce qu’il est (voir video). Personnellement j’en suis fan, l’OS répond assez bien, sa réactivité est bien meilleure comparée à ses débuts, l’Android Market est de plus en plus complet, et cela ne va aller qu’en s’améliorant dans les prochains mois… Après pour être honnête, comparé à l’OS de l’iPhone, les différences ne sont pas si flagrantes, les deux OS permettent pour le moment le même genre de choses et les applications sont plus ou moins similaires. Disons que Google permet tout de même un peu plus de liberté sur son OS qu’Apple et c’est ici où se fait la grosse différence. Sans compter que les mobiles sous Android sont UMS (reconnu comme disque dur externe USB sous n’importe quel système d’exploitation) et disposent notamment d’une grande compatibilité audio/vidéo/photo.

_dsc0759

Pour ce qui est du navigateur, Android utilise une sorte de Chrome mobile. Ce dernier est rapide, mais ne supporte pas le flash sur ce modèle, alors que sur le nouveau HTC Hero oui. La navigation peut se faire via l’écran tactile ou le pavé directionnel, en mode portrait ou paysage. Il est possible d’avoir plusieurs fenêtres, d’ajouter des favoris… Petit détail qui à son importance, un grand nombre de sites au format iPhone sont compatibles avec Android, ce qui est agréable, car la navigation est encore plus simple…

_dsc0758

Contrairement à SFR, Bouygues Telecom n’a pas développé d’application TV pour Android, et il vous faudra passer par le portail WAP/i-mode de l’opérateur pour y avoir droit. Ce n’est pas du tout pratique, mais bon, pas le choix pour le moment !

_dsc0737

Au niveau des possibilité multimédias, le Samsung est compatible MPEG4, H.263, H.264, WMV, MP3, AAC, AAC+, e-AAC+, WMA, RA, JPEG. Rien de spécial de ce côté-là, sauf qu’il faudra obligatoirement réencoder vos vidéos à la résolution 320 x 480 si vous souhaitez les visionner sur l’appareil. La qualité sonore est quant à elle correcte sans pour autant remplacer un véritable baladeur MP3 à mon gout, un souffle est présent et la non-compatibilité avec certains formats lossless est bien dommage.

_dsc0726

L’APN du Galaxy est un 5MPx avec flash, une première pour un mobile sous Android. La qualité est correcte pour un téléphone, quoique parfois un peu trop saturées ou alors un peu trop sombres en intérieur. L’appareil peut en plus géolocaliser vos clichés. Avec une capacité de 8Go, on n’est pas limité comme sur le Magic et il est possible de faire pas mal de photos et même des vidéos sans se soucier de l’espace.

_dsc0732

Voici deux photos prises avec le Galaxy :

1247997720602

2009-07-27-170133

Enfin, venons-en au plus gros point noir de ce Galaxy, sa batterie ! Elle est de 1500 mha alors on pourrait s’attendre à une bonne autonomie, mais détrompez vous, le mobile, en utilisation normale (net, mail, tweeter, quelques appels), ne tient que 18h ! Autant vous dire qu’il est conseillé de vous balader avec votre câble USB car vous pourrez ainsi le recharger à la moindre occasion. J’ose espérer que cette autonomie est due à une batterie défectueuse de mon appareil, car si ce n’est pas le cas, c’est tout simplement inadmissible !

_dsc0725

Pour info, j’ai fait un petit test d’autonomie comparé à l’HTC Magic. Les deux mobiles étaient à 100% de leur batterie le vendredi soir, je les ai laissés allumés tout le week-end, avec les notifications, la 3G et le push activé, mais sans m’en servir beaucoup (1 ou 2 appels, quelques minutes de net, twitter et lecture de emails). Le samedi soir le Galaxy était totalement mort alors que le Magic a tenu jusqu’à lundi matin !

A noter donc qu’on attend un nouveau modèle pour tester à nouveau son autonomie, cette partie est donc à prendre avec des pincettes pour l’instant.

_dsc0746

Vidéos

Voici une rapide vidéo que nous avions fait lors de la présentation de l’appareil et une autre vidéo beaucoup plus longue, qui compare le Galaxy au Magic.

Conclusion

Très attiré par les mobiles sous Android, je dois vous avouer avoir été un peu déçu par le Samsung Galaxy. Non pas que le mobile de Samsung soit mauvais, malgré une faible autonomie, l’appareil est globalement bon, mais comparé à un HTC Magic, celui-ci ne se démarque pas assez et fait plutôt jeu égal. En fait, j’aurai aimé avoir une réelle avancé, comme HTC vient de le faire avec le Hero, mais peut être que Samsung réserve cela pour son prochain modèle qui sortira en fin d’année. D’ailleurs, Samsung proposera sans doute une version d’Android à la sauce coréenne comme la marque a déjà fait avec le Player HD en interfaçant Symbian S60 afin de lui conférer un look plus Samsung. Le Galaxy est donc un mobile sous Android classique, le premier chez Bouygues Telecom, qui aura le mérite de démocratiser un peu plus l’OS de Google.

Galerie photo complète