Test

Test : Google Nexus 5

Android

Par Anh Phan le

L’écran

Le Google Nexus 5 ne propose pas l’écran de 5,2″ du LG G2, ce qui nous permet de revenir à des proportions plutôt classiques sur le rapport entre l’écran et ses bords. Comme pour le Nexus 4, de loin, on ne distingue pas trop le haut et le bas de l’écran, ce qui pourra vous amener à le tenir à l’envers. Cela m’arrive tout le temps depuis qu’on l’a reçu mardi dans la journée. Du coup, mon seul point de repère est le haut-parleur que je confonds parfois avec un bouton d’accueil.

SAMSUNG CSC

Pour l’écran en lui-même, il est assez difficile dans un usage normal de lui reprocher grand-chose. C’est un écran de 4,95″ avec une résolution Full HD soit 1920×1080, ce qui donne une densité de pixels de 445ppp. Je vous défie d’aller trouver à l’oeil nu les différences avec les écrans concurrents de même résolution.

SAMSUNG CSC

Avec une dalle IPS, les couleurs m’ont semblé fidèles mais peut-être moins contrastées par rapport à celui du LG G2. Comme c’est une dalle IPS, les noirs sont aussi, au passage, moins noirs que ceux qu’on peut trouver sur un écran OLED comme celui du Samsung Galaxy S4 par exemple. Les angles de vues sont très bons et la finesse d’affichage est telle que vous ne pourrez pas voir les pixels au niveau des textes. Même s’il manque de luminosité par rapport à un LG G2 par exemple, l’écran du Google Nexus 5 reste parfaitement utilisable en condition de forte luminosité.

SAMSUNG CSC

Comme pour le LG G2, on pourra juste regretter que l’écran ne soit pas aussi sensible que celui du Samsung Galaxy S4 ou des derniers hauts de gamme Nokia Lumia, ce qui veut dire que vous ne pourrez pas utiliser vos gants classiques.

Le Son

Il est toujours difficile de donner un avis sur le son tant cette partie est assez subjective. Mais comme nous faisons beaucoup de tests, nous pouvons néanmoins vous en toucher deux mots.

Le son de ce Nexus 5 est globalement bon, le rendu avec un casque ou des intras est assez bon, Google a énormément travaillé sur cette partie visiblement. Cependant, on reste sur un son classique 16 bits stéréo, alors que le LG G2 peut sortir du 24 bits à 192 kHz. Il faut dire que le constructeur coréen avait énormément travaillé ce point pour son dernier smartphone. L’écoute de musique ou la lecture de films se passent donc sans soucis, le volume est assez élevé et équilibré. Si vous utilisez une application audio autre que Play Music, vous pourrez peut-être bénéficier d’améliorations de celle-ci qui rendra l’écoute encore plus agréable.

SAMSUNG CSC

Pour ce qui est des deux haut-parleurs externes, placés sur la tranche inférieure, c’est une erreur car contrairement à ce que pourrait laisser penser la photo à gauche, il y a le haut-parleur et à droite le micro. Le haut-parleur délivre un son pour une fois assez clair, bien entendu vous êtes loin de pouvoir sonoriser une soirée avec, mais disons que ça peut en effet dépanner, le tout restant cependant en dessous de ce que propose certains concurrents comme HTC avec BoomSound. À noter que le haut-parleur est placés sur la tranche, c’est mieux que ce qu’il y avait sur le Nexus 4 mais il pourra être obstrué par votre main si vous jouez à des jeux en mode paysage… Un choix étrange, mais ce n’est pas la première fois que nous voyons ça.

SAMSUNG CSC

Côté son lors des appels, cela est très bon, la fonctionnalité noise cancelling (réduction du bruit) joue bien son rôle et l’écoute est très clair. Par contre, j’ai trouvé que le volume de la sonnerie était un peu faible par rapport à certains concurrents, tout comme la puissance du vibreur.

Sommaire du Test 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7