Test

Test : Apple iPad Air

Notre avis
9 / 10
Apple

Par Anh Phan le

C’était en juin 2010 que sortait le tout premier iPad et on était loin d’imaginer que le marché des tablettes allait autant explosé, mais faut croire qu’Apple avait la réponse sur ce marché alors qu’Android n’était pas encore mature et que Microsoft s’y était cassé les dents. L’iPad est devenu en à peine 3 ans un incontournable.

Après l’iPad mini, on savait qu’Apple travaillait sur l’allègement de son iPad puisque ce dernier n’avait pas changé depuis la sortie de l’iPad 2, du moins d’un point de vue esthétique. Par contre, on ne se doutait pas que la Firme de Cupertino allait lui donner une nouvelle gamme. Voici donc l’iPad Air qui représente ainsi le nouveau haut de gamme des iPad à côté des iPad 2, iPad mini et iPad mini avec écran Retina.

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête, mais pour rappel sur ce nouvel iPad Air :

– Apple iOS 7
– Ecran de 9,7″ avec une résolution de 2048×1536
– Ecran IPS Retina au format 4/3
– Processeur A7 64bits dual-core à 1,4Ghz + M7
– 16Go, 32Go, 64Go ou 128Go de mémoire interne
– 1Go de RAM
– APN rétroéclairé de 5 Mégapixels
– Enregistrement de vidéos en 1080p
– Caméra Facetime HD de 1,2 Mégapixels
– GPS + GLONASS
– Accéléromètre et Boussole
– Bluetooth 4.0
– WiFi a/b/g/n MIMO
– 4G LTE en option
– Taille :
– Poids : 469g pour la version WiFi et 480g pour la version 4G LTE

SAMSUNG CSC

Comme d’habitude, ne vous attendez pas à retrouver un port MicroSD. Alors qu’on avait l’habitude de voir l’iPad avec un processeur plus puissant que le dernier des iPhone, le nouvel iPad Air embarque le même processeur que l’iPhone 5s, soit le processeur A7. On l’avait déjà dit avec l’iPhone 5s, c’est le premier processeur pour appareil mobile en 64 bits. Bien évidemment, les applications Apple sur iOS sont déjà optimisés et il suffit de voir iMovie pour comprendre la puissance de l’iPad Air. Mais comme vous vous en doutez, il faudra attendre une prochaine vague de mises à jour pour voir les applications tierces tirer parti de cette nouvelle architecture.

Je vais me répéter, mais je vois déjà les Pro-Android pointer le bout de leur nez avec les derniers processeurs chez Qualcomm ou Nvidia, mais je vous rappelle que le hardware de l’iPad Air est optimisé avec iOS7, ce qui change un peu la donne puisqu’au final, d’un point de vue utilisateur, on retrouve la même expérience. Du côté du packaging, on retrouve les éternelles boites blanches (même pour la version Gris Sidéral) avec à l’intérieur l’iPad Air, un câble Lightning pouvant se brancher dans n’importe quel sens, un chargeur USB et une notice pour une première utilisation.

Comptez à partir de 489€ pour la version 16Go WiFi. Oui, c’est cher, mais c’est de l’Apple avec sa stratégie, mais il faut dire que la finition n’est pas non plus celle des tablettes Android.

Le Design

D’un point de vue purement esthétique, l’iPad Air s’est beaucoup inspiré de l’iPad mini puisque ce n’est autre qu’une homothétie de ce dernier. C’est exactement le même design à part que c’est plus grand et que c’est plus lourd. Bien évidemment, Apple a appliqué les mêmes changements au niveau des coloris que sur l’iPhone 5s avec la version blanche/silver et gris sidéral.

SAMSUNG CSC

Avant même la finition, quand vous prenez en main pour la première fois l’iPad Air, vous ne pouvez qu’être agréablement surpris par son poids et sa finesse. Pour une tablette de 10″, c’est léger ! Très léger, mais aussi très fin ! Alors oui, vous ne pourrez pas faire de longues sessions à une main comme vous en aviez peut-être l’habitude avec l’iPad mini, mais les courtes sessions pèsent bien moins que l’iPad de 4ème génération.

Quant à la finition, c’est dans la veine de ce que sait faire Apple. C’est tout simplement excellent. On est tellement loin des tablettes Android et leur plastique. Attention, je ne dis pas que les tablettes Android ont une mauvaise finition, loin de là, mais la finition de cet iPad Air est un cran au dessus, et c’est peut-être pour cela qu’on en paie le prix. Les matériaux sont nobles, la coque unibody en alu est toujours aussi agréable au toucher, les bords autour de l’écran sont biseautés et rendent justice au design. Le tout respire la qualité, et comme certains le disent, c’est quelque part un objet !

SAMSUNG CSC

Comme vous le savez, Apple a décidé de ne pas intégrer la nouvelle technologie TouchID de l’iPhone 5s, c’est dommage parce que si vous êtes utilisateur du dernier smartphone d’Apple, vous avez dû commencer à prendre l’habitude de ne plus composer de code et de juste aposer votre doigt sur le bouton Home de l’iPhone 5s. Et donc, par moment, vous ne ferez qu’apposer votre doigt sur le bouton Home de l’iPad Air et réaliser après coup que rien ne se passe.

SAMSUNG CSC

Petit mot sur la nouvelle Smart Cover et la nouvelle Smart Case pour ces nouveaux iPad Air. Ils ne vous proposent plus 4 volets, mais 3 volets. J’avais un peu peur d’un manque de stabilité, mais dans mon usage de tous les jours, je n’ai noté aucune différence avec les anciens modèles. Par contre, et parce que ce n’est que trois volets pour former un triangle une fois replié, les bords s’aimantent entre eux. C’est tout bête, mais c’est le genre de détails qui fait la différence.

Ecran et Son

Avec une telle finesse, l’écran fait partie d’une des grosses évolutions de l’iPad Air par rapport à l’iPad de 4ème génération. En effet, en dehors de la dalle IPS assez classique pour les produits Apple et la résolution Retina de 2048×1536, on notera surtout la technologie utilisée, IGZO.

SAMSUNG CSC

Cette nouvelle technologie d’écran à ainsi permis, par rapport à la génération précédente, d’avoir une dalle plus fine de 20% mais aussi une couche tactile plus fine de 70% et enfin un verre plus fin de 17%, mais ce n’est pas tout puisqu’on est passé de 84 LEDs à 36 LEDs pour le rétro éclairage. C’est quand même assez impressionnant d’un point de vue technologique.

SAMSUNG CSC

Avec une résolution de 2048×1536, le nouvel iPad Air ne propose pas une densité aussi importante que ses nouveaux concurrents Android ou même le nouvel iPad mini Retina mais très honnêtement, il va falloir y aller à la loupe pour vraiment voir une quelconque différence. Mis à part ces considérations purement techniques, l’écran est très propre avec une finesse d’affichage telle que vous ne verrez aucun pixel à l’œil nu.

Alors que ce nouvel écran propose beaucoup moins de LEDs pour le rétro-éclairage, je le trouve aussi lumineux que le précédent et les couleurs sont toujours, AMHA, à la fois fidèles et contrastées même si ça ne rivalise pas avec les écrans AMOLED en terme de contraste. Quant à la taille et au format, quand on y repense, 9,7″, c’est seulement 1,8″ de plus que l’iPad mini et pourtant, ça fait toute la différence. Par contre, le format 4/3 n’est pas forcément le format idéal pour les vidéos même si c’est quand même plus supportable que sur l’iPad mini.

SAMSUNG CSC

Pour la partie sonore, le nouvel iPad Air propose désormais deux grilles au niveau du haut-parleur stéréo au lieu d’une seule sur la génération précédente, cela ne change pas grand-chose dans l’absolu. Le son est plutôt bon pour une tablette et à plein de moments, je n’ai pas éprouvé le besoin d’utiliser mes écouteurs ou des enceintes externes, surtout pour les vidéos courtes comme celles qu’on trouve sur YouTube ou encore mes sessions FaceTime / Skype. Apple a aussi intégré un second micro pour la réduction de bruit.

En Utilisation, Performances et Autonomie

Du côté de l’utilisation générale, l’iPad Air utilise iOS 7 qu’on connaît déjà officiellement depuis le lancement de l’iPhone 5s. Pour être plus précis, l’iPad Air est livré avec iOS 7.0.3 et la grande nouveauté réside dans la gestion des identifiants et mots de passe, Keychain. Je vous redirige vers le test d’iOS 7 ICI si vous ne savez toujours pas ce que c’est ou si vous avez oublié.

SAMSUNG CSC

Du côté des performances, on retrouve ainsi le processeur dual-core A7 64 Bits qu’on connaissait déjà avec l’iPhone 5s mais avec une fréquence un petit peu plus rapide. Dans l’absolu, vous ne verrez pas de grosses différences avec le dernier smartphone de la marque. Et quand on sait que le tout est optimisé entre le hardware et le software, l’expérience utilisateur reste fluide et c’est ce qu’on attend de la part d’un produit Apple. Il suffit d’essayer les dernières grosses productions comme Infinity Blade III pour se donner une idée de la puissance de la tablette d’Apple. Vivement les premières manettes compatibles iOS au passage. Je vous ai évité les benchmarks qui donnent des résultats assez similaires à ceux de l’iPhone 5s (en un peu plus rapide) comme le test SunSpider qui donne un score inférieur à 400ms, une première !

SAMSUNG CSC

On finit sur l’autonomie qui respecte ce qu’Apple a promis, à savoir une dizaine d’heures d’utilisation dans les conditions normales et même plus si vous ne sollicitez pas trop la machine. C’est assez impressionnant dans l’absolu quand on sait que l’iPad Air est plus fin et que sa batterie est plus faible par rapport à son prédécesseur.

Photo et Vidéo

Personnellement, je ne vois toujours pas l’intérêt de prendre des photos avec une tablette, même de 7″… Alors, vous imaginez que je trouve cela encore plus incongru avec une tablette de 10″. Mais toujours est-il que le grand public a décidé de me donner tort et j’en vois de plus en plus prendre leur photo avec leur tablette.

SAMSUNG CSC

Apple propose ainsi avec son iPad Air le même capteur photo que l’iPad de 4ème génération qui n’est autre que celui qu’on trouvait sur l’iPhone 4, à savoir un capteur rétro-éclairé de 5 Mégapixels. Avec les progrès au niveau des capteurs de dernière génération, celui de l’iPhone 4 a pris un petit coup de vieux, mais les photos sont toujours assez agréables avec une bonne gestion des couleurs et de balances. La seule chose qu’on pourrait reprocher à ce capteur est son manque de détails, mais c’est largement suffisant pour les réseaux sociaux et le côté bloc-notes numériques.

Si j’ai décidé de consacrer une partie photo à l’iPad Air et non aux autres tablettes Android, c’est parce que ce dernier est quand même meilleur que la concurrence et que les résultats sont plutôt probants.

Mieux que des mots, je vous propose quelques clichés pris avec l’appareil :

Côté vidéo, c’est encore plus incongru de prendre des vidéos avec une tablette que des photos. Vous pourrez bien évidemment enregistrer des vidéos Full HD 1080p mais contrairement à l’iPhone 5s, pas de mod mode slow-motion à 120fps .

Vidéo prise avec l’iPad Air :

Conclusion

Ô surprise, le nouvel iPad Air est clairement le meilleur iPad actuellement. Non seulement il est léger et fin avec la finition irréprochable, mais avec son écran de 9,7″ et un poids à moins de 500g, on le trouve même plus agréable que l’iPad mini au final. Apple a même réussi à faire que son iPad Air propose toujours la même autonomie que les autres iPad de la gamme.

Avec en plus un écosystème des plus complets et sans doute un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, actuellement, l’iPad Air a tout pour plaire, surtout aux yeux du grand public. Après, en fonction de vos besoins et de vos finances, il est clair que vous pourrez trouver l’équivalent chez Android (voire chez Windows RT, naaaaan, je rigole) mais l’écosystème reste encore un cran en dessous. Maintenant, si vous n’avez pas d’écosystème de prédilection, vous risquerez, à juste titre, d’aller voir du côté d’Android avec ses meilleurs rapport qualité/prix.

Enfin, le plus grand concurrent de l’iPad Air risque d’être au final le nouvel iPad mini avec écran Retina puisqu’il vous propose les mêmes performances, une meilleure densité de pixels, pour un poids et un prix moindre. Mais au final, vous ne pouvez pas vous tromper avec le nouvel iPad Air. Si vous êtes utilisateur d’iOS et des précédents iPad, il est indéniable que vous apprécierez l’iPad Air à sa juste valeur, surtout si vous aviez laissé passer une ou deux générations.

Attention, je vais me répéter, mais j’insiste énormément sur le côté grand public, il est évident qu’Android propose à peu de choses près les mêmes fonctionnalités voire même plus, mais le grand public n’arrivera pas jusque-là.

La Galerie Photo

C’était en juin 2010 que sortait le tout premier iPad et on était loin d’imaginer que le marché des tablettes allait autant explosé, mais faut croire qu’Apple avait la réponse sur ce marché alors qu’Android n’était pas encore mature et que Microsoft s’y était cassé les dents. L’iPad est devenu en à peine 3 ans un incontournable.

Après l’iPad mini, on savait qu’Apple travaillait sur l’allègement de son iPad puisque ce dernier n’avait pas changé depuis la sortie de l’iPad 2, du moins d’un point de vue esthétique. Par contre, on ne se doutait pas que la Firme de Cupertino allait lui donner une nouvelle gamme. Voici donc l’iPad Air qui représente ainsi le nouveau haut de gamme des iPad à côté des iPad 2, iPad mini et iPad mini avec écran Retina.

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête, mais pour rappel sur ce nouvel iPad Air :

– Apple iOS 7
– Ecran de 9,7″ avec une résolution de 2048×1536
– Ecran IPS Retina au format 4/3
– Processeur A7 64bits dual-core à 1,4Ghz + M7
– 16Go, 32Go, 64Go ou 128Go de mémoire interne
– 1Go de RAM
– APN rétroéclairé de 5 Mégapixels
– Enregistrement de vidéos en 1080p
– Caméra Facetime HD de 1,2 Mégapixels
– GPS + GLONASS
– Accéléromètre et Boussole
– Bluetooth 4.0
– WiFi a/b/g/n MIMO
– 4G LTE en option
– Taille :
– Poids : 469g pour la version WiFi et 480g pour la version 4G LTE

SAMSUNG CSC

Comme d’habitude, ne vous attendez pas à retrouver un port MicroSD. Alors qu’on avait l’habitude de voir l’iPad avec un processeur plus puissant que le dernier des iPhone, le nouvel iPad Air embarque le même processeur que l’iPhone 5s, soit le processeur A7. On l’avait déjà dit avec l’iPhone 5s, c’est le premier processeur pour appareil mobile en 64 bits. Bien évidemment, les applications Apple sur iOS sont déjà optimisés et il suffit de voir iMovie pour comprendre la puissance de l’iPad Air. Mais comme vous vous en doutez, il faudra attendre une prochaine vague de mises à jour pour voir les applications tierces tirer parti de cette nouvelle architecture.

Je vais me répéter, mais je vois déjà les Pro-Android pointer le bout de leur nez avec les derniers processeurs chez Qualcomm ou Nvidia, mais je vous rappelle que le hardware de l’iPad Air est optimisé avec iOS7, ce qui change un peu la donne puisqu’au final, d’un point de vue utilisateur, on retrouve la même expérience. Du côté du packaging, on retrouve les éternelles boites blanches (même pour la version Gris Sidéral) avec à l’intérieur l’iPad Air, un câble Lightning pouvant se brancher dans n’importe quel sens, un chargeur USB et une notice pour une première utilisation.

Comptez à partir de 489€ pour la version 16Go WiFi. Oui, c’est cher, mais c’est de l’Apple avec sa stratégie, mais il faut dire que la finition n’est pas non plus celle des tablettes Android.

Le Design

D’un point de vue purement esthétique, l’iPad Air s’est beaucoup inspiré de l’iPad mini puisque ce n’est autre qu’une homothétie de ce dernier. C’est exactement le même design à part que c’est plus grand et que c’est plus lourd. Bien évidemment, Apple a appliqué les mêmes changements au niveau des coloris que sur l’iPhone 5s avec la version blanche/silver et gris sidéral.

SAMSUNG CSC

Avant même la finition, quand vous prenez en main pour la première fois l’iPad Air, vous ne pouvez qu’être agréablement surpris par son poids et sa finesse. Pour une tablette de 10″, c’est léger ! Très léger, mais aussi très fin ! Alors oui, vous ne pourrez pas faire de longues sessions à une main comme vous en aviez peut-être l’habitude avec l’iPad mini, mais les courtes sessions pèsent bien moins que l’iPad de 4ème génération.

Quant à la finition, c’est dans la veine de ce que sait faire Apple. C’est tout simplement excellent. On est tellement loin des tablettes Android et leur plastique. Attention, je ne dis pas que les tablettes Android ont une mauvaise finition, loin de là, mais la finition de cet iPad Air est un cran au dessus, et c’est peut-être pour cela qu’on en paie le prix. Les matériaux sont nobles, la coque unibody en alu est toujours aussi agréable au toucher, les bords autour de l’écran sont biseautés et rendent justice au design. Le tout respire la qualité, et comme certains le disent, c’est quelque part un objet !

SAMSUNG CSC

Comme vous le savez, Apple a décidé de ne pas intégrer la nouvelle technologie TouchID de l’iPhone 5s, c’est dommage parce que si vous êtes utilisateur du dernier smartphone d’Apple, vous avez dû commencer à prendre l’habitude de ne plus composer de code et de juste aposer votre doigt sur le bouton Home de l’iPhone 5s. Et donc, par moment, vous ne ferez qu’apposer votre doigt sur le bouton Home de l’iPad Air et réaliser après coup que rien ne se passe.

SAMSUNG CSC

Petit mot sur la nouvelle Smart Cover et la nouvelle Smart Case pour ces nouveaux iPad Air. Ils ne vous proposent plus 4 volets, mais 3 volets. J’avais un peu peur d’un manque de stabilité, mais dans mon usage de tous les jours, je n’ai noté aucune différence avec les anciens modèles. Par contre, et parce que ce n’est que trois volets pour former un triangle une fois replié, les bords s’aimantent entre eux. C’est tout bête, mais c’est le genre de détails qui fait la différence.

Ecran et Son

Avec une telle finesse, l’écran fait partie d’une des grosses évolutions de l’iPad Air par rapport à l’iPad de 4ème génération. En effet, en dehors de la dalle IPS assez classique pour les produits Apple et la résolution Retina de 2048×1536, on notera surtout la technologie utilisée, IGZO.

SAMSUNG CSC

Cette nouvelle technologie d’écran à ainsi permis, par rapport à la génération précédente, d’avoir une dalle plus fine de 20% mais aussi une couche tactile plus fine de 70% et enfin un verre plus fin de 17%, mais ce n’est pas tout puisqu’on est passé de 84 LEDs à 36 LEDs pour le rétro éclairage. C’est quand même assez impressionnant d’un point de vue technologique.

SAMSUNG CSC

Avec une résolution de 2048×1536, le nouvel iPad Air ne propose pas une densité aussi importante que ses nouveaux concurrents Android ou même le nouvel iPad mini Retina mais très honnêtement, il va falloir y aller à la loupe pour vraiment voir une quelconque différence. Mis à part ces considérations purement techniques, l’écran est très propre avec une finesse d’affichage telle que vous ne verrez aucun pixel à l’œil nu.

Alors que ce nouvel écran propose beaucoup moins de LEDs pour le rétro-éclairage, je le trouve aussi lumineux que le précédent et les couleurs sont toujours, AMHA, à la fois fidèles et contrastées même si ça ne rivalise pas avec les écrans AMOLED en terme de contraste. Quant à la taille et au format, quand on y repense, 9,7″, c’est seulement 1,8″ de plus que l’iPad mini et pourtant, ça fait toute la différence. Par contre, le format 4/3 n’est pas forcément le format idéal pour les vidéos même si c’est quand même plus supportable que sur l’iPad mini.

SAMSUNG CSC

Pour la partie sonore, le nouvel iPad Air propose désormais deux grilles au niveau du haut-parleur stéréo au lieu d’une seule sur la génération précédente, cela ne change pas grand-chose dans l’absolu. Le son est plutôt bon pour une tablette et à plein de moments, je n’ai pas éprouvé le besoin d’utiliser mes écouteurs ou des enceintes externes, surtout pour les vidéos courtes comme celles qu’on trouve sur YouTube ou encore mes sessions FaceTime / Skype. Apple a aussi intégré un second micro pour la réduction de bruit.

En Utilisation, Performances et Autonomie

Du côté de l’utilisation générale, l’iPad Air utilise iOS 7 qu’on connaît déjà officiellement depuis le lancement de l’iPhone 5s. Pour être plus précis, l’iPad Air est livré avec iOS 7.0.3 et la grande nouveauté réside dans la gestion des identifiants et mots de passe, Keychain. Je vous redirige vers le test d’iOS 7 ICI si vous ne savez toujours pas ce que c’est ou si vous avez oublié.

SAMSUNG CSC

Du côté des performances, on retrouve ainsi le processeur dual-core A7 64 Bits qu’on connaissait déjà avec l’iPhone 5s mais avec une fréquence un petit peu plus rapide. Dans l’absolu, vous ne verrez pas de grosses différences avec le dernier smartphone de la marque. Et quand on sait que le tout est optimisé entre le hardware et le software, l’expérience utilisateur reste fluide et c’est ce qu’on attend de la part d’un produit Apple. Il suffit d’essayer les dernières grosses productions comme Infinity Blade III pour se donner une idée de la puissance de la tablette d’Apple. Vivement les premières manettes compatibles iOS au passage. Je vous ai évité les benchmarks qui donnent des résultats assez similaires à ceux de l’iPhone 5s (en un peu plus rapide) comme le test SunSpider qui donne un score inférieur à 400ms, une première !

SAMSUNG CSC

On finit sur l’autonomie qui respecte ce qu’Apple a promis, à savoir une dizaine d’heures d’utilisation dans les conditions normales et même plus si vous ne sollicitez pas trop la machine. C’est assez impressionnant dans l’absolu quand on sait que l’iPad Air est plus fin et que sa batterie est plus faible par rapport à son prédécesseur.

Photo et Vidéo

Personnellement, je ne vois toujours pas l’intérêt de prendre des photos avec une tablette, même de 7″… Alors, vous imaginez que je trouve cela encore plus incongru avec une tablette de 10″. Mais toujours est-il que le grand public a décidé de me donner tort et j’en vois de plus en plus prendre leur photo avec leur tablette.

SAMSUNG CSC

Apple propose ainsi avec son iPad Air le même capteur photo que l’iPad de 4ème génération qui n’est autre que celui qu’on trouvait sur l’iPhone 4, à savoir un capteur rétro-éclairé de 5 Mégapixels. Avec les progrès au niveau des capteurs de dernière génération, celui de l’iPhone 4 a pris un petit coup de vieux, mais les photos sont toujours assez agréables avec une bonne gestion des couleurs et de balances. La seule chose qu’on pourrait reprocher à ce capteur est son manque de détails, mais c’est largement suffisant pour les réseaux sociaux et le côté bloc-notes numériques.

Si j’ai décidé de consacrer une partie photo à l’iPad Air et non aux autres tablettes Android, c’est parce que ce dernier est quand même meilleur que la concurrence et que les résultats sont plutôt probants.

Mieux que des mots, je vous propose quelques clichés pris avec l’appareil :

Côté vidéo, c’est encore plus incongru de prendre des vidéos avec une tablette que des photos. Vous pourrez bien évidemment enregistrer des vidéos Full HD 1080p mais contrairement à l’iPhone 5s, pas de mod mode slow-motion à 120fps .

Vidéo prise avec l’iPad Air :

Conclusion

Ô surprise, le nouvel iPad Air est clairement le meilleur iPad actuellement. Non seulement il est léger et fin avec la finition irréprochable, mais avec son écran de 9,7″ et un poids à moins de 500g, on le trouve même plus agréable que l’iPad mini au final. Apple a même réussi à faire que son iPad Air propose toujours la même autonomie que les autres iPad de la gamme.

Avec en plus un écosystème des plus complets et sans doute un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, actuellement, l’iPad Air a tout pour plaire, surtout aux yeux du grand public. Après, en fonction de vos besoins et de vos finances, il est clair que vous pourrez trouver l’équivalent chez Android (voire chez Windows RT, naaaaan, je rigole) mais l’écosystème reste encore un cran en dessous. Maintenant, si vous n’avez pas d’écosystème de prédilection, vous risquerez, à juste titre, d’aller voir du côté d’Android avec ses meilleurs rapport qualité/prix.

Enfin, le plus grand concurrent de l’iPad Air risque d’être au final le nouvel iPad mini avec écran Retina puisqu’il vous propose les mêmes performances, une meilleure densité de pixels, pour un poids et un prix moindre. Mais au final, vous ne pouvez pas vous tromper avec le nouvel iPad Air. Si vous êtes utilisateur d’iOS et des précédents iPad, il est indéniable que vous apprécierez l’iPad Air à sa juste valeur, surtout si vous aviez laissé passer une ou deux générations.

Attention, je vais me répéter, mais j’insiste énormément sur le côté grand public, il est évident qu’Android propose à peu de choses près les mêmes fonctionnalités voire même plus, mais le grand public n’arrivera pas jusque-là.

La Galerie Photo

Notre avis

Aéré

9 / 10