Test

Test : Huawei Mate 8

Tests et Impressions

Par Anh Phan le

Huawei continue sa montée en gamme sur le marché des smartphones premiums et son nouveau Mate 8 en est le parfait exemple. Après un excellent Nexus 6P en partenariat avec Google, la marque chinoise surfe sur les mêmes acquis afin d’essayer d’imposer son nouveau smartphone XL.

Le Huawei Mate 8 vous propose un écran de 6” dans un encombrement relativement réduit pour une telle taille d’écran, une finition en alu et une autonomie sans concession. Huawei se positionne ainsi vraiment en face des ténors de la catégorie comme les Samsung Galaxy Edge+, Apple iPhone 6s Plus ou Google Nexus 6P. Reste maintenant à savoir comment le constructeur chinois s’en sort au final.

huawei-mate8-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le nouveau Huawei Mate 8 vous propose :

– Android 6.0 Marshmallow
– Surcouche Emotion UI 4.0
– Ecran IPS Neo de 6 Full HD
– Résolution Full HD de 1080×1920
– Boîtier aluminium
– Processeur 64bits octa-core Kirin 950 (4x Cortex-A72 à 2,3Ghz + 4 x Cortex-A53 à 1,8Ghz + Micro-Core I5)
– GPU MAli T880 MP4
– Audio Hi-Silicon Hi6402
– 32Go ou 64Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD (jusqu’à 200Go)
– 3Go ou 4Go de RAM
– APN rétro-éclairé avec un capteur Sony IMX298 de 16 Mégapixels
– Double Flash LED
– Stabilisation Optique (Photo & Vidéo)
– Objectif grand-angle avec une ouverture F/2.0
– Enregistrement de vidéos jusqu’en 1080p/60
– Caméra visio avec un capteur de 8 Mégapixels et un objectif dont l’ouverture est de F/2.4
– 3G/3G+, H+, 4G LTE Cat 6
– Double ports nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.2, NFC, A-GPS+GLONASS, ANT+, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– Port USB 2.0 compatible MHL 3.0
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur d’empreintes digitales
– Batterie de 4000 mAh
– Taille de 157,1×80,6×7,9mm
– Poids de 185g.

huawei-mate8-live-27

Huawei a toujours préféré le noir au blanc, aussi, au niveau du packaging, on retrouve une boîte assez classique en soi, noire et plate. Sans surprise, on retrouve les éternels câbles micro-USB, chargeur USB, des notices pour une première prise en main et de simples écouteurs/kits mains-libres. On notera un petit étui de protection en plastique qui rendra votre Huawei Mate 8 relativement moche, mais qui le protégera un peu plus tout de même.

huawei-mate8-live-29

Pour son prix, comptez officiellement 599€ hors abonnement pour la version 32Go/3Go et 649€ pour la version 64Go/4Go. Je trouve dommage que Huawei n’ait pas choisi de standardiser les 4Go de RAM. Oui, 3Go, c’est bien, mais je ne vois pas pourquoi le passage de 32Go à 64Go de mémoire interne (ou vice-versa) influe sur la quantité de RAM.

[nextpage title= »Design »]

​Quand on découvre pour la première fois le Huawei Mate 8, on ne voit pas trop les différences avec son prédécesseur et c’est le cas. Les Mate 7 et Mate 8 sont quasiment identiques de façade et il faut s’attarder sur de petits détails pour voir la différence entre les deux smartphones.
On notera ainsi que les capteurs de proximité/luminosité ainsi que la caméra frontale ne sont pas du même côté, idem pour la prise jack. L’écran est maintenant 2,5D (vous savez, c’est le terme pour dire que les bords de l’écran sont arrondis) et enfin, au niveau de l’APN et du lecteur d’empreintes, c’est rond sur le Mate 8 alors que c’était carré sur le Mate 7, mais pour le reste, c’est quasi identique.

On retrouve ainsi un écran de IPS-Neo de 6″ dans un encombrement de smartphone de 5,5″. Il suffit de comparer le Huawei Mate 8 à un iPhone 6/6s Plus ou un Samsung Galaxy S6 Edge+ pour voir à quel point la marque chinoise a fait un effort au niveau des bords d’écran. Pour ce qui est de la finition, l’écran 2,5D est accompagné d’une coque unibody en aluminium brossé (un peu glissante) avec des tranches biseautées relativement bienvenues qui permettent d’affiner la silhouette générale. En parlant de design général, c’est assez classique en soi et si cela reste propre, Huawei n’a pas pris spécialement de risques, c’est dommage quand on sait que la marque peut faire mieux pour sûr.

huawei-mate8-live-08

Alors qu’il y avait deux trappes sur le Mate 7, le Mate 8 n’a plus qu’une seule trappe capable d’accueillir soit deux cartes SIM, soit une carte mémoire avec une carte SIM. On retrouve en base un port Micro-USB. C’est dommage que Huawei n’ait pas jugé nécessaire de faire comme avec le Google Nexus 6P et proposer un port USB-C. Très honnêtement, ça va encore, mais d’ici la fin de l’année, il faudra définitivement oublier ce port Micro-USB sur les nouveautés.

huawei-mate8-live-02

Du côté de la description physique, le Huawei Mate 8 reprend l’encombrement de son prédécesseur avec un poids de 185g, plutôt bien réparti. On retrouve ainsi en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, dans le coin en haut à gauche, une LED de notification, et à droite la caméra visio avec un capteur rétro-éclairé de 8 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. Le logo Huawei est en bas de la façade et est très discret. Sur la tranche de gauche se trouve donc la trappe avec le port nano-SIM et le port Micro-SD (qui fait aussi office de second port nano-SIM). Sur la tranche du haut, on retrouve la prise Jack avec un premier micro et sur la tranche du bas, on retrouve le port Micro-USB et le haut-parleur mono sous la grille de droite. Du côté de la tranche droite se trouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille avec les boutons de volume. On remarquera la texture sur le bouton de veille qui permet de le différencier des boutons de volume. Pratique.

huawei-mate8-live-11

Au niveau du dos, vous retrouvez bien évidemment l’APN de 16 Mégapixels ainsi que le capteur biométrique circulaire. Vous avez juste à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. La configuration est assez classique maintenant et l’utilisation au quotidien se passe sans aucun soucis. C’est super rapide puisque le Mate 8 reprend ce que Google proposait sur le Nexus 6P.

[nextpage title= »Affichage et Son »]

​Alors que la mode tourne autour des écrans avec une définition Quad HD sur les smartphones Pretium, Huawei a choisi de n’équiper son Mate 8 que d’un écran IPS Neo de 6” avec une définition Full HD soit une densité de 367ppp, ce qui peut paraître faible par rapport à la concurrence avec leurs écrans dont la densité se situe entre 500ppp et 600ppp.

Dans la pratique, je n’ai pas eu à me plaindre en fait. Avec cette densité de 367ppp, on ne voit pas encore les pixels à l’oeil nu et la dalle IPS Neo rend bien justice aux angles de visions et à la colorimétrie. On est bien évidemment loin des contrastes de l’OLED et on regrettera une gestion automatique de la luminosité un peu trop aléatoire comme c’est souvent le cas avec les smartphones Android.

De mes usages, je m’en suis beaucoup servi pour lire des mangas et des livres électroniques et très honnêtement, je n’ai pas eu à me plaindre de la finesse ou autre, on est loin des premiers écrans de cette taille avec une définition 720p. Dans tous les cas, c’est dommage que Huawei n’ait pas voulu nous impressionner avec une dalle Quad HD.

huawei-mate8-live-03

Côté son, alors que le Huawei Mate 8 propose deux grilles sur la tranche basse de l’appareil, seule, la grille de droite intègre un haut-parleur, ce qui vous donne un son mono des plus classiques. Le volume sonore est plutôt bien contenu si bien qu’avec des vidéos Youtube par exemple, le son ne sature pas trop à pleine puissance. Aussi, ça sera plus que suffisant pour les vidéos Youtube et autres joyeusetés sur le net dans un milieu calme, mais ne pensez même pas à vous faire une série ou un film sans une enceinte externe ou des écouteurs.

huawei-mate8-live-05

Pour ce qui est de l’applicatif audio, si on retrouve bien évidemment Google Play Musics, l’application maison est assez classique dans l’absolu et comme chez Samsung, l’application vous permettra de naviguer dans vos musiques par dossiers. Pratique. Maintenant, je vous avouerai que je ne l’ai pas tellement utilisé si ce n’est pour tester quelques fichiers FLAC. Du côté de la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et donc une bonne réception.

[nextpage title= »Utilisation, EMUI 4.0 et Performances »]

​Avant même l’annonce du smartphone en lui-même en novembre dernier, les fuites et rumeurs nous donnait déjà une petite idée des performances de ce nouveau Kirin 950. Si, dans les benchmarks, le Huawei Mate 8 propose des scores plutôt dans le haut du panier, on réalise que certaines applications (souvent les jeux) ne sont pas forcément optimisées. Typiquement Riptide GP2, qui commence à dater, saccade parfois alors qu’il ne devrait clairement pas. Cela, à notre avis, est plus lié aux développeurs, qui ne cherchent pas encore à optimiser leurs applications pour le processeur de Huawei, préférant plutôt se concentrer éventuellement sur les processeurs de Qualcomm, Intel ou Samsung. Maintenant, ça ne le fait pas avec tous les jeux non plus, je n’ai pas eu de soucis avec d’autres.

huawei-mate8-soft-live-24

J’ai ainsi utilisé le Huawei Mate 8 avec un nombre incalculable d’applications et jamais je n’ai senti de gêne au niveau de la chaleur, on est loin de HTC et Sony Mobile avec Qualcomm. Tout ça pour vous dire que dans un usage quotidien, vous n’aurez clairement pas à vous plaindre. Aussi, je vous laisse voir les résultats dans les différentes applications telles que GeekBench, 3D Mark ou encore PC Mark. Mais très honnêtement, je ne fais plus vraiment attention aux benchmarks maintenant puisque la puissance que l’on a dans les smartphones haut de gamme dépasse les besoins dans un usage quotidien et régulier.

Le Huawei Mate 8 est livré avec Android 6.0 Marshmallow ainsi qu’une surcouche Emotion UI 4.0 (ou EMUI 4.0 pour les intimes). Dans l’expérience utilisateur, on se rapproche énormément de l’interface utilisateur d’iOS. On aime ou on n’aime pas, mais perso, j’aurais préféré la présence d’un menu d’application et ne pas avoir à gérer toutes les icônes sur le bureau, même si EMUI 4.0 propose tout de même de cacher des icônes au cas où. On notera une fonction utile qui est de pouvoir verrouiller une application et demandant ainsi un mot de passe pour l’utiliser.

On remarquera qu’en dehors de cette similitude flagrante avec iOS, Huawei a eu la bonne idée de ne pas pré-charger des applications souvent inutiles et vous laisse ainsi le choix de faire votre marché sur le Google Play Store. Il y a quelques applications pré-installées comme Twitter, mais cela me va puisque j’utilise l’application. Par contre, il y a quelques fonctions relativement insupportables dans EMUI 4.0 qui ne servent pas à grand-chose. On notera par exemple la gestion de l’énergie qui vous signalera tout le temps les applications un peu trop gourmandes, et ce, même si vous êtes en train de les utiliser. Cela pollue la barre de notifications.

On retrouve la technologie Knuckle qui permet et double cliquer sur l’écran avec deux doigts pour faire une capture photo ou vidéo. Perso, je ne l’ai que rarement utilisée, ce n’est pas super pratique en fait et je préfère de loin le raccourci bouton de veille et bouton de volume bas (haut pour une capture vidéo). On retrouve également le multi-fenêtrage et la possibilité de réduire l’affichage pour l’utilisation à une main sans oublier l’application Santé pour compter le nombre de pas et qui est apparu avec la mise à jour de la semaine dernière.

[nextpage title= »Autonomie »]

​Jusqu’à maintenant, ma grande référence était les smartphones des gammes Xperia Z3 et Xperia Z5 de Sony Mobile. Aussi, avec l’annonce d’une batterie de 4000mAh, j’en attendais beaucoup de ce nouveau Huawei Mate 8. C’est un smartphone XL, il se devait de ne pas me décevoir au niveau de l’autonomie. Et bien je peux vous le dire tout de suite, il est tout simplement excellent dans ce domaine, j’ai pu tenir deux jours tranquillement dans un usage plutôt soutenu.

En fait, durant le CES 2016, je l’ai poussé du mieux que je le pouvais et il n’a pas bronché. En plus d’un usage très soutenu durant le salon, le Huawei Mate 8 a servi en même temps de hotspot WiFi pour mon second smartphone et on n’a fait pas moins de 150 photos sur la journée. Quand j’ai enfin eu la possibilité de le recharger en fin de soirée, il lui restait un peu moins de 40% d’autonomie. Impressionnant.

Depuis, dans un usage normal une fois rentré en France, c’est environ 30% de batterie en moins et j’ai bien tenu 3 jours sans me poser plus de questions que cela. Et encore, je n’ai jamais utilisé le mode économie d’énergie. On remerciera non seulement la batterie, mais on n’oublie pas l’écran qui n’est “que” Full HD et non Quad HD, ce qui lui permet de moins consommer. Bien évidemment, il y a aussi Android 6.0 avec sa meilleure gestion de l’énergie qui permet au Mate 8 de très très bien s’en tirer.

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]

​Pour rappel, le Huawei vous propose un capteur rétro-éclairé Sony IMX298 au format 1/2.8” et de 16 Mégapixels avec un objectif grand-angle dont l’ouverture est de F/2.0. Du coté des selfies, on retrouve un capteur de 8 Mégapixels avec un objectif dont l’ouverture est de F/2.4. N’oubliez pas de désactiver ce satané mode photo, je le répète, les photos avec du fond de teint automatique, c’est ignoble, mais vraiment 🙂

huawei-mate8-live-10

Parlons maintenant résultats photo, je vous avouerai que je me méfie toujours un peu des effets d’annonces chez Huawei, surtout depuis la déception avec le P8. Non pas qu’il soit mauvais, mais j’en attendais bien plus, surtout quand la marque chinoise n’hésitait pas à communiquer dessus. Et bien, j’ai été agréablement surpris par ce que pouvait proposer ce Huawei Mate 8. Ce n’est clairement pas le meilleur photophone du marché, mais il s’en sort plutôt bien dans quasiment toutes les situations. L’autofocus n’est clairement pas le plus rapide du marché, mais je n’ai pas trop eu à me plaindre de ce côté là.

huawei-mate8-live-12

Que cela soit en extérieur ou en intérieur, vous devriez être généralement satisfait des photos. J’ai été agréablement surpris aussi par la gestion du HDR avec des résultats équilibrés. Maintenant, et c’est pour ça qu’il ne rivalise pas avec les ténors du marché, le Huawei Mate 8 vous propose des photos, certes propres, mais qui manquent tout de même de détail. Le Mate 8 a même tendance à trop lisser les photos dans les conditions de faible luminosité, ce n’est pas trop grave dans l’absolu, à moins que vous soyez exigeant en terme de piqué. À noter que la mise à jour (893Mo) de la semaine dernière permet d’avoir un peu plus de détails, mais ce n’est pas non plus ce que propose Samsung encore.

Du côté de l’application en elle-même, je l’ai trouvé assez bien faite et accessible, surtout avec l’apparition du “Mode Professionnel” qui permet de tout régler, de la balance des blancs à l’ouverture, etc. Par contre, je n’ai pas compris pourquoi certaines fonctions n’étaient disponibles que dans ce “Mode Professionnel”, je pense notamment à la grille de composition. Dommage. Après, on retrouve bien évidemment tous les modes qu’on a vues apparaitre avec le P8 comme le Light Painting.

Voici quelques exemples de photos :

Huawei Mate 8 Photos de Test

Côté vidéo, je ne filme toujours pas en 4K et je trouve dommage que Huawei n’ait pas intégré la 4K. C’est juste une question de principe parce qu’en Full HD, le Huawei Mate 8 s’en sort bien, très bien même. La stabilisation optique fonctionne très bien et le tout permet de vous proposer des vidéos propres au final ! À vous de juger.

Vidéo de test :

[nextpage title= »Galerie et Conclusion »]


Notre avis

​Avec ce Huawei Mate 8, le constructeur chinois confirme ce qu’il avait proposé avec le Google Nexus 6P. Ce Mate 8 est une excellente surprise, il y a quelques points à améliorer, mais très honnêtement, Huawei n’est pas loin de vous proposer un sans-faute.

Après, il ne faudra pas oublier que c’est un smartphone XL et il ne plaira pas à tout le monde. Tout comme du côté de la concurrence qui est loin d’être inexistante. Si vous cherchez surtout la qualité d’écran et les meilleures photos possible, vous irez sans doute ailleurs, maintenant, si c’est de l’autonomie que vous recherchez avec tout de même un bon écran et de bonnes photos, le Huawei Mate 8 répondra à vos attentes.

Ajoutez un point à la note finale si le format smartphone XL ne vous gêne pas.

8 / 10