Test

Test : Island of Wakfu

Par François le

Ankama est définitivement partout… Après avoir produit des MMOs, des mangas et des séries télés, voici leur premier jeu console. Exclusif à la plateforme Xbox Live Arcade de Microsoft, que vaut ce Island of Wakfu ? Parlons un peu du background… Island of Wakfu se déroule 10000 ans avant les aventures du héros de la […]

Ankama est définitivement partout… Après avoir produit des MMOs, des mangas et des séries télés, voici leur premier jeu console. Exclusif à la plateforme Xbox Live Arcade de Microsoft, que vaut ce Island of Wakfu ?



Parlons un peu du background… Island of Wakfu se déroule 10000 ans avant les aventures du héros de la série animée. Le titre se concentre sur le peuple des Elliatropes, aujourd’hui disparu de l’univers de Dofus. Ce peuple possédait la faculté singulière de créer des portails dimensionnels en utilisant l’énergie Wakfu. Pour les non-initiés, je rappelle que les Elliatropes viennent au monde accompagnés d’un frère jumeau prenant la forme d’un dragon. Le gameplay se base d’ailleurs grandement sur cette dualité. Le solo vous propose de prendre en main les deux jumeaux (il vous faudra jongler entre les deux personnages au fur et à mesure). Je recommande donc vivement de jouer à deux, en coop. L’héroïne du jeu, Nora est donc une Elliatrope et peut se téléporter, alors que son jumeau draconique Efrim peut voler et cracher de l’eau. On a donc une spécialiste du corps à corps et un combattant à distance. Mais ils ont également une manière d’interagir avec le monde différente. Nora peut aspirer le Wakfu, l’énergie vitale des plantes et des animaux, alors qu’Efrim peut faire fleurir les plantes en leur donnant du Wakfu.

Les inspirations old-school du titre se ressentent lors des combats où l’on se retrouve avec Nora qui se téléporte derrière les ennemis pour les frapper à la façon d’un Beat’em all. Alors qu’Efrim se déplace en permanence et tire à la façon d’un Shoot’em Up. La réalisation un peu rigide du titre rend malheureusement ces phases assez compliquées, et on s’énerve vite devant son écran. Heureusement le titre ne se limite pas à ces phases de combats. On y trouve aussi une multitude de puzzle demandant une bonne dose de réflexion. Encore une fois, le coop est presqu’une obligation car si l’IA n’est pas trop mauvaise, contre certains boss on apprécie de pouvoir concevoir une stratégie avant de foncer dans le tas.

Graphiquement le titre est dans la lignée des productions Ankama. A savoir très coloré et peut-être un peu trop mignon. Ce n’est pas techniquement hallucinant, mais c’est cohérent et très agréable à l’œil. Pas de doublages pour les dialogues, assez nombreux, mais une musique en phase avec les graphismes. On peut regretter que le titre soit assez chiche au niveau du background, mais j’imagine que les fans de Dofus et de la série animée devraient trouver ce qu’ils recherchent dans l’histoire d’Island of Wakfu. Histoire qui devrait vous tenir en haleine environ 7h, ce qui n’est pas si mal pour un jeu Xbox Live Arcade.

Le tout petit studio d’Ankama en charge de ce titre réussi son pari de produire un jeu console attrayant et qui devrait ravir les fans de l’univers de Dofus. On peut tout de même regretter une difficulté parfois un peu énervante. Le titre s’adresse donc clairement aux fans, mais ce n’est pas péjoratif, au contraire !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Une durée de vie record pour un jeu Live Arcade
La réalisation enchanteresse
Le mode coop
Le gameplay old-school

Les –
Une difficulté un peu frustrante par moment
Pas très accessible pour les non initiés

Jeu testé sur Xbox 360

Ankama est définitivement partout… Après avoir produit des MMOs, des mangas et des séries télés, voici leur premier jeu console. Exclusif à la plateforme Xbox Live Arcade de Microsoft, que vaut ce Island of Wakfu ?



Parlons un peu du background… Island of Wakfu se déroule 10000 ans avant les aventures du héros de la série animée. Le titre se concentre sur le peuple des Elliatropes, aujourd’hui disparu de l’univers de Dofus. Ce peuple possédait la faculté singulière de créer des portails dimensionnels en utilisant l’énergie Wakfu. Pour les non-initiés, je rappelle que les Elliatropes viennent au monde accompagnés d’un frère jumeau prenant la forme d’un dragon. Le gameplay se base d’ailleurs grandement sur cette dualité. Le solo vous propose de prendre en main les deux jumeaux (il vous faudra jongler entre les deux personnages au fur et à mesure). Je recommande donc vivement de jouer à deux, en coop. L’héroïne du jeu, Nora est donc une Elliatrope et peut se téléporter, alors que son jumeau draconique Efrim peut voler et cracher de l’eau. On a donc une spécialiste du corps à corps et un combattant à distance. Mais ils ont également une manière d’interagir avec le monde différente. Nora peut aspirer le Wakfu, l’énergie vitale des plantes et des animaux, alors qu’Efrim peut faire fleurir les plantes en leur donnant du Wakfu.

Les inspirations old-school du titre se ressentent lors des combats où l’on se retrouve avec Nora qui se téléporte derrière les ennemis pour les frapper à la façon d’un Beat’em all. Alors qu’Efrim se déplace en permanence et tire à la façon d’un Shoot’em Up. La réalisation un peu rigide du titre rend malheureusement ces phases assez compliquées, et on s’énerve vite devant son écran. Heureusement le titre ne se limite pas à ces phases de combats. On y trouve aussi une multitude de puzzle demandant une bonne dose de réflexion. Encore une fois, le coop est presqu’une obligation car si l’IA n’est pas trop mauvaise, contre certains boss on apprécie de pouvoir concevoir une stratégie avant de foncer dans le tas.

Graphiquement le titre est dans la lignée des productions Ankama. A savoir très coloré et peut-être un peu trop mignon. Ce n’est pas techniquement hallucinant, mais c’est cohérent et très agréable à l’œil. Pas de doublages pour les dialogues, assez nombreux, mais une musique en phase avec les graphismes. On peut regretter que le titre soit assez chiche au niveau du background, mais j’imagine que les fans de Dofus et de la série animée devraient trouver ce qu’ils recherchent dans l’histoire d’Island of Wakfu. Histoire qui devrait vous tenir en haleine environ 7h, ce qui n’est pas si mal pour un jeu Xbox Live Arcade.

Le tout petit studio d’Ankama en charge de ce titre réussi son pari de produire un jeu console attrayant et qui devrait ravir les fans de l’univers de Dofus. On peut tout de même regretter une difficulté parfois un peu énervante. Le titre s’adresse donc clairement aux fans, mais ce n’est pas péjoratif, au contraire !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Une durée de vie record pour un jeu Live Arcade
La réalisation enchanteresse
Le mode coop
Le gameplay old-school

Les –
Une difficulté un peu frustrante par moment
Pas très accessible pour les non initiés

Jeu testé sur Xbox 360