Test

Test : Samsung Galaxy Note 3

Android

Par Anh Phan le

Conclusion


Alors que les smartphones XXL se multiplient, Samsung arrive, avec le Galaxy Note 3, à se différencier et rester loin de ses concurrents grâce à son S Pen qui permet une expérience plus probante qu’un simple grand écran. Le Galaxy Note 3 est une évolution logique du Galaxy Note 2 et si vous avez aimez ce dernier, il n’y a aucune raison que cela change avec le Galaxy Note 3. D’autant plus que c’est actuellement un des smartphones Android les plus performants sur le marché.

Avec la démocratisation des smartphones de 5″, il est possible pour de nouveaux utilisateurs d’essayer le Galaxy Note 3 avec son écran de « seulement » 5,7″.Il faut pourtant garder à l’esprit que Samsung vise un public particulier, plutôt professionnel avec son nouveau smartphone. Ceux à qui un smartphone comme un iPhone suffit ne succomberont, à priori, toujours pas aux sirènes du Galaxy Note 3.

La Galerie Photo

Sommaire du Test

Pages : 1 2 3 4 5 6 7
Comme chaque année depuis maintenant trois ans, Samsung a profité de l’IFA pour mettre à jour son Galaxy Note avec le nouveau Samsung Galaxy Note 3. Je me souviens encore de l’IFA 2011 où la marque coréenne avait annoncé la première itération. Tout le monde était alors un peu sceptique quand à la taille de l’écran mais quand on voit les ventes et le succès autour du smartphone XXL de la marque, on ne peut s’empêcher de voir le flair de Samsung sur le marché des smartphones. La preuve avec l’arrivée massive de concurrents sur le segment.

Le Samsung Galaxy Note 3 poursuit donc la tradition de la gamme et la marque coréenne n’y est pas allée avec le dos de la cuillère puisque le nouveau smartphone vous propose non seulement des caractéristiques techniques au top, mais aussi un nouveau design avec une finition revue à la hausse et un S Pen toujours aussi efficace.

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête mais pour rappel :

– Ecran Super AMOLED Full HD de 5,7″ avec une résolution 1920×1080
– Densité de 386 ppp
– S Pen (nouvelle version)
– Processeur Qualcomm Snapdragon quad-core cadencé à 2,3Ghz
– 32Go de mémoire interne
– 3Go de RAM
– Port MicroSD
– APN avec un capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels
– Caméra visio de 2 Mégapixels
– Enregistrement de vidéos en Full HD et en 4K/UltraHD
– Bluetooth 4.0
– WiFi b/g/n/ac
– NFC
– GPS + Boussole
– Accéléromètre
– USB 3.0
– Batterie de 3200 mAh
– Recharge sans-fil via un étui en option
– Android 4.3 Jelly Bean + TouchWiz
– Taille de 151,2×79,2×8,3mm. Poids de 168g.

SAMSUNG CSC

Nouvelle itération oblige, le nouveau Samsung Galaxy Note 3 arrive avec tout un tas de nouveautés logicielles avec sa surcouche TouchWiz qu’on développera un peu plus loin. Le nouveau S Pen est bien évidemment plus précis, avec ses 2000 niveaux de pressions, et on n’oubliera pas les raccourcis apportés par l’utilisation du stylet comme la technologie Air Command.

SAMSUNG CSC

Pour ce qui est du packaging, vous vous doutez que c’est assez classique puisqu’on retrouve la boîte au packaging écologique introduite par le Samsung Galaxy S4. À l’intérieur, vous découvrirez ainsi le smartphone, un câble USB 3.0, un chargeur USB, des écouteurs intra-auriculaires et les fameux manuels d’instructions pour une première prise en main. On trouvera également des mines de stylet de rechange ainsi qu’un stylet supplémentaire.

Pour le prix, comptez officiellement 749€. Oui, c’est un peu cher mais je vous rappelle que c’est la version 32Go et surtout qu’il y a des offres de remboursement de 100€ pour le smartphone et 200€ si vous prenez la Galaxy Gear en plus.

[nextpage title= »Conclusion et Galerie »]

Conclusion


Alors que les smartphones XXL se multiplient, Samsung arrive, avec le Galaxy Note 3, à se différencier et rester loin de ses concurrents grâce à son S Pen qui permet une expérience plus probante qu’un simple grand écran. Le Galaxy Note 3 est une évolution logique du Galaxy Note 2 et si vous avez aimez ce dernier, il n’y a aucune raison que cela change avec le Galaxy Note 3. D’autant plus que c’est actuellement un des smartphones Android les plus performants sur le marché.

Avec la démocratisation des smartphones de 5″, il est possible pour de nouveaux utilisateurs d’essayer le Galaxy Note 3 avec son écran de « seulement » 5,7″.Il faut pourtant garder à l’esprit que Samsung vise un public particulier, plutôt professionnel avec son nouveau smartphone. Ceux à qui un smartphone comme un iPhone suffit ne succomberont, à priori, toujours pas aux sirènes du Galaxy Note 3.

La Galerie Photo

[nextpage title= »Design »]

Le Design

L’année dernière, le design du Samsung Galaxy Note 2 était plus ou moins calqué sur le design du Samsung Galaxy S3 avec, certes, un écran plus grand mais au final un design et une finition très similaires. La grosse différence avec le Samsung Galaxy Note, premier du nom, était surtout le passage du format 16/10 au format 16/9, ce qui a permis d’avoir une meilleure prise en main, surtout à une main. Le Samsung Galaxy Note 3 reprend ce format 16/9 mais exit le design galet tout en rondeur de son prédécesseur.

SAMSUNG CSC

D’ailleurs, le Galaxy Note 3 ne se calque pas non plus au Galaxy S4 et propose désormais son propre design, plus unique et plus proche d’un objet business. On repasse ainsi à un design plus anguleux et sans doute plus travaillé. N’oubliez pas qu’on parle de Samsung avec le plastique comme marque de fabrique, à tort ou à raison… Dans tous les cas, on ne retrouve pas le dos plastique glossy du Galaxy S4 mais un dos, toujours en plastique, mais avec des faux-airs de cuir. De même, on remarque des tranches aux allures d’alu chromé mais ça reste du plastique. On notera le rendu au niveau des tranches, censé représenté les pages d’un bloc-notes. C’est amusant et ça permet d’avoir une meilleure prise en main sans que le smartphone glisse.

SAMSUNG CSC

Pour en revenir au dos en simili-cuir, j’avoue avoir eu quelques doutes en l’ayant découvert à l’IFA. Néanmoins, maintenant que j’ai une version finale, j’avoue avoir été agréablement surpris. Alors oui, de près, cela se voit que c’est du plastique mais il est super agréable au toucher avec une texture un peu soft-touch. Résultat des courses, c’est vraiment mais vraiment meilleur en main que tous les derniers smartphones de la marque. Alors oui, ce n’est pas du niveau d’un Apple iPhone 5s ou d’un HTC Oned’un point de vue finition mais c’est un grand pas en avant pour le constructeur coréen.

SAMSUNG CSC

Alors que tous les concurrents choisissent désormais un boîtier unibody, Samsung continue de proposer un boîtier dit ouvert dans lequel vous pourrez changer non seulement la coque arrière avec de nouveaux étuis à clapet, mais aussi changer de coque. Je vois bien la marque coréenne proposer prochainement des coques arrières avec du vrai cuir. Si ce n’est pas Samsung, je suis sûr qu’un accessoiriste le proposera prochainement. Dans tous les cas, c’est quand même agréable de pouvoir changer sa batterie, ce qui reste moins lourd qu’une batterie externe, même si ce Galaxy Note 3 propose une excellente autonomie. À noter que c’est à l’arrière qu’on accédera à la batterie ainsi qu’aux ports MicroSIM et MicroSD.

SAMSUNG CSC

Avec un encombrement similaire à son prédécesseur, Samsung a réussi l’exploit, d’intégrer un écran encore plus grand, passant d’un 5,5″ HD à un 5,7″ Full HD, un peu comme le passage d’un Galaxy S3 à un Galaxy S4. Du coup, on réalise que le poids de 168g est plutôt une jolie performance en terme de poids quand on le compare aux récents photophones que sont les Sony Xperia Z1 et Nokia Lumia 1020. Contrairement à un Samsung Galaxy Mega ou un Sony Xperia Z Ultra, qui sont vraiment trop grands pour une poche de jean, je n’ai eu aucun soucis avec le Samsung Galaxy Note 3 dans le mien. Maintenant, n’oubliez pas que c’est un smartphone XXL donc l’utilisation à deux mains est quand même fortement conseillée.

SAMSUNG CSC

Côté description physique, on retrouve sur la façade avant l’écran de 5,7″. En bas de l’écran se trouvent l’éternel bouton d’accueil physique avec de chaque côté les boutons sensitifs (Option et Retour). Le multi-tâches est accessible depuis le bouton d’accueil avec une pression de quelques secondes. Une pression longue sur le bouton Retour permet d’activer la barre de multi-fenêtrages introduite depuis le Galaxy Note 2. En haut de l’écran se trouve le logo Samsung avec juste dessus la grille du haut-parleur qui est chromée et bien finie. À gauche de la grille se trouve une LED de notification intégrée dans le boîtier et à droite se trouvent l’APN de la caméra visio de 2 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité.

SAMSUNG CSC

Au niveau du dos, le logo de la marque coréenne se situe en plein centre avec l’APN rétro-éclairé de 13 Mégapixels en haut. Le flash LED est juste en dessous de l’objectif. Sur la tranche du haut se trouvent la prise jack de 3,5mm et un premier micro ainsi qu’un port Infra-rouge comme sur le Samsung Galaxy S4. Sur la tranche du bas, vous retrouverez le second micro, mais aussi le haut-parleur multimédia ainsi que l’accès au stylet sans oublier la prise USB 3.0, compatible avec du MicroUSB. Je vous rappelle également que le port USB 3.0/MicroUSB est compatible MHL. Sur la tranche gauche les boutons de volumes sont visibles alors que sur la tranche droite se trouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille.

[nextpage title= »TouchWiz, S Pen et Galaxy Gear »]

Touchwiz, S-Pen

Alors que le Samsung Galaxy S4 est toujours sous Android 4.2.2, le Samsung Galaxy Note 3 embarque Android 4.3. Aussi, je vous redirige ici vers le test de la Google Nexus 7 (2013) où vous pourrez en apprendre plus sur la dernière version de l’OS de la firme de Mountain View. En gros, c’est plus une évolution de l’OS qu’autre chose. Samsung oblige, vous vous doutez bien que le Galaxy Note 3 embarque une surcouche TouchWiz. Dans l’absolu, elle n’a pas tant évolué que cela par rapport à la version sur le Galaxy S4. La seule différence qui saute aux yeux est le fait que les applications Google et Samsung soient déjà rangées dans les dossiers du menu des applications. Ajoutons y l’arrivée du mode Magazine qui agrège divers contenus sur le net et qu’on active d’un geste du bas de l’écran vers le haut.

samsung-gn3-soft-live-22

Ce mode Magazine est issu d’un partenariat avec Flipboard, ce qui lui permet de récupérer le contenu sur les serveurs de l’éditeur (Actualités, Technologies, Styles, etc.) mais pas que, puisque ce mode agrège aussi tout le contenu multimédia de votre smartphone ainsi que vos réseaux sociaux. C’est juste dommage qu’on ne puisse pas lier l’application de Samsung à son compte Flipboard. De même, je ne sais pas pour quelle raison, mais Facebook est aux abonnés absents dans l’application… Sinon, on retrouve toutes les applications introduites avec le Samsung Galaxy S4 comme S Voice, S Health, Link, ChatON, etc. Sont aussi présentes les nouvelles technologies comme le tracking des yeux, pour se mettre en veille ou pas, la navigation par les gestes, le mode Lecture ou encore les applications en surimpression. Bien évidemment, il y a de nouvelles petites subtilités liées au S Pen mais pas seulement. On notera ainsi une nouvelle version du multi-fenêtrage qui, merci les 3Go de RAM, s’avère ultra-fluide et qui vous permettra d’échanger du contenu entre deux fenêtres. Cela peut s’avérer utile avec deux Hangouts par exemple.

samsung-gn3-soft-live-14

Du côté de S Pen, Touch Wiz vous proposera par défaut le menu Air Command dès lors que vous retirerez le stylet de son emplacement. Avec, vous pourrez ainsi prendre une note rapide (qui s’apparente au widget S Note sur les Galaxy Note 2 et qui pourra reconnaître votre écriture via un OCR afin de détecter numéro de téléphone, adresse, etc.), sauvegarder du contenu pour le stocker dans l’application Album (c’est une sorte de bloc-notes géant), faire une capture d’écran, faire une recherche ou lancer une application compatible en surimpression. Ce dernier étant plutôt pratique, surtout pour lancer la calculatrice. J’ai bien apprécier le mode Scrapbooking pour sauvegarder rapidement du contenu, je regrette juste que l’application Album ne soit pas plus intégrée à des logiciels phares comme Evernote. Le menu Air Command est aussi accessible suite à une pression longue sur l’unique bouton du S Pen.

SAMSUNG CSC

Sinon, pour le S Pen en lui-même, il est incroyablement précis. Je pensais qu’on avait déjà eu le top avec le Galaxy Note 2. Eh bien non, c’est encore plus précis sur le Galaxy Note 3. Et Samsung ne s’est pas arrêté en si bon chemin, puisque le design a été revu pour être non seulement plus agréable visuellement parlant mais aussi à l’usage. Un des grands changements est la possibilité, enfin, d’utiliser le S Pen sur vos deux boutons capacitifs. Oui, c’est tout bête mais tellement pratique. En dehors des dessins, Samsung a aussi énormément travaillé autour de la reconnaissance d’écriture, ce qui m’a permis de prendre rapidement des notes manuscrites. C’est d’une fluidité assez bluffante, vous le verrez avec la vidéo, c’est édifiant.

SAMSUNG CSC

Galaxy Gear

En même temps que l’annonce du Samsung Galaxy Note 3, la marque coréenne en a profité pour annoncer sa première smartwatch, la Galaxy Gear. Compatible avec le Galaxy Note 3 pour l’instant et dans une moindre mesure avec le Galaxy S4, une prochaine mise à jour devrait permettre à la Galaxy Gear de fonctionner pleinement avec le Galaxy S4 mais aussi le Galaxy S3, la tablette galaxy Note 10.1 Edition 2014 et le Galaxy Note 2.

SAMSUNG CSC

Prétextant être le compagnon idéal pour le Galaxy Note 3, la Galaxy Gear communique avec le smartphone via Bluetooth LE. Elle vous permet bien évidemment de recevoir des notifications mais pourra aussi accueillir des applications dédiées disponibles depuis le Samsung Apps Store. On compte pour l’instant un peu plus de 50 applications mais attention, même si elles peuvent se jumeler avec le Galaxy S4, il y a un certain nombre d’applications qui ne fonctionnent vraiment que s’il y a un Galaxy Note 3 dans l’équation.

SAMSUNG CSC

Livrée avec un socle de recharge qui contient également la partie NFC, j’ai été agréablement surpris par la finition de la montre. Sans pour autant rejoindre le design des marques dédiées à l’horlogerie, le design est plutôt agréable au poignet. L’écran est capacitif de 1.63 pouces avec une définition de 320×320 et il réagit très bien. Le cadre autour de l’écran est en alu brossé et complète bien le design général. Les deux petits haut-parleurs se trouvent de part et autres de l’écran. Le bracelet intègre une petit APN de 1,9 Mégapixels alors qu’au niveau de l’attache, on retrouvera un micro qui servira à la fonction kit mains libres (elle fonctionne très bien au passage même si ce n’est pas super discret). En parlant de photo, vous pensez bien que c’est juste pour dépanner parce que la qualité est loin d’être au rendez-vous. De même, je ne comprends pas trop pourquoi le capteur est sur le bracelet et pas plus près de l’écran. Du coup, j’ai eu un peu de mal pour cadrer. On s’y habitue mais ce n’est pas naturel.

samsung-gn3-soft-live-38

L’installation de la Galaxy Gear se fait avec l’application Gear Manager, une fois que vous aurez appairé votre Gear avec votre Note 3. C’est via cette application que vous pourrez installer de nouvelles applications sur votre Galaxy Gear et aussi paramétrer votre montre avec différents affichages pour l’horloge, le niveau de vibration, etc. Très honnêtement, j’ai été un peu déçu de l’offre logicielle. Alors oui, c’est le début, mais Samsung aurait dû prévoir la compatibilité avec certaines applications phares, surtout au niveau des notifications qui restent quand même la fonction première d’une smartwatch. Pour exemple, quand vous recevez une notification depuis l’application GMail sur la montre, vous ne pouvez pas avoir d’aperçu puisque la montre n’est pas compatible. Du coup, on a pour seul message d’aller voir sur le smartphone… C’est dommage, surtout que ça fonctionne parfaitement avec le client mail et le client SMS/MMS de TouchWiz.

SAMSUNG CSC

Après une petite dizaine de jours avec la Galaxy Gear, il est encore trop tôt pour livrer un avis définitif puisque mes habitudes n’ont pas changé avec. Et surtout, il manque encore cruellement d’applications. Du coup, je m’en sers juste comme d’une montre, ce qui est un peu dommage vu son prix de 299€. Si c’est pour avoir une montre, à 300€, je suis sûr de trouver mon bonheur ailleurs. On finit sur son autonomie qui tient dans les deux jours environ. C’est pas mal dans l’absolu mais très honnêtement, recharger son smartphone, c’est déjà une plaie mais recharger en plus des accessoires tous les jours, ça va finir par vraiment me fatiguer. Du côté du smartphone, c’est un impact de l’ordre de 20% sur l’autonomie générale du Galaxy Note 3.

samsung-gn3-soft-live-40

Un test de la Galaxy Gear en elle-même arrivera plus tard, mais pour l’instant, je reste très sceptique sur l’utilité d’un tel accessoire.

[nextpage title= »Test Vidéo »]

Test Vidéo

Voici donc notre Test en vidéo :

[nextpage title= »Écran et Son »]

L’écran

Parce que c’est l’ère de la Full HD depuis le CES 2013 et parce que le Galaxy Note 3 est un smartphone Android haut de gamme, l’écran Super AMOLED de 5,7″ vous propose une résolution Full HD de 1920×1080 et donc une densité de 386 dpi (pour rappel, c’était 285dpi pour le Galaxy Note et 267dpi pour le Galaxy Note 2). Bien entendu, Android n’affichera qu’une résolution de 1280×720 pour garder un maximum de visibilité, ce qui permettra d’avoir beaucoup plus de finesse, aussi bien au niveau des textes que des icônes par exemple. Comme c’est désormais le cas avec tous les écrans Full HD pour smartphone, à moins d’y aller au microscope, vous ne verrez plus les pixels à l’œil nu. On a atteint une telle finesse d’écran sur nos smartphones haut de gamme que les pixels ont disparu de notre quotidien et ce, tant au niveau des icônes que des textes.

SAMSUNG CSC

Vous le savez maintenant, Samsung est le pourvoyeur de la technologie AMOLED et depuis le Galaxy S4, la marque coréenne a fait énormément de progrès autour de la dalle AMOLED. En effet, il est désormais loin le temps des écrans AMOLED qui tirait vers le vert/bleu. Alors oui, ce n’est pas aussi fidèle au niveau des couleurs qu’un écran IPS comme ceux des LG G2 ou HTC One mais c’est désormais plus que correct. En terme de contraste, vous vous doutez bien que le rendu est très différentié (voire trop) avec des noirs bien profonds. Il suffit de lancer les quelques photos par défaut pour voir à quel point ça saute aux yeux.

SAMSUNG CSC

Samsung n’a toujours pas réglé ce problème de luminosité automatique. En effet, une fois l’option activée, je ne sais pas comment TouchWiz le calcul mais la luminosité est toujours très faible ou trop forte. Du coup, c’est toujours désactivé. À côté de la technologie du S Pen, qui permet toujours de différencier vos mains du stylet (parfait pour l’écriture avec votre paume posé sur l’écran), Samsung a rendu son écran super sensible afin de pouvoir l’utiliser avec des gants notamment, un peu comme le Samsung Galaxy S4 et les Nokia Lumia 920/925/1020. Je vous rappelle que la technologie de Samsung permet de détecter votre doigt jusqu’à 2cm.

SAMSUNG CSC

Parce que l’encombrement est similaire à celui du Galaxy Note 2, les bezels autour de l’écran ont été réduits, un peu comme LG avec son G2 ou encore Motorola avec son X. Ce n’est pas aussi impressionnant que sur celui du G2 mais c’est très appréciable. Toujours est-il que les angles de visions sont grands, ce qui est très agréable au quotidien. Pour les photos et les vidéos, c’est juste impressionnant, surtout si vous aviez l’habitude d’un smartphone avec un diagonale autour de 4″.

Le Son

Pour le son, vous vous en doutez, ce n’est pas avec un simple haut-parleur qu’on va se retrouver avec un son propre et clair. Surtout qu’avec cette itération, Samsung a choisi de le placer sur la tranche. Du coup, en mode paysage, il est possible que votre index bouche le haut-parleur. Si on n’a pas trop de soucis pour le contenu multimédia, c’est un peu plus problématique pour les jeux où on a tendance à « s’agripper » au téléphone. Pour la qualité en elle-même, le son peut être fort mais je trouve qu’il sature assez vite et ce, au détriment de la clarté. A côté d’un S4, c’est encore plus flagrant, ce haut-parleur est vraiment un des grands points faibles de l’appareil.

SAMSUNG CSC

Le lecteur MP3 livré en standard est le même que celui du Galaxy S4 et n’est donc pas compatible avec aucun service de musique en ligne comme Google Play Music ou Spotify. Il vous faudra donc installer les applications liées par le Google Play Store. Pour en revenir à l’application livrée avec TouchWiz, il est assez classique en soi. Petit plus, avec non seulement les égaliseurs mais aussi la possibilité de naviguer dans vos répertoires musicaux et ce, directement depuis l’application.

SAMSUNG CSC

Un peu comme Apple avec ses EarPods, Samsung vous propose des intra-auriculaires avec le Galaxy Note 3. C’est assez classique dans l’absolu et c’est toujours mieux que de simples écouteurs boutons. On notera aussi le câble plat pour les écouteurs, ce n’est pas grand chose mais ça lui évitera de s’emmêler dans votre poche.

[nextpage title= »Photo, Performances et Autonomie »]

Photo et Vidéo

Parce que le Samsung Galaxy S4 est déjà sorti, le Samsung Galaxy Note 3 n’arrive pas sur le marché pour révolutionner le monde des photophones. Aussi, vous n’aurez pas des Mégapixels à gogo, vous n’aurez pas non plus un stabilisateur optique ou autres nouveautés photos. Le Galaxy Note 3 reprend le capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels qu’on avait découvert avec le Galaxy S4. Sur ce dernier, il s’est avéré très performant, et on était en droit d’en attendre de même sur le dernier smartphone du constructeur coréen.

SAMSUNG CSC

Si le Galaxy Note 3 s’en sort très bien dans des conditions de luminosité normale, on a été quelque peu déçu dans des conditions de faible luminosité. En fait, ce n’est pas le capteur en lui-même mais la nouvelle version du logiciel d’APN qui a pris le parti de lisser énormément les photos en condition de faible luminosité. C’est tellement lissé qu’en zoomant, on a limite l’impression de voir une sorte de filtre artistique appliqué par défaut. C’est assez déroutant puisqu’on peut voir que le Galaxy Note 3 arrive à capter suffisamment de lumière, c’est juste le moteur derrière qui lisse trop. Dommage. On pourra se rassurer sur le fait que c’est le logiciel et que Samsung pourra rectifier le tir. En attendant, c’est quelque peu décevant de ce côté là.

SAMSUNG CSC

Au niveau de l’application photo, elle a été simplifiée pour essayer de ne retenir que le principal. Du coup, exit les modes Nuit et autres qui sont automatiquement intégrés dans le mode Automatique. Pour les puristes, ça pourra un peu gêné mais dans l’absolu, personne ne verra vraiment la différence. Sinon, pour ce qui est de la caméra visio, elle vous propose un capteur de 2 Mégapixels et vous permettra de faire des Google Hangouts ou du Skype en HD. On a testé et quand la connexion est correcte, le rendu des vidéos l’est aussi. Rien de surprenant non plus.

Voici quelques photos prises avec le Samsung Galaxy Note II :

On finit avec les vidéos. Comme avec le Galaxy S4, les vidéos sont plus que correctes et Samsung a d’ailleurs fait un effort au niveau du son puisque ce dernier est moins saturé quand le volume sonore devient un peu trop élevé ! Évidement, même si ce sont des vidéos en 1080p, ça servira surtout à dépanner et rien ne vaut un appareil dédié ! On notera aussi la possibilité d’enregistrer des vidéos en 4K. C’est une prouesse, et limite plus un argument marketing qu’autre chose, vu que le taux actuel d’adoption de TV 4K est quasi nul pour l’instant.

Voici une vidéo prises avec le Galaxy Note 3 en Full HD :

Performances et Autonomie

La gamme Galaxy Note a toujours brillé pour son autonomie. Vous vous doutez bien qu’avec une batterie de 3200 mAH, le Galaxy Note 3 se devait de faire honneur à sa famille de produit. Eh bien, je peux vous rassurer tout de suite, c’est de la même veine puisque je tiens, avec mon utilisation que je qualifie d’intensive, deux jours. Pourtant, je n’y suis pas allé de mains mortes puisqu’il y avait du jeu, des benchmarks et des photos dans tous les sens. C’est quand même super agréable une telle autonomie.

samsung-gn3-soft-live-37

Même si le Samsung Galaxy Note 3 vous propose un port USB 3.0, je vous rappelle que ça reste compatible avec les câbles Micro USB. Du coup, si vous partez en voyage ou en déplacement, vous pourrez garder avec vous les anciens câbles, ce qui est plus qu’appréciable.

samsung-gn3-soft-live-35

Du côté des performances, vous pensez bien qu’avec dans ses entrailles un Qualcomm Snapdragon 800 à 2,3Ghz, le Samsung Galaxy Note 3 est une bête de course au même titre que les LG G2 ou encore Sony Xperia Z1 et Xperia Z Ultra. Avec, en plus, 3Go de RAM pour supporter la gourmandise chronique de Touchwiz, je n’ai quasiment jamais noté de ralentissements sur le Galaxy Note 3 et ce, quelque soit l’utilisation.

samsung-gn3-soft-live-36