Test

Test Xiaomi Redmi 7 : un smartphone d’entrée de gamme séduisant champion d’autonomie

Notre avis
8 / 10
Smartphone

Par Camille Suard le

Xiaomi renouvelle son catalogue de smartphones entré de gamme bien équipés avec le Redmi 7 commercialisé en France à partir de 169 euros.

La confusion est facile je vous l’accorde, mais ne vous méprenez pas. Si son nom rappelle le Redmi Note 7 sorti en France il y a quelques semaines, le Redmi 7 a peu à voir avec celui-ci. Il présente une fiche technique plus modeste (mais sérieuse) pour un tarif toujours plus agressif. Vendu entre 169 et 189 selon les versions il fait face à une concurrence un peu moins bien servie côté rapport qualité/prix. Une chose est sûre, Xiaomi risque encore une fois de faire trembler le marché, et plus précisément celui des entrées de gamme.

Jetons un œil à ses caractéristiques avant de rentrer dans le vif du sujet.

NomXiaomi Redmi 7
Taille de l'écran- Dalle IPS LCD de 6,26 pouces au format 19:9
Définition de l'écran- HD+ (1520 x 720 pixels)
- Résolution 269 ppp
SoC- Processeur Qualcomm Snapdragon 632 gravé en 14 nm (jusqu'à 1,8 GHz ; 8x Qualcomm Kryo 250)
- GPU Adreno 506
Logiciel- Android 9 Pie
- Interface MIUI 10
Mémoire vive3 Go
Mémoire interne- 32/64 Go
Port Micro-SD- Oui (jusqu'à 512 Go)
Batterie- Batterie de 4000 mAh
Appareil photo dorsal- Double module photo 12 MP ( f/2.2) + 2 MP
- Vidéo : 1080 p, 60 ips / 1080 p, 30 ips / 720 p, 30 ips
- Vidéo au ralenti : 720p, 120 ips
Appareil photo frontalCamera 8 MP (f/2,0)
Dimensions158.73 x 75.58 x 8.47 mm
Poids180 grammes
Carte SIM- 2 ports nano SIM + 1 microSD
Capteur d'empreintes digitalesOui (au dos)
Connectique- Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, hotspot
- Bluetooth 5.0, A2DP, LE
- A-GPS+GLONASS, BDS
- Port USB type C
- GSM: B2, B3, B5, B8
- WCDMA: B1, B2, B4, B5, B8
- TDD-LTE: B38, B40
- FDD-LTE: B1, B2, B3, B4, B5, B7, B8, B20
Bandes: B1, B3, B7, B8, B20, B38, B40
Prise jackOui
ColorisNoir, Bleu, Rouge
Prix- 169,9 euros (3/32 Go)
- 189,9 euros (3/64 Go)

Le Redmi 7 au meilleur prix

Offre JDG : le Redmi 7 3+64Go à 140 euros avec le code JGRM764, la version 3+32Go à 120 euros avec le code JGRM732 ! Offre limitée.

Design

Le Redmi 7 opte pour un design classique, qui, au premier regard, pourrait nous faire douter de la place qu’il occupe sur le marché. Un format 19:9, une encoche en goutte d’eau, un double module photo et un dos en miroir… ce n’est qu’une fois en main que l’on constate qu’il s’agit d’un revêtement plastique, qui plus est très salissant. Ses bordures restent assez larges notamment au niveau du menton. Il s’accompagne également d’un port micro-USB, là où le Redmi Note 7 propose déjà une recharge plus rapide par le biais d’un câble Type-C.

Autrement, nous retrouvons les habituels boutons de déverrouillage et du volume audio sur la tranche droite. À l’opposé se place un tiroir pour accueillir en simultané deux cartes nano SIM en 4G et une micro SD (jusqu’à 512 Go). Sur le bord inférieur deux grilles de haut-parleurs entourent la sortie micro USB. Au sommet du boîtier on remarque des capteurs, un micro, mais aussi et surtout, la prise jack. Enfin, le lecteur d’empreintes se situe au dos de l’appareil. L’index tombe naturellement sur ce dernier et sa rapidité d’exécution se révèle satisfaisante.

Écran

Xiaomi a fait le choix d’intégrer une dalle LCD de 6,26 pouces affichant une définition HD+ (1520 x 720 pixels) pour une résolution de 269 ppp… seulement. Pour une si grande diagonale d’écran, c’est limite, en témoigne parfois la netteté de certains contenus. Ça ne rend pas non plus illisibles les informations, mais ça peut parfois piquer un peu les yeux. La colorimétrie gagne à se rapprocher d’un rendu naturel grâce aux paramètres d’affichage dans la partie logicielle dédiée. Petit bémol, la luminosité maximale ne suffit pas à rendre la dalle agréable sous le soleil. Avec les beaux jours qui arrivent, c’est fort dommage.

Logiciel

Le Redmi 7 offre le classique tandem Android Pie et MIUI 10. Le correctif de sécurité commence à dater puisque celui-ci remonte au 1er février 2019, et que nous sommes actuellement à l’écriture de ce test au début du mois d’avril. Rien à signaler d’inhabituels : la surcouche du constructeur se trouve omniprésente, se rapproche un peu de la logique iOS dans son organisation, mais vient compléter astucieusement l’expérience de l’OS de Google. On adore ou on déteste.

Performances

Avec le Snapdragon 632 et 3 Go de RAM, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Sans trop forcer, il arrive qu’il accuse d’un manque de réactivité dans la navigation. Certaines applications notamment celles de réseaux sociaux arrivent parfois à se planter. Le logiciel photo se trouve lui particulièrement lent et a eu parfois un drôle de comportement comme vous pouvez le constater ci-dessous.

via GIPHY

Batterie

Démarré à 100 % le premier jour à 22h30, le Redmi 7 est tombé à 40 % vers 17h30 le lendemain, 18 % le surlendemain à 12h et ne s’est essoufflé que vers 17h30. Sa batterie de 4000 mAh et sa bonne gestion énergétique lui permettent donc de tenir presque deux journées complètes. Un compagnon idéal donc, sans mauvaise surprise, malgré une utilisation assez poussée de la navigation sur Internet, les réseaux sociaux et la consommation de contenus multimédia.

Pour la recharge, il faut se montrer un poil patient. Les 50 % sont atteints en à peine une demi-heure, mais le reste demande plus de temps : 1H15 pour 70%, et un total de 2H20 pour faire regagner 100 % des capacités de la batterie.

Photo

Le double module photo dorsal se compose d’un premier capteur de 12 Mégapixels secondé d’un autre de 2 Mégapixels venant en renfort pour améliorer l’effet de profondeur en arrière-plan. Je doute que l’on puisse trouver mieux, actuellement, à ce prix. De jours et à l’extérieur, il offre des clichés satisfaisants avec assez de détails et des couleurs qui se rapprochent d’un rendu réaliste bien qu’un peu fade. Les blancs du ciel ont tendance à reproduire une image brûlée et en intérieur, le bruit s’installe rapidement si la lumière vient à manquer.

De nuit, à l’extérieur comme à l’intérieur, le résultat est souvent flou et accueille du bruit. Les sources lumineuses forment un halo et mieux vaut éviter les scènes avec des sujets en mouvement. On est loin d’avoir un photophone entre les mains, mais pour 170 ou 190 euros… c’est pas mal du tout. La caméra avant et ses 8 Mégapixels propose des selfies corrects, mais a tendance à lisser la peau. Un mode bokeh pour les portraits existe, mais ne tient pas assez compte des détails comme les mèches de cheveux pour son détourage.

Où l’acheter ?

Le Redmi 7 de Xiaomi est disponible en France depuis le 4 avril au prix de 169,9 euros pour son modèle 3/32 Go et 189,9 euros pour celui à 3/64 Go. Il existe par ailleurs en Chine une version avec 2 Go mémoire vive et 16 Go d’espace de stockage interne… C’est très léger, mais aussi une autre version 64 Go + 4 Go. Ces deux versions ne sont malheureusement pas commercialisées dans l’hexagone.

Le Redmi 7 au meilleur prix

Offre JDG : le Redmi 7 3+64Go à 140 euros avec le code JGRM764, la version 3+32Go à 120 euros avec le code JGRM732 ! Offre limitée.

Galerie Photo

 

 

Notre avis

Xiaomi inonde le marché et s'attaque sévèrement à l'entrée de gamme avec ce Redmi 7. Vendu entre 170 et 190 euros selon les versions, ce dernier a beaucoup à offrir. Son argument principal est l'autonomie puisqu'il peut tenir presque deux journées entières. Sa proposition en photo n'a elle rien à envier à la concurrence. Si vous souhaitez une expérience globale améliorée notamment du côté des performances et que vous n'êtes pas à 10 ou 30 euros près, tournez-vous vers le Redmi Note 7.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Un bon design
  • Une autonomie exceptionnelle
  • Sans doute la meilleure expérience photo à ce prix
  • Une navigation pas toujours fluide et quelques bugs
  • Un écran qui manque un peu de luminosité