Test

[Test] Zero Time Dilemma – Science & Morts

Notre avis
9 / 10

Par Corentin le

Zero Time Dilemma est le troisième épisode de la série de visual novel/escape room Zero Escape et il revient de très loin. Les deux premiers opus, 999: Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors et Virtue’s Last Reward respectivement sortis sur Nintendo DS et PS Vita/3DS, ont connus des ventes si timides au Japon qu’elles ont douché les envies de Spike Chunsoft d’en faire une suite. C’est la queue entre les jambes que Kotaro Uchikoshi annonçait dans les médias et sur les réseaux qu’il n’aurait peut-être jamais l’opportunité de conclure la trilogie qu’il avait commencée en 2009.

C’était sans compter sur l’abnégation de la communauté Zero Escape américaine, qui s’est mobilisée pendant des années pour que Spike Chunsoft, l’éditeur, autorise le développement de ce troisième épisode. En 2015, durant une conférence tenue par Aksys Games à Anime Expo, Uchikoshi délivre son public en annonçant l’arrivée de Zero Escape 3 après des semaines de teasing sur internet.

Bref, autant vous dire que ce jeu-là était attendu au tournant. Il est attendu au tournant, car il est censé répondre aux très nombreuses questions laissées en suspens à la fin de Virtue’s Last Reward. L’intérêt de cette saga vient principalement de son histoire unique, de la manière dont le scénario manipule le joueur, de ce mélange incroyable entre fantastique et sciences, mais aussi des questionnements perturbants qu’il suscite. Les deux premiers Zero Escape étaient des jeux qui faisaient réfléchir tant sur les escape room dont il fallait sortir que sur des principes philosophiques profonds. La barre est extrêmement haute et autant vous le dire immédiatement, même si Zero Time Dilemma n’est pas aussi parfait que son prédécesseur, il n’en est vraiment pas si loin que cela.

Mais avant le test, j’ai une question pour vous. Avez-vous au moins joué à Virtue’s Last Reward ? Si ce n’est pas le cas, ce n’est même pas la peine d’envisager de jouer à Zero Time Dilemma. Vous passeriez à côté du plaisir de ce troisième opus tout en vous gâchant certains éléments scénaristiques de l’épisode précédent. Je vous épargne 999, car il a certainement moins bien vieilli (même si je vous le recommande chaudement), mais faites au moins Virtue’s Last Reward si vous comptez vous attaquer à Zero Time Dilemma.

Zero Time Dilemma 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *