Test

[Test] Xiaomi Mi 10 : le petit frère a-t-il l’étoffe d’un grand ?

Smartphone

Par Remi Lou le

Pendant plusieurs semaines, nous avons eu l’occasion d’utiliser le Xiaomi Mi 10, le modèle intermédiaire de la nouvelle gamme du constructeur chinois. Après une importante montée en gamme, Xiaomi parvient-il à justifier ses nouveaux tarifs cette année ? SPOILER : Oui.

En ce début d’année, Xiaomi avait créé la surprise avec sa gamme Mi 10, qui a eu l’effet d’une douche froide chez certains fans de la marque. Le constructeur chinois a en effet opéré un important revirement stratégique en allant jusqu’à doubler ses prix, se confrontant ainsi, pour la première fois de son histoire, au segment des smartphones premium. Mais si le « flagship killer » est devenu un « flagship tout court », c’est pour une raison : le Xiaomi Mi 10 est définitivement un smartphone premium. Écran, finition, performances, expérience photo… La marque ne cherche désormais plus à casser les prix, mais incorpore toutes les dernières technologies dans son fleuron. Mais si le Xiaomi Mi 10 Pro (lire notre test ici) est le véritable porte-étendard de cette nouvelle gamme du constructeur chinois, le Xiaomi Mi 10 semble présenter le compromis idéal. Il est en effet 200 euros moins cher, sans pour autant être beaucoup moins bon. Alors, le petit frère a-t-il vraiment l’étoffe des plus grands ?

 Mi10 Pro
Écran- Dynamic AMOLED de 6,67 pouces
- Ecran plat au format 20:9
- Définition 1080x2340 (Full HD+)
- Densité 386ppp
- HDR10+
- 90Hz
- Fréquence d'échantillonnage de 180Hz
- Gorilla Glass 5
- Poinçon
Design- Contour en aluminium
- Dos en verre
SoC et GPU- Qualcomm Snapdragon 865
- GPU Adreno 650
- 7 nm
- Technologie Liquid Cool
Mémoire- 8Go de RAM
- 128 ou 256Go de stockage UFS 3.0
Coloris- Gris Crépuscule
- Verte Corail
Appareil photo- Capteur principal 108 MP (1/1,33 pouce, ouverture f/1,60, stabilisation optique)
- Capteur ultra grand-angle 13 MP (ouverture f/2,4)
- Capteur Macro 2 MP (ouverture f/2,4)
- Capteur ToF 2 MP (ouverture f/2,4)
Audio- Haut-parleur stéréo
- Certification Haute Résolution
- Pas de prise jack 3,5mm
Batterie- 4780 mAh
- Recharge rapide filaire 30W
- Qualcomm Quick Charge QC4.0+
- Power Delivery 3.0
- Port USB-C (USB 2.0)
- Recharge sans-fil 30W
- Recharge sans-fil inversée
Connectivité- Lecteur d'empreintes optique sous l'écran
- Bluetooth 5.1
- WiFi 6
- 2x nano-SIM
- 5G sub-6G
Logiciel- Android 10
- MIUI 11
Taille et Poids- 162,5 x 74,8 x 9 mm
- 208g
Prix799,90€
Date de disponibilitéAvril 2020

Design, Écran et Audio

Si son prix en nette hausse nous aura fait comprendre avant achat que Xiaomi est bel et bien monté en gamme, la prise en main du Mi 10 nous le rentrera définitivement en tête. Oui, le Xiaomi Mi 10 est clairement un smartphone premium. Les finitions sont excellentes, avec des matériaux de qualité, et l’écran occupant près de 90% de la surface avant du smartphone est réellement somptueux. Celui-ci est une dalle OLED de 6,67 pouces au taux de rafraichissement de 90 Hz, incurvée sur les côtés, et poinçonnée en haut à gauche, soit exactement comme son grand frère équipant le Mi 10 Pro. Il s’agit d’un excellent écran, aux angles de vision larges et aux couleurs plutôt fidèles. Cette année, Xiaomi a donc succombé à la mode de l’écran poinçonné, comme la plupart de ses concurrents sur ce segment (Oppo, OnePlus, Samsung…). Néanmoins, malgré la taille extrêmement contenue de ce poinçon, certains pourraient y voir un retour en arrière, dans le sens où son prédécesseur direct, le Xiaomi Mi 9 Pro, offrait quant à lui un écran totalement borderless, avec son système de caméra rétractable. Malgré tout, la solution du poinçon nous semble, à notre sens, bien plus durable sur le long terme, en plus de permettre une meilleure résistance du smartphone vis à vis des aléas du quotidien, même si on note que Xiaomi n’a pas daigné offrir à son Mi 10 de certification IP68 à son smartphone (c’est aussi le cas du Mi 10 Pro). L’écran du Mi 10 renferme par ailleurs un capteur d’empreinte digitale de type optique, qui s’avère plutôt efficace, même si nous l’avons trouvé placé un peu bas, ce qui peut s’avérer dangereux lorsqu’on utilise l’appareil à une seule main. Malgré tout, le format assez classique de la dalle, au ratio 19,5:9, nous rassure dans le sens où l’appareil n’est pas particulièrement allongé, et donc plutôt équilibré en main, alors que d’autres constructeurs ont fait le choix d’étendre encore l’écran en longueur, à l’image des derniers Galaxy S20 de Samsung.

Au dos, on retrouve du verre brillant, incurvé sur les côtés, de la même façon que la façade. Ce verre brillant, bien que très salissant, offre une excellente prise en main, avec une légère accroche très agréable. Ce verre au rendu presque métallique sur notre version de test grise, sera en quelque sorte l’un des principaux éléments différenciants entre ce Xiaomi Mi 10 et son grand frère, le Mi 10 Pro, qui opte quant à lui pour le verre dépoli. La stratégie choisie par le constructeur chinois fait notamment penser à celle d’Apple, qui offre du verre brillant à son haut de gamme (l’iPhone 11) et du verre dépoli à son premium (l’iPhone 11 Pro). Ce dos comprend une rangée de capteur photo, à l’image de ce que la marque faisait déjà l’an dernier sur son Mi 9, mais aussi, plus récemment, sur le Mi Note 10. Ce bloc photo disposé à la verticale nous semble plus esthétique que les imposants blocs photo qu’on peut retrouver chez la concurrence. En revanche, cela rend le smartphone instable lorsqu’on le pose à plat sur une table, sans coque. Mais quel smartphone ne l’est pas en 2020 ? Pour finir sur le design, on note que le Mi 10 jouit de haut-parleurs stéréo qui distillent un son très correct pour un smartphone, d’un port USB-C, de boutons (volume, principal) tous situés sur la tranche droite de l’appareil.

Performances, Autonomie et Logiciel

Du côté des performances, Xiaomi n’a pas lésiné sur les moyens et offre à son Mi 10 le même SoC que la marque a installé sur son premium, le Mi 10 Pro. On ne va pas s’étendre à son sujet, il s’agit ni plus ni moins que de l’une des puces mobiles les plus puissantes à ce jour, et les usages qui seraient capables de la mettre à genoux ne sont pas vraiment disponibles sur smartphone. On a eu beau essayer de le charger au maximum, avec des jeux gourmands, et même en multipliant les prises vidéos en 8K, le smartphone en est ressorti sans jamais montrer le moindre signe de fatigue, et en ne chauffant que très peu. À titre de comparaison, le Samsung Galaxy S20+ que nous avons testé, et équipé d’un SoC Exynos 990 dans sa version européenne, se mettait à chauffer outre mesure lors des prises vidéos en 8K. C’est donc un excellent point en faveur du Xiaomi Mi 10, qui ne fait aucun compromis à ce niveau, et qui bénéficiera d’une bonne durée de vie, avec de la puissance à revendre pour de longues années. On retrouve 8 Go de RAM LPDDR5 pour accompagner ce SoC, soit bien assez pour éviter les ralentissements.

Du côté de l’autonomie, le Xiaomi Mi 10 démontre encore une fois qu’il mérite bel et bien sa place de smartphone haut de gamme. Doté d’une batterie plus importante que son grand frère, le Mi 10 Pro, le Xiaomi Mi 10 et ses 4 780 mAh, couplé à la puce Qualcomm Snapdragon 865, nous a offert une excellente autonomie. On dépasse largement la journée, mais on n’ira pas non plus jusqu’à deux jours. C’est en tout cas largement suffisant, et bien mieux que d’autres smartphones vendus parfois plus cher, et cela d’autant plus que le Mi 10 dispose d’un écran au taux de rafraîchissement à 90 Hz, que nous avons gardé activé en permanence.

Enfin, parlons du logiciel. Le Xiaomi Mi 10 arrive équipé d’Android 10 et de la dernière version de l’interface maison du constructeur, MIUI 11. Même s’il est parti de loin, Xiaomi a pris le temps de soigner son interface au fil des ans, et parvient aujourd’hui à offrir une excellente expérience. La firme emprunte tantôt du côté d’Android Stock dans ses options que d’iOS dans son design, tout en proposant un grand nombre d’options permettant de personnaliser à sa guise l’expérience, dont un mode sombre, une navigation gestuelle plutôt efficace, et la possibilité de créer de multiples raccourcis via les boutons de volume. Aussi, précisons-le puisque certains se posent certainement la question vis-à-vis de ce qui se passe du côté de Huawei, Xiaomi dispose bel et bien des services de Google, du Play Store, et de toutes les applications du la firme californienne, qui sont par ailleurs pré-installés à la livraison du smartphone. Enfin, du côté de l’expérience à proprement parler, le Xiaomi Mi 10 nous laisse le choix d’utiliser ou non le tiroir d’application. On retrouve ainsi un fonctionnement plutôt proche d’iOS par défaut, avec un écran d’accueil, et la possibilité de créer plusieurs pages d’apps, des dossiers, ce qui sera parfait pour une première approche pour un ancien utilisateur d’iPhone. Il reste possible d’activer le tiroir d’application pour profiter des forces d’Android. Le meilleur des deux mondes, en somme.

Photo et Vidéo

C’est du côté de la photo que ce Xiaomi Mi 10 se distingue de son grand frère, le Xiaomi Mi 10 Pro. Néanmoins, cela n’en fait pas un photophone au rabais, loin de là. Le petit frère (qui n’est pas plus petit en taille) offre quatre capteurs photo à l’arrière, dont un capteur principal de 108 MP (équivalent 27mm), un ultra grand-angle de 13 MP (équivalent 15mm ouvrant à f/2,4), un capteur macro de 2 MP (f/2,4) et enfin, un ToF pour la profondeur de champ. De la polyvalence, donc, même si on ne bénéficiera pas de l’impressionnant Zoom du Mi 10 Pro.

C’est surtout ce fameux capteur de 108 MP qui offre au Xiaomi Mi 10 ses lettres de noblesses en photo. Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas du même capteur de 108 MP qu’on retrouve sur le fleuron de Samsung, le Galaxy S20 Ultra, puisque celui-là est plus petit, et donc moins efficace en matière de profondeur de champ naturelle. Il n’empêche qu’il reste plutôt bon dans cette configuration, avec son ouverture à f/1,7. Tout comme le Galaxy S20 Ultra, le smartphone ne capture pas de clichés à 108 MP, mais utilise le Pixel Bining pour combiner quatre pixels en un et ainsi se retrouver avec des photos de 25 MP, ce qui reste très largement suffisant pour des clichés provenant d’un smartphone, aussi haut de gamme soit-il (si on compte afficher sur un immeuble, on ne prend généralement pas un smartphone pour prendre la photo… ). Du côté de l’ultra grand-angle, c’est très bon, même si la qualité laisse franchement à désirer une fois la nuit tombée. Quand au macro, il faut en avoir l’intérêt, et celui contenu dans le Mi 10 fait toutefois largement l’affaire pour les amateurs. Hélas, puisqu’on ne bénéficie pas de téléphoto sur le Mi 10, les photos capturées en mode Portrait sont prises avec le grand-angle principal, qui, malgré ses qualités, ne dispose pas d’une focale particulièrement adapté à cet usage. Il n’empêche que less résultats sont vraiment satisfaisants de cette manière, d’autant plus que le Xiaomi Mi 10 peu compter sur l’aide du capteur ToF pour découper le sujet et flouter l’arrière-plan, alors que le Mi 10 Pro n’en dispose pas. Enfin, un mot sur le capteur principal, qui s’avère plutôt efficace avec ses 20 MP et son ouverture à f/2,2.

Côté vidéo, le système de stabilisation embarqué du Xiaomi Mi 10 fait clairement des miracles. Si on est pas au niveau de ce que peut proposer un iPhone 11 Pro, vraiment impressionnant à ce niveau, on est clairement dans le haut du panier. Les images profitent sinon d’un beau piqué et d’une mise au point exemplaire, et cela, même en 8K. Le Mi 10 est capable d’enregistrer des vidéos en 8K à 30 i/s, mais aussi en 4K jusqu’à 60 i/s. Le mode 2.35:1 est également disponible, pour ceux qui souhaiterait faire de leur Mi 10 une véritable petite machine à tourner des films.

Plutôt que des mots, quelques images (vous noterez la « signature » en bas à gauche de l’image, apposée par défaut, mais qu’il est bien sûr possible d’enlever) :

Où l’acheter ?

Notre avis

Avec son Mi 10, Xiaomi opère une montée en gamme réussie. Si certains déploreront un prix en nette hausse, ne vous y trompez pas, la firme a ses raisons de pratiquer ce tarif quand on observe les qualités de son smartphone, qui n'a rien à envier à ses concurrents, en plus d'offrir une compatibilité d'emblée avec la 5G, même si elle n'est pas encore disponible par chez nous. Écran 90 Hz, autonomie, MIUI, performances photo, et même son design (même si cela reste subjectif) : le Xiaomi Mi 10 EST définitivement un haut de gamme, et n’a plus tellement de raison de casser les prix. Il vient même dangereusement s’attaquer à certains cadors du secteur, tout en se montrant, finalement, moins onéreux. Une franche réussite, et on salive désormais de voir ce que la marque nous prépare pour la suite. Reste encore à convaincre les utilisateurs que Xiaomi a bel et bien l’étoffe d'un Samsung, Apple ou Huawei.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Design et finitions
  • Performances de haut vol
  • Écran 90 Hz somptueux
  • Photos et vidéos
  • Pas de certification IP68
  • Pas le meilleur en photo de nuit
  • Attention, il glisse !