La tablette Iconia Tab A500 de Acer n’est pas l’unique tablette Tegra 2 + Android Honeycomb, mais c’est la première à être disponible chez nous à un prix plutôt attractif vu ses spécifications. Du coup, on est en droit de se poser des questions à son sujet et notamment ce qu’elle vaut réellement. Réponses dans ce nouveau test du JDG


Avec cette première tablette, Acer espère convaincre le grand public. Il faut dire que le constructeur a mis les moyens avec une compagne publicitaire assez importante sur différents média mais aussi un prix assez agressif face à l’éternel rival : Apple et son iPad.

Spécifications

La Acer Iconia Tab A500 sous Android 3.0 Honeycomb, dispose d’un écran tactile capacitif de 10,1’’ WXGA LCM (résolution 1280 x 800), d’un processeur Nvidia Tegra 2 Dual-core 1GHz avec 1Go de RAM, une capacité de 32Go, un port microSD, le son Dolby Mobile, une webcam avec fonction Auto focus + Flash 5M Pixel au dos, une webcam 2M Pixel en façade, un port USB Host, le Wifi n, le Bluetooth 2.1, une sortie HDMI et une batterie 3260mAh, le tout dans des dimensions de 260 x 177 x 13.3 mm pour 730g.

Déballage

Depuis plusieurs années, Acer se traîne une sale réputation pour ce qui est de la finition de ses différents produits, pourtant lors de nos nombreux tests, nous sommes rarement tombé sur des appareils mal finis, même s’il faut avouer que parfois les matériaux utilisés étaient un peu « cheap ». Sur cette tablette, Acer a réellement fait des efforts avec l’utilisation de l’aluminium brossé (majoritairement au dos) et d’un plastique (ABS) assez solide. Par contre, la finition notamment au niveau des bords et des côtés, est un peu moins bonne, ce qui n’est en rien gênant, on chipote un peu là. :)

Le « form factor » de cette tablette est des plus classiques avec un design rectangulaire qu’on ne peut malheureusement pas éviter sur une tablette et un écran de 10,1″ n’occupant pas toute la façade, laissant ainsi place à des bordures noires dans lesquelles on trouve notamment (à gauche) une camera de 2MPx et un capteur de luminosité.

Sur les côtés droit et gauche, on a droit aux différents ports (USB host, micro USB, chargeur secteur, jack 3,5mm, microHDMI, bouton ON/OFF).

Sur la tranche supérieure, place à aux boutons de verrouillage, du volume et à l’emplacement pour carte microSD (derrière une petite trappe qui ne parait pas très solide). Quant à la tranche inférieure, on y trouve un port dock propriétaire servant à brancher la tablette à un « dock multimédia » vendu séparément.

Enfin, au dos, nous retrouvons le capteur photo de 5MPx avec flash LED et deux haut-parleurs certifiés Dolby Mobile.

Concernant la package de la tablette c’est assez simple puisqu’on retrouve un chargeur secteur (aussi gros qu’un chargeur de téléphone portable), un tissu de nettoyage, les notices et autres documents classiques ainsi qu’un câble USB pour la synchronisation.

Utilisation, ergonomie, applications…

Je vous invite vivement à regarder la vidéo de ce test ci-dessous, où on peut notamment voir comment réagit Honeycomb, ce qu’a rajouté Acer côté applications, mais aussi les différentes utilisations qu’on peut avoir de cette tablette. Mais comme on est sympa, on vous en fait un récap’ dans la suite…

- L’écran de cette Iconia Tab est assez brillant, rendant parfois son utilisation délicate en pleine lumière, par contre son angle de vision est très large et ses couleurs plutôt bien contrastées quoiqu’un peu claires.

- Honeycomb (dernière version en date installée sur la tablette) s’avère être particulièrement réactif sur la A500, mais comme Google n’a pas encore délivré tout le code de son OS, la personnalisation par les constructeurs n’est pas encore possible et j’ai envie de dire « tant mieux ! ». En effet, malgré quelques plantages et petits bugs par-ci, par-là, le tout est assez stable, rapide et finalement trés ergonomique.

- L’OS de Google étant encore un peu jeune, les applications dédiées aux tablettes ne sont pas encore très nombreuses (200 environ) et en général payantes, mais les applications pour smartphones sont souvent compatibles, même si parfois cela donne des choses étranges.

- Les applications « basiques » d’Android (Gmail, GTalk, Gallery, Market, Maps, Calendar, Contacts, Youtube…) sont toutes optimisées pour les tablettes et totalement différentes de leur version smartphone et leur ergonomie est grandement améliorée.

- Comme tout appareil sous Android, les bureaux sont facilement personnalisables et de nombreux widgets sont disponibles, dont des widgets animés.

- Les notifications sont situées en bas à droite et non dans une barre en haut. Cela est plut pratique et surtout ça permet aussi à accès à certaines fonctionnalités comme le Wifi, la luminosité, l’autonomie… Par contre, comme sur un bon nombre de nouveaux smartphones, il n’y a pas de LED de notifications sur l’appareil, cela aurait été un petit plus non négligeable. Correction, apparemment il y a une LED de notification sur le bouton ON/OFF mais j’ai dû passer à côté :/

- La recherche vocale fonctionne à merveille et le clavier est très pratique pour taper du texte (aussi bien en mode paysage que portrait).

- L’accéléromètre est bien réactif, certains constructeur devrait en prendre de la graine !

- Acer a ajouté quelques applications utiles comme notamment un gestionnaire de fichiers complet (ES Exploreur), un gestionnaire de périphériques DLNA (Clear.Fi) pour lire ses fichiers Photo/Vidéo/Musique en streaming chez soi, une application photo utilisable avec l’accéléromètre (Photo Browser 3D), memoplayer pour regarder vos contenus média qui sont en local (vidéo, musique, photo) ou encore la possibilité de passer la tablette en tant que serveur multimédia, mais aussi des applications inutiles comme des bureaux thématiques qui font double emploi avec ceux d’Android. À noter également l’application DoctoGo préinstallée dans sa version light, c’est à dire uniquement en mode visualisation.

- L’Iconia Tab A500 embarque 32Go de mémoire interne de base, mais il est possible de rajouter une carte microSD au cas où l’espace vous manque où que vous souhaitiez visualiser du contenu depuis celle-ci (photo, vidéo, musique, document), et même de brancher un disque dur ou une clé USB via son port USB Host (attention, il faudra le formater en FAT32 pour qu’il soit lisible).

- Dans Honeycomb, on trouve un gestionnaire des 5 dernières applications utilisées, difficile d’en connaitre la véritable utilité, qu’en est-il exactement du multitâche qui semble présent, mais difficilement accessible ?!

- Wifi, GPS et Bluetooth sont présent, la 3G est en option.

- Avec un poids de 700g la tablette est l’une des plus lourdes du marché et si on pense que ce n’est que 130g de plus que l’iPad par exemple, je peux vous dire qu’après quelques heures à la tenir à bout de bras, cela se ressent grandement !

Multimedia

Comme vous avez pu le constater, cette Iconia Tab A500 fonctionne plutôt bien et s’avère être une tablette assez complète, mais qu’en est-il des fonctions multimédias ?

- La navigation web est agréable, avec un grand écran et un navigateur complet, il est facile de naviguer sur différents sites, le javascript a l’air d’être lui aussi optimisé et même les sites en Flash (plugin a télécharger sur l’Android Market) sont tout à fait utilisables grâce notamment au processeur dual-core qui fait bien son boulot.

- Le nouveau lecteur de musique de Honeycomb est très sympathique et ergonomique avec un affichage des albums en 3D particulièrement réactif, ainsi que différents réglages sonores que les audiophiles apprécieront. Par contre, côté son, malgré le « Dolby Mobile », les hauts parleurs crachotent assez vite et la sortie casque dispose d’un léger souffle. Dommage.

- Les vidéos aux formats MPEG4 / H.264 jusqu’en 720p peuvent être lus sans aucun souci. Par contre, si vous voulez de l’AVI, du MKV ou du DivX, ces formats ne sont pas pris en charge en natif et vous devrez donc passer par un lecteur alternatif comme moboplayer disponible gratuitement sur l’Android Market. Avec ce dernier presque tout passe, même les sous-titres, sauf les fichiers MKV.

- La sortie micro HDMI fait de l’HDMI Mirroring, c’est-à-dire que vous avez à l’écran instantanément ce que vous avez sur la tablette. Si votre source est HD, elle sortira en HD à l’écran avec le son puisque l’HDMI le permet. Rien à dire de ce côté là, tout comme les derniers smartphones, cette sortie peut s’avérer bien pratique surtout grâce au processeur Tegra 2 !

- Côté jeux, Tegra 2 offrant de belles performances, l’Iconia Tab A500 est livré avec différents jeux comme Everybody’s Golf, Need For Speed Shift, Heros of Sparta II… Encore une fois rien à dire, les jeux tournent très bien, aucun lags ou ralentissements constatés. Ça fait bizarre de jouer sur un écran 10,1″ mais bon pourquoi pas. À noter que la sortie HDMI fonctionne aussi pour les jeux. Évidemment, vous avez aussi accès à la fameuse Tegra Zone où quelques jeux sont disponibles pour les processeurs Nvidia, mais ça manque encore de titres. Attention, car tous les jeux sur l’Android Market ne sont pas compatibles avec le format tablette.

- En ce qui concerna l’APN, il est réactif, les photos sont correctes si la lumière est au rendez-vous, mais sans plus, par contre les réglages sont nombreux et encore une fois l’ergonomie de l’application par rapport à un smartphone a été améliorée. Les vidéos sont quant à elle assez bonnes en HD 720p, malgré des couleurs un peu froides.

Voici des exemples :

>>> Exemples de photo

>>> Exemple de vidéo

Autonomie

Avec sa batterie de 3260 mAh, on pourrait penser que l’iConia Tab A500 dispose d’une autonomie de malade et pourtant, en utilisation intensive (surf, vidéo, photo…) j’ai réussi à tenir environ 7h Wifi activé évidemment. Par contre, en veille, en l’utilisant un peu soir et matin (1 heure 30 par jour environ, check emails, surf, Wifi activé) je suis arrivé à un peu plus de 4 jours, ce qui n’est pas trop mal.

Par contre, carton rouge pour Acer, car la tablette se recharge uniquement via le chargeur secteur fournit (aussi gros que celui d’un mobile) et non par son port USB. Heureusement le rechargement est rapide, mais cela oblige, lors de ses déplacements, à se balader avec un chargeur supplémentaire dans son sac…

Conclusion

C’est la première tablette Android Honeycomb et c’est pour l’instant une bonne surprise en attendant les autres ! Cette Iconia Tab A500 de Acer n’est pas parfaite, mais s’avère être très complète (microSD, USB Host, GPS…) et particulièrement réactive (Tegra 2, 1Go RAM, capacité de 32Go). Si on met de côté quelques bugs de Honeycomb, un design un peu « old school », son poids et son manque cruel de compatibilité vidéo en natif, c’est assurément son prix de 499 euros la version 32Go (399 euros la 16Go) qui fera pencher la balance en sa faveur si vous lorgnez du côté de ce type de tablette et notamment d’une alternative à l’iPad !

Points positifs:
-Ergonomie / Rapidité
-Hardware / Performances
-Fonctionnalités (microSD, USB host, HDMI…)
-Applications Google optimisées pour tablette
-Sortie HDMI
-Capacité
-Prix

Points négatifs:
-Package minimal à l’achat
-Autonomie
-Rechargement par secteur
-Format NTFS non reconnu pour le port USB host
-Quelques bugs d’Android Honeycomb