Il y a quelques mois, l’armée américaine avait annoncé travailler avec une entreprise canadienne, HyperStealth, pour développer une cape d’invisibilité pour les soldats sur le terrain, basée sur un système qui détournerait la lumière autour d’elle pour la renvoyer.

À l’occasion de la conférence TED 2013 à Long Beach (Californie), une équipe de chercheurs de l’Université de technologie de Nanyang à Singapour dirigée par le Dr Baile Zhang a aussi montré ses recherches sur cette fameuse cape d’invisibilité (pas le même projet que celui de l’armée) !

Cela se présente sous la forme d’une petite boîte, un parallélépipède transparent, qui utilise des cristaux optiques pour réfracter la lumière. Cette boîte est notamment constituée de deux blocs de calcite, minerai capable de courber la lumière et de décaler les rayons lumineux, pour faire disparaître des objets qui sont placés derrière. La vidéo ci-dessous parle d’elle même, mais encore faut-il que les conditions soient réunies. Cependant, le Dr Zhang n’en est qu’au début de ses essais qui sont plutôt encourageantes, et compte bien fabriquer prochainement une grande cape d’invisibilité. Ce qui est marrant c’est que le Dr Zhang avait débuté ce projet en 2010 pour le fun lors d’une démonstration à l’université…

La cape d’invisibilité, ça vous fait rêver ?

capeinvisible