Les problèmes récurrents du Joy-con gauche de la Switch semblent avoir une solution étonnement simple

Jeux-Video

Par Corentin le

Après avoir fait l’expérience de la désynchronisation de son Joy-Con gauche à plusieurs reprises, un bricoleur a entrepris de l’ouvrir pour voir s’il ne pouvait pas arranger les choses ; avec succès.

Certains journalistes – dont moi, comme je vous l’ai précisé dans mon compte rendu complet sur la Nintendo Switch – ont eu des problèmes de désynchronisation avec le Joy-con gauche, le bleu pour ceux qui ont la version néon de la console. La connexion sans fil avec la console pouvait rompre sans prévenir ce qui, heureusement, met le jeu en pause et ouvre un gestionnaire des manettes, permettant une reconnexion rapide.

À l’instar d’iFixit qui a procédé au démontage complet de la console, un dénommé Spawn Wave a également décidé d’ouvrir le périphérique afin de voir d’où venait le problème. Il se trouve que l’antenne Bluetooth du Joy-con gauche a une structure différente de celle du droit et est notamment directement soudé au circuit imprimé (PCB). Cela n’est pas un problème en soi et le vidéaste précise que d’autres constructeurs ont procédé à ce choix pour leur propre manette, comme la DualShock 4 de Sony. Le véritable problème selon lui vient du fait que l’antenne soit placée juste à côté d’une grosse boîte en métal située directement sous le stick analogique et qui lui sert de base. Cette dernière bloquerait une partie des ondes et serait la cause des perturbations de connexions. Elle réduirait même la portée générale du Joy-con.

Plutôt que de l’enlever, ce qui serait possible, mais ce qui risquerait également de fragiliser l’intégrité générale de la manette, Spawn Wave a décidé de poser une extension à l’antenne pour qu’elle puisse échapper à l’influence du block métallique. Pour ce faire, il va tout simplement souder à la PCB un simple câble un peu en amont de l’antenne, et le ranger à l’arrière de la manette, là où, en plus, la main ne recouvre pas le périphérique en jeu.

Et les résultats sont probants ! En utilisant une manette témoin, il parvient à démontrer une augmentation significative de la portée du Joy-con gauche et parvient à l’utiliser jusqu’à plus de 12 mètres de la console.

Évidemment, si vous n’avez aucun problème avec votre Joy-con gauche, laissez-le donc tranquille. Vous ne feriez que ruiner la garantie. Pour les autres, gardez à l’esprit qu’il ne vous faut qu’un fer à souder, un peu d’étain et un petit morceau de câble pour régler un problème qui semble être un des plus récurrents avec la machine. La seule difficulté de la manipulation vient de ces vis tripoint enquiquinantes pour lesquelles il faudra se procurer un outil spécial. C’est toujours bon à savoir.

> Via Polygon