Automobile : Apple au volant

Automobile

Par Olivier le

Apple cherche à mettre un pied dans les voitures. Pour tout dire, il est possible depuis longtemps de connecter un iPhone, un iPod touch ou un iPad à son auto-radio, que ce soit en filaire ou via Bluetooth. Mais le constructeur californien souhaite aller plus loin et travailler en direct avec les constructeurs afin d’implémenter […]

Apple cherche à mettre un pied dans les voitures. Pour tout dire, il est possible depuis longtemps de connecter un iPhone, un iPod touch ou un iPad à son auto-radio, que ce soit en filaire ou via Bluetooth. Mais le constructeur californien souhaite aller plus loin et travailler en direct avec les constructeurs afin d’implémenter ses technologies mobiles.

eyes-free-1024x683

iOS 6 a montré le chemin. La dernière version du système d’exploitation embarque en effet Eyes Free, qui permet au conducteur de piloter un iPhone via Siri, tout en conservant le volant entre les mains. Cette technologie va être utilisée au sein de certains véhicules -pas nécessairement les plus onéreux-, provenant des lignes de General Motors ou Honda. Mais évidemment, ça n’est pas suffisant pour épancher la soif d’Apple.

Plusieurs postes sont apparus sur le site d’emploi de Cupertino, qui tous tournent autour de l’intégration de la plateforme iOS dans les voitures : un directeur de l’assurance qualité chargé des tests d’intégration de terminaux iOS avec les auto-radios, par exemple. Il est également fait référence à des services iOS liés à la voiture. Visiblement, Apple prévoit une poussée vers le monde de l’automobile, un secteur qui peut se révéler un relais important de croissance.

La coïncidence est d’ailleurs troublante : certaines de ces offres d’emplois sont apparues peu avant le partenariat entre Apple et Ferrari. On ignore ce que ces deux-là ont encore en tête (le constructeur italien donnera de plus amples informations « dans les prochains mois »), mais toujours est-il que LaFerrari, dernière bombe rouge de la marque italienne, intègre deux iPad mini pour les passagers. Eddy Cue, vice-président attaché aux services web et aux boutiques d’Apple, est membre du conseil d’administration de Ferrari depuis novembre dernier.


Source: Source