[Xbox One] La console disponible à l’import avec un gros MAIS (et des jeux non zonés)

Par Fabio le

Si les Suisses et les Belges devront patienter 2014 avant de voir débarquer la Xbox One dans leur beau pays, ils pourront commander la console ailleurs...

Si les Suisses et les Belges devront patienter 2014 avant de voir débarquer la Xbox One dans leur beau pays, ils pourront commander la console ailleurs et acheter librement leurs jeux partout. Avec un très gros “MAIS”.

xbox-one

Si vous avez manqué le premier épisode de l’histoire, c’était hier et c’était ici. Le second épisode, c’est un utilisateur de NeoGAF qui donne son avis sur le retard de Microsoft, retard qui selon lui serait lié à la peur du constructeur américain de ne pas pouvoir approvisionner les 8 marchés concernés par le retard.

Sur quoi Albert Penello de la firme américaine a répondu…

L’approvisionnement n’est pas vraiment un problème. C’était simplement un problème de software lié aux localisations du tableau du bord de la console et aux voix.

…et a même développé…

Vous pouvez utiliser un des 13 marketplaces des pays disponibles la sortie, en sachant que cela nécessitera un paiement valide dans ces pays-là.

Autre information de taille, Penello a déclaré que les jeux n’étaient pas zonés. N’importe quel jeu Xbox One acheté dans le commerce peut être utilisé dans n’importe quel pays, sur n’importe quelle Xbox One.

Penello précise que certains contenus, musique et vidéo par exemple, ne seront pas accessibles dans les pays qui ne sont pas prévus pour le lancement, notamment pour des raisons de droits. Il encourage donc les consommateurs à attendre le lancement officiel dans leur pays pour profiter de toute l’expérience Xbox One.

Bon, en réalité, et si l’on en croit une FAQ leaké et mise à jour par VG247, acheter son Xbox One à l’import posera quand même un certain nombre de problèmes.

Passons les limitations de localisation, on peut (presque) tous comprendre l’anglais, passons les limitations au sujet de la vidéo et de la musique, on peut s’en sortir aussi. En revanche, si ce qui est dit sur le document est vrai, il ne s’agira pas simplement de se payer un A/R à Paris et de revenir utiliser sa console bien tranquillement chez soi, en Suède.

Le document stipule par exemple, que pour acheter du contenu, vous devez avoir une adresse de facturation dans le pays dans lequel vous avez acheté votre console. Ce qui est déjà plus compliqué. Bien d’autres questions restent en suspens, notamment pour la souscription aux abonnements en ligne, ou au service après vente en cas de panne. On imagine bien qu’il faudra se repayer un A/R à Paris en cas de pièce défectueuse sur la machine. Bref, on va peut-être attendre un peu.

Depuis quelques jours, tous les matins, nous allumons un cierge à la rédaction en espérant que la semaine prochaine, lors de la gamescom, Microsoft clarifie tous les sujets nébuleux qui ont été mis sur le tapis depuis quelques mois. Voulez-vous prier avec nous ?

Source: Source
stopwatch 7 min.