Steve Ballmer admet le retard de Microsoft dans les smartphones

Business

Par Olivier le

Steve Ballmer, futur ex-CEO de Microsoft, s’est exprimé avec une franchise inhabituelle sur les performances -toutes relatives- de son entreprise sur le marché de la mobilité.

steve-ballmer-windows-phone-8-301012

C’est durant une réunion des analystes que Steve Ballmer a expliqué que Microsoft n’avait pratiquement aucune part de marché sur le marché des terminaux mobiles. « Je suis un gars optimiste, partout où nous avons des parts de marché faibles, cela ressemble à une opportunité pour moi », a t-il embrayé. L’opportunité, en ce qui concerne les smartphones, a été le rachat de la branche mobile de Nokia, qui représente « beaucoup de choses ».

L’une de ces choses est que cette acquisition devrait permettre à Redmond de capter une partie des énormes profits d’une industrie solidement détenue par Apple et Samsung. Steve Ballmer a également regretté ne s’être pas concentré suffisamment tôt sur le marché de la téléphonie. « Je regrette qu’il y ait eu une période au début des années 2000 durant laquelle nous étions si concentrés sur ce que nous devions faire avec Windows Vista que nous n’avons pas été capables de redéployer les talents sur ce nouvel appareil qui s’appelait le téléphone ».

Il s’agit là du plus grand regret du patron de Microsoft, même s’il avait déjà il y a quelques semaines précisé que c’était Windows Vista son plus grand regret. Cela en fait donc deux ! La mobilité, c’est donc une des clés de l’avenir de l’éditeur, et « nous savons que nous devons faire un super travail. Nous allons investir du temps et de l’énergie pas seulement dans les PC Windows, mais dans la marque Windows dans son ensemble ».

 

Source: Source