Me, my selfies and I, en exposition à Londres

Buzz

Par Elodie le

Le selfie, pour ceux qui sont perdus, c’est une photo prise de soi, par soi, pour soi et tout ceux qui voudront bien la regarder. Généralement le duck face est de rigueur pour les filles et le nouveau muscle pour les garçons. Avec portable apparent en option. Certains s’en sortant avec plus ou moins de brio.

jesse-darling-selfie

Une autre preuve s’il en fallait une de l’importance prise par les comportements sociaux, quels qu’ils soient, de nos jours : alors qu’en France les expositions et concours photos Instagram sont monnaie courantes, la première exposition consacrée aux selfies – The National #Selfie Portrait Gallery- vient d’ouvrir à Londres dans le cadre de la Moving Image Contemporary Art Fair. 19 artistes internationaux ont donné leur vision du selfie et l’exposition dans la globalité (vidéo, installation pour le public, applications, etc.) tente de décrypter ce phénomène.

Self-portraiture has a long artistic heritage, with devotees including Rembrandt, the compulsive self-documentarian, Courbet, who styled himself a suave Bohemian, and van Gogh, the fragile genius, bandaged at the ear.

Self-portraiture is the most democratic creative medium available, both as a performative outlet for the social self and an intimate vehicle of personal catharsis, for artists and non-artists alike.

C’est tout un art de l’apparence. Plus d’infos sur le Time ou Moving image.

carlos-sacc81ez-selfie-2