Samjiyon : un test complet de la tablette nord-coréenne

Tablettes

Par Olivier le

La Corée du Nord n’est pas particulièrement réputée pour son industrie technologique grand public. Toutefois, le pays le plus fermé du monde donne quelques nouvelles sur ce front.

Google-ChromeScreenSnapz001

Cela fait quelques semaines que l’on entend parler de la Samjiyon, cette tablette produite en Corée du Nord et qui n’a pas vocation à être distribuée ailleurs dans le monde. L’ardoise, qui a connu plusieurs versions, a fait l’objet d’un test roboratif par Frank Ruediger, un expert de ce pays, et il s’est dit assez étonné de la qualité de l’appareil.

Vendu pour l’équivalent de 180 euros (un prix qui la place bien au-delà des moyens de la population), la Samjiyon embarque un processeur cadencé à 1 Ghz, 1 Go de RAM, 4 Go de stockage, un slot microSD, ainsi qu’un écran de 7 pouces d’une résolution de 800 x 480. Pas vraiment un foudre de guerre donc, mais on y trouvera tout de même un tuner TV, une sortie HDMI, ainsi qu’une batterie d’une autonomie de 10 heures, le tout dans un boîtier de 250 grammes et d’une épaisseur de 12 mm.

Le système d’exploitation n’est autre qu’Android 4.0 sur lequel a été développé une surcouche graphique. Il n’est pas possible d’accéder à internet en wi-fi (du moins, pas en modifiant lourdement le logiciel), ni même à l’intranet du pays malgré des liens présents dans le navigateur web. 7 Go de contenus divers sont disponibles, dont des dictionnaires, la littérature officielle, des logiciels pédagogiques, mais aussi… des jeux comme Angry Birds !

L’auteur conclut que cette tablette a surtout un intérêt documentaire : on a ainsi accès à l’intégralité ou presque du corpus éducatif et d’endoctrinement idéologique suivi par les jeunes coréens.

Source: Source