[MAJ] [Sale histoire] Watch Dogs au centre d’un imbroglio de marque déposée

Par Fabio le

Drôle d’histoire qu’a dû régler Ubisoft ces jours-ci. L’éditeur révèle avoir été la victime d’un pirate qui a tenté d’abandonner la marque Watch Dogs auprès de l’USPTO, l’organisme qui s’occupe de la gestion des brevets et des marques déposées aux États-Unis.

watch_dogs

La déposition sur le site de l’USPTO stipule que le 1er février, l’organisme américain a reçu une demande signée de la main… d’Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft, demandant à ce que la marque Watch Dogs soit abandonnée.

Bien évidemment, Ubisoft a alors vite réagi, clamant à l’imposture.

Mr Guillemot n’a jamais signé une requête pour un abandon, pas plus qu’Ubisoft Entertainment. La demande pour cet abandon est frauduleuse et n’a pas été remplie par Ubisoft ou par un de ses représentants.

L’affaire n’est pas encore tout à fait résolue, puisque l’USPTO est encore en train d’étudier la contre-requête d’Ubisoft, mais gageons que cela n’ira pas plus loin (pour l’éditeur et son jeu, du moins – pour le faussaire, c’est une autre histoire).

Après avoir été retardé en fin d’année dernière, Watch Dogs est toujours officiellement prévu pour ce printemps sur toutes les plateformes du jeu de salon.

[MAJ 06/02] Ubisoft aura finalement récupéré ses droits. Voir Joystiq.

Source: Source
stopwatch 4 min.