Vivendi revend ce qui lui restait d’Activision-Blizzard et met Ubisoft sous pression

Par Corentin le

Vincent Bolloré Ubisoft

Vivendi vient d’annoncer qu’il a revendu ses dernières parts du géant américain Activision-Blizzard à un établissement bancaire pour un total de 1,1 milliard de dollars.

Cette manoeuvre financière devait cependant se faire sur 18 mois. La décision de précipiter le mouvement est due à « l’évolution du cours de l’action Activision-Blizzard » qui a connu une progression de 40 % sur ces 7 derniers mois.

Mais il se pourrait que ça ne soit pas la seule raison, car comme le souligne très justement l’ami Oscar Lemaire :

Évidemment, Vivendi n’a pas besoin de cette revente pour posséder la trésorerie nécessaire à une prise de contrôle subite d’Ubisoft et de Gameloft. Cependant, il s’agit d’un signal fort envoyé aux Guillemot qui font tout pour empêcher ça.

> Via Le Figaro

stopwatch < 1 min.