Trois nouvelles exoplanètes prometteuses découvertes, mais sont-elles habitables ?

Science

Par Pierre le

La chasse aux exoplanètes est devenue un art avec le temps, et aujourd’hui, trois nouvelles ont été découvertes par les astronomes de la NASA. Trois planètes « potentiellement habitables », mais rien ne garanti que la vie est possible à sa surface.

Artist’s impression of the ultracool dwarf star TRAPPIST-1 and

C’est une équipe de chercheurs menée par Michael Gillon, de l’université de Liège, qui publie cette découverte. En utilisant le télescope TRAPPIST, ils ont découvert une étoile naine maintenant nommée TRAPPIST-1 ainsi que trois planètes gravitant autour.

TRAPPIST-1 est située à 39 années-lumières de la Terre (dans la constellation d’Aquarius) et a été repérée grâce à un télescope situé au Chili. Deux des planètes ont une révolution de 1,5 à 2,4 jours et se situent très près de l’étoile froide. La troisième a une révolution entre 4,5 et 73 jours (cela reste à déterminer).

Même si les deux premières sont situées près du soleil (20 à 100 fois plus proches que la Terre), la température clémente de l’étoile donne, en théorie, des conditions favorables propices à l’apparition d’eau. Néanmoins, la radiation émise par TRAPPIST-1 est quatre fois supérieure à celle de notre soleil. Quant à la troisième, nommée TRAPPIST-1d, elle reste bien mystérieuse, mais les scientifiques se montrent optimistes, vu qu’elle se situe dans la zone habitable et qu’elle reçoit moins de radiation que la Terre. Néanmoins, nous ne savons pas si cette planète est tellurique.

Les scientifiques espèrent bien en savoir plus dans les prochains mois, avec les télescope K2 et Hubble. Aujourd’hui, ils ont la technologie pour étudier leur atmosphère. Nous devrions en savoir plus dans les prochaines années.

De quoi trouver des trappistes ?

Source: Source