[Petit abécédaire de l’eSport] « L » comme Lexique

Par kitsuntsun le

Parce que la place de l’eSport dans le monde du jeu vidéo (et au delà) croît de semaine en semaine, retrouvez tous les jours dans nos colonnes une lettre, un mot, un terme ou une tendance liés au phénomène des compétitions de jeux vidéo.

lexiqueesport

S’il y a bien un secteur où le jargon est roi, c’est bien le domaine du jeu vidéo. Et lorsqu’on se penche de près sur le langage employé par les amateurs d’eSport, c’est à y perdre son latin… au profit de l’anglais, bien souvent.

Frag, Dash cancel, Respawn… Si certains termes sont transverses et valables pour tous les genres de jeu, d’autres en revanche sont bien spécifique au monde du sport électronique et de sa pratique en compétition. Vous débutez dans le domaine ? Voilà une petite liste non-exhaustive de survie pour que vous ne passiez pas à 100% pour le noob de l’équipe :

Build Order (B.O.) : Ordre donné à vos unités de construction des bâtiments, notamment dans les RTS type StarCraft.
ESL, pour Electronic Sports League, la plus grosse ligue mondiale d’eSport, qui regroupe de nombreux jeux, tels que StarCraft, FIFA… mais aussi du Poker en ligne !
PvE, Player versus Environment, les joueurs s’opposent à l’I.A.
PvP, Player versus Player, désigne de facto tout combat entre deux joueurs, en solo, ou deux équipes pour du combat en team (duh.)
Riot : non, ici, il ne faut pas littéralement traduire de l’anglais pour “emeute. Bien que League of Legends suscite de nombreuses émotions, il ne s’agit “que” de son studio créateur et développeur, Riot Games.
TeamSpeak : Eh oui, durant les tournois et les games, on a beau répéter et s’entraîner pendant des heures en équipe, il faut pouvoir s’organiser. C’est là que Teamspeak fait partie de l’essentiel du gamer. Il est le logiciel vocal numéro un parmi les gamers, même si Discord ou Mumble sont également utilisé par les joueurs.

Nos autres lettres :

A comme (eSports) Academy
F comme comme France eSports, l’association
G comme Gotaga
C comme Corée du Sud
J comme Journal du l’Esport

stopwatch 2 min.