[Petit abécédaire de l’eSport] « T » comme Twitch

Par kitsuntsun le

Parce que la place de l’eSport dans le monde du jeu vidéo (et au delà) croît de semaine en semaine, retrouvez tous les jours dans nos colonnes une lettre, un mot, un terme ou une tendance liés au phénomène des compétitions de jeux vidéo.

twitch

Est-il encore nécessaire aujourd’hui de présenter Twitch ? Plateforme utilisée par les joueurs du monde entier, elle a révolutionné la pratique du jeu vidéo online. Lancée à la mi-2011 comme site enfant de Justin.tv, elle finira par supplanter ce dernier. C’est d’ailleurs cette croissance folle qui a attiré l’œil des plus gros, et qu’Amazon finit par acheter Twitch pour la “modique” somme de 970 millions de dollars. Pas mal, pour un site censé n’être qu’une catégorie dédiée au gaming sur un portail généraliste !

Mais ce pour quoi Twitch est le plus reconnu, ce sont pour ses initiatives de groupe, voire même de sa communauté dans sa globalité. Tout amateur de jeux vidéo qui se respecte a entendu parler durant le mois de février 2014 de Twitch Plays Pokemon. Memes improbables, séquences de jeu tout aussi burlesques, TPP, de son petit nom, a généré des chiffres d’audience dantesques tout en réussissant à fédérer ses utilisateurs autour d’un même objectif.

Diffusion de marathons caritatifs (l’AGDQ en tête), streamers célèbres, même les médias s’y mettent aujourd’hui et se servent de Twitch comme d’un formidable outil de diffusion dédié, en live comme en différé. Et pour cause, avec ses 35 millions de visiteurs uniques par mois, le site de streaming est plus gourmand en bande passante que d’autres institutions du Web tels que Facebook. Un tel vivier de “consommateurs” génère forcément de l’intérêt.

Nos autres lettres :

L comme Lexique
A comme (eSports) Academy
F comme comme France eSports, l’association
G comme Gotaga
C comme Corée du Sud
J comme Journal du l’Esport
K comme Kim “Eve” Shee-yoon

stopwatch 2 min.