[Bye, Bye] Deezer n’est plus français

Business

Par Elodie le

La plateforme de streaming made in France ne l’est plus depuis cet été. Elle est passée sous contrôle d’Access Industries, un actionnaire russo-américain désormais majoritaire.

deezer-francais

En janvier dernier, Deezer annonçait le report de son entrée en Bourse, mais levait 100 millions d’euros auprès de diverses entreprises dont le fonds d’investissement Access Industries, devenu à cette occasion actionnaire majoritaire, passant de 26,9% à plus de 50% du capital de Deezer.

Deezer passe sous pavillon russo-américain

Aujourd’hui, le fonds a pris définitivement la tête de la plateforme lancée en août 2007 après accord de l’Autorité de la Concurrence délivré cet été (le 24 juin). Deezer n’est désormais plus Français, mais dirigé par le russo-américain Len Blavatnik, patron d’Acces Industries. Le Consortium a acquis Warner Music Group le 6 mai 2011 pour 3,3 milliards de dollars, suscitant l’intérêt de l’autorité de la concurrence après sa prise de position au sein de Deezer. De son côté, l’opérateur Orange conserve toujours 10% de la plateforme de streaming.

Sur le marché ultra-concurrentiel du streaming musical, Deezer est à la peine avec des pertes estimées à 27 millions d’euros en 2014. Malgré 40 millions de titres disponibles et après des années de course effrénée derrière Spotify, Deezer, qui compte 16 millions d’utilisateurs, dont 6 millions d’abonnés, s’est fait griller la politesse par Apple Music (15 millions d’abonnés). Deezer rêve aujourd’hui d’international, mais le document du régulateur fixe sa part de marché en Europe à 5%, contre 40 à 50% sur le marché français.

En juillet dernier, Deezer a ouvert son offre Famille à tous ses utilisateurs. 6 membres d’une même famille pourront ainsi profiter de l’offre Deezer Premium+ pour 14,99€/mois.

6 réponses à “[Bye, Bye] Deezer n’est plus français”

  1. Si je puis me permettre, une boite qui possède un siège social en France et 80% de ses employés Français. Et qui a son actionnaire principale qui devient a 30% environ l’actionnaire majoritaire quand Orange reste second.

    Je pense que ça reste toujours une boite Française…

  2. Le AndroidTV vient d’arriver… la reprise a eu du bon ? Sinon à ma connaissance c’est le service le plus facile à pirater.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *